BullsFr

GarPax face aux médias (Part 2) !

C-6fxWEXsAAsLfv

2ème partie des déclarations de Gar Forman et John Paxson face aux médias ce mardi :

Vous avez parler de reconstruire ce groupe, ou en est il par rapport à l’an dernier ? En faut il plus ? ou moins ?

Paxson : « Ces choses évoluent toujours mais il est clair qu’on a besoin de plus de shooting et on doit être plus athlétique. Et parfois quand vous drafter autour des positions auxquelles on draft, c’est difficile de trouver ce qu’on cherche. Remodeler ce groupe, ça a débuté l’an dernier, les jeunes qu’on a drafté et fait venir font partie de ce projet. On a pris le pari l’an dernier de rester compétitif tout en rajeunissant considérablement l’effectif, on savait qu’il y aurait des obstacles et des moments difficiles sur le chemin, c’est quelque chose de très difficile, mais à l’époque la seule autre alternative était de tout exploser et reconstruire et quand vous regardez les autres équipes dans cette ligue, vous réalisez que c’est très compliqué et parfois vous passez 5, 8, 10 ans sans retourner en Play-Off. Parfois vous avez de la chance à la Draft et ça aide à vite revenir, mais dans le même temps on ne peut pas négliger l’impact qu’a eu un joueur comme Rondo sur nos jeunes et ce dés l’été dernier quand il était avec eux à la Summer League. Il a aussi été très ouvert et franc quand il y a eu cette histoire ou Jimmy et Dwyane ont critiqué leurs coéquipiers et Rondo a pris la défense des jeunes et ça les a boosté, c’est probablement un moment qui les a fait grandir et ils ont senti qu’ils pouvaient compter sur quelqu’un et c’est très important. Quand Gar et moi nous observons des joueurs avant de les drafter on se renseigne sur plein de choses extérieures mais c’est dur de vraiment savoir ce qu’il fera chez les pros. On n’est pas comme au Baseball ou tu draft un jeune joueur et tu l’envoie pendant 2 ou 3 ans en D-League, le joueur qu’on draft, on doit le développer rapidement. C’est pour ça que notre message est que le développement de nos jeunes est primordial et on doit savoir ce qu’ils sont capables de faire. »

Qu’avez vous chez Fred sur ses 2 premières années de coaching qui vous fait pensez qu’il peut être le coach de l’équipe sur du long terme ?

Paxson : « On s’est engagé vis à vis de Fred et comme on le disait tout à l’heure, est ce qu’on l’a mis dans les meilleures dispositions ? peut être pas. Mais je vais vous rappelez ce que Dwyane Wade ous a dit l’autre jour à propos de Fred, qu’il a vu une progression au fil de la saison et comme je l’ai dis l’an dernier, les jeunes coachs sont comme les jeunes joueurs, ils doivent se développer et progresser de la même manière. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais on a eu de nombreuses discussions avec Fred tout au long de l’année, des problèmes qu’o avait, mais ce sont des choses qui se règlent en interne. Mais je suis convaincu que le challenge de Fred pour cette inter-saison est de trouver comment être un meilleur leader, il a progressé dans ce domaine et l’équipe s’est ralliée à lui par moment, mais la aussi ça fait partie de notre projet. Encore une fois on s’est engagé vis à vis de lui, on le soutient, on est dans cette situation avec lui et c’est comme ça qu’on doit fonctionner. »

Je n’entend pas grand chose en terme de changements futurs alors qu’après une saison à 41-41 je m’imaginais que ça allait bouger. Qu’est ce que vous voyez dans ce groupe qui vous donne envie de le conserver ?

Paxson : « La situation est que nous avons beaucoup de joueurs sous contrat et modifier notre roster va être assez difficile. De ce point de vue, pensez que nous allons chambouler l’effectif n’est pas réaliste. On s’est engagé à développer ces jeunes et je sais que je me répète mais c’est la vérité. Nous avons plein de jeunes joueurs dont on souhaite voir ce qu’ils vont devenir et on sait que des changements seront à apporter à un moment mais nous ne voulons pas changer sans savoir ce que nous avons et je n’ai pas l’impression qu’on ait laissé à ces jeunes l’opportunité de démontrer ce qu’ils sont. On les a scouté, on les a drafté, on a monter des trades pour les avoir mais on doit les donner une opportunité de se montrer. »

Forman : « L’autre chose est qu’on regarde non seulement cette saison mais ou nous sommes sur un plan plus large et je sais que les fans ne veulent pas entendre parler de salary cap, des contrats etc mais de ce point de vue si on a de la marge cet été ou l’an prochain ou plus tard, l’important est de bien se vendre à se moment là pour attirer du monde. Comme je le disais, en interne on sait ce qu’on a, ce sur quoi on travaille et en externe on doit se tenir prêt si une opportunité se manifeste et en tirer profit. C’est notre boulot, quand on devra faire des changements, de s’assurer qu’ils seront bénéfiques. On ne sait pas quand ils auront lieu, ni comment, mais on devra être prêt quand ça arrivera. »C-6j_lkXkAAEdg-

Vous parlez de comment c’est difficile de faire beaucoup de changements, on l’a vu ici à Chicago avec d’autres équipes, mais pourquoi ne pas prendre ce risque, Jerry Reinsdorf est un propriétaire loyal, pourquoi ne pas lui dire soit on y va avec Butler entouré de shooteur, soit on démonte tout et on reconstruit ?

Paxson : « Nous avons ces discussions tout le temps, mais il faut qu’une bonne opportunité se présente. Si on décide de reconstruire mais qu’on n’obtient rien en retour qui puisse nous permettre d’avancer, ça n’a pas de snes, on ne peut pas faire ça. Nous réfléchissons à tout ça mais idéalement Fred vous mettre en place un système ou on joue vite et avec du spacing, Jimmy est un joueur différent des autres et a besoin d’avoir le ballon dans les mains, d’ailleurs il a eu une période en fin de saison ou il réalisait beaucoup de passes décisives, on comprend ça et on estime énormément Jimmy, mais de dire qu’il faut détruire l’équipe sans avoir la certitude que ça va aider l’équipe à aller de l’avant, c’est difficile. »

Forman : « Et aussi, avec tout ces jeunes nous voulions des vétérans pour les aider à créer une culture ou ils savent comment se préparer, s’entraîner, travailler dur et être compétitif contrairement à d’autres équipes qui sont composés de 12/14 joueurs d’une vingtaine d’année et qui ne font que perdre. Et c’est pour ça que des joueurs comme Rajon, Dwyane et Robin ont été importants, que ce soit aux entraînements, dans les vestiaires etc … On l’a dit l’an dernier mais on le redit on veut des vétérans capables d’aider le développement de nos jeunes. »

Vous avez parlé de Rondo qui devrait revenir et de l’incertitude concernant Wade qui a jusqu’à la fin juin pour se décider mais il semble fort probable qu’il reviendra aussi, et du coup si c’est le cas, avec leurs contrats et ceux déjà en place, le roster devrait être assez similaire à celui de la saison qui vient de finir ?

Paxson : « C’est possible oui. On pourrait parler de nos possibilités financière pour cet été si un des gars ne revenait pas mais comme on l’a précisé leur leadership est précieux pour nos jeunes. Les signatures de Rondo et Wade sont des contrats sur du court terme pendant que d’autres équipes signaient des contrats de 4 ans. Nous ne nous sommes pas pénalisé sur le long terme avec des gros contrats et ça nous donnera une opportunité à un moment donné. »

Forman : « Beaucoup de ça va dépendre des fins de contrats qu’on a dans notre équipe. On a parlé de Niko, Felicio et d’autres donc ça peut influer mais notre marge de manœuvre est assez faible. L’an dernier il y a avait 20, 25 équipes avec beaucoup de flexibilité financière et cette année encore il y en aura beaucoup. Notre sentiment est qu’à un moment donné le cap va cesser de grimper comme il l’a fait les 2 dernières années et la marché sera assez bouché et si nous avons de la flexibilité à ce moment là, ça nous ouvrira de nombreuses opportunités ou nous ne serons pas pénaliser et nous serons en mesure de capitaliser sur ça. Notre pan est que sur les années à venir nous soyons en mesure de profiter des opportunités qui vont se présenter à nous. »

Vous avez beaucoup parlé du développement des jeunes, comment avez vous trouvé Cameron Payne quand il a joué et qu’avez vous pensé du manque de minutes de Valentine en Play-Off ?

Forman : « Payne, on en a parlé au moment du trade, est quelqu’un sur lequel on était très chaud au moment de sa sortie de l’Université de Murray State. Nous avons eu l’opportunité de trader pour récupérer ce joueur dont nous pensons qu’il a du potentiel. Il a eu une grosse blessure au pied à OKC donc il a peu joué, mais honnêtement quand nous l’avons fait venir nous ne pensions pas particulièrement à cette saison, mais à un joueur qui est dans son contrat Rookie et qui sera avec nous plusieurs années avec un potentiel à développer et sur lequel on peut compter dans le futur. »

Paxson : « On parle tout le temps du fait qu’aujourd’hui il faut un meneur rapide, regarder ce que fait Isaiah Thomas par exemple. Ce poste de meneur ou il faut être rapide, surtout avec les règles actuelles ou tu ne peux pas toucher personne, on cherche ce genre de profil et parfois il faut essayer plusieurs choses avant de trouver la solution. Cameron sait ce qu’on attend de lui cet été, on a été très clair avec lui. Il a très peu jouer en 2 ans dans la ligue donc le principal est qu’il se mette en forme, afin de vraiment montrer ce qu’il sait faire. Ce n’est pas lui mettre de la pression car on pense vraiment qu’il a des capacités. On en revient à ce qu’on disait au début, nos jeunes ont besoin d’un rôle défini et de manière constante et c’est ce sur quoi nous allons travailler avec Fred. Je ne pense pas que nous reverrons les incohérences qu’on a pu voir pendant la saison mais nous ne sommes pas le coach, nous avons engagé Fred car il sait mettre une attaque en place et on doit l’aider en ça. L’objectif de cet été est vraiment de voir ce que valent ces jeunes. Je détesterais l’idée de trader l’un d’entre eux sans savoir ce qu’il vaut vraiment, ce serait vraiment la pire chose à faire. S’ils sont bons ils joueront, s’ils le sont moins ils deviendront des Role Players, mais on doit savoir. »payne1

J’imagine que vous suivez l’actualité des autres équipes avec notamment le cas Paul George à Indiana. C’est une situation que vous pourriez rencontrer prochainement avec Jimmy Butler peut être dés l’an prochain. Habituellement quand on possède un joueur faisant partie du Top 10 ou 15 de la ligue on construit autour de lui et vous semblez prendre une autre direction. Est ce qu’une situation comme celle de janvier dernier peut se reproduire ou les vétérans veulent gagner et sont impatients avec le développement des jeunes ?

Paxson : « Quand on a signé ces vétérans l’an dernier, que ce soit Rajon ou Dwyane, ils savaient dans quelle situation ils arrivaient. Dwyane a son option et nous discuteront avec lui. Concernant Jimmy on aimerait lui associer une autre star mais avec notre Salary Cap et note roster c’est quelque chose de compliqué à faire. Je respecte énormément Jimmy Butler et son approche de son métier. Ce qu’on va continuer de faire c’est de communiquer avec lui, on va se voir bientôt, on fera le point et il pourra poser toutes les questions qu’il veut, nous serons francs avec lui. C’est notre meilleur joueur mais Gar et moi continuons de regarder ce qui serait le mieux pour cette équipe. »

Depuis le Draft de Butler en 2011 les choix récents ont été moins productifs, pensez vous qu’il faut modifier quelque chose dans votre manière de scouter les joueurs et se focaliser plus sur les qualités athlétiques de ces joueurs plutôt que leur parcours Universitaire ?

Forman : « Toutes ces choses sont prises en compte. Notre philosophie a toujours été de prendre le meilleur joueur disponible et on prend en compte leurs qualités athlétiques, leurs capacités, leur potentiel etc … Tout ça est pris en considération et on choisi le meilleur joueur possible. Nos jeunes sont inconstants mais on a pu voir par exemple Bobby Portis qui a montré de bonnes choses, surtout après le trade de Gibson qui lui a donné plus de temps de jeu, on pense toujours que Denzel peut être un très bon joueur, il a eu une année difficile avec sa blessure qui lui a fait manquer une grande partie du Training Camp, il n’avait pas vraiment de rôle défini mais a montré quelques bonnes choses par moment malgré son irrégularité, il doit continuer à progresser, pareil pour Zipser, Felicio, ils vont s’améliorer, Niko malgré ses hauts et ses bas reste un jeune joueur qui correspond à ce qu’on recherche. Je suis très confiant dans la manière donc on scoute les joueurs et notre scouting staff, on sait qu’à chaque Draft il y a des loupés mais on fait confiance aux jeunes de notre roster. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *