BullsFr

High in the Sky (S1-Ep6)

Chaque lundi, « High in the Sky » sera une rubrique qui reviendra en détails sur les rencontres et faits marquants de la semaine précédente pour le Chicago Sky, avec aussi parfois un focus sur une joueuse précise afin de suivre régulièrement l’évolution de ce groupe et découvrir l’effectif ainsi que le staff.

Episode 6 : Leadership

Avec un groupe aussi jeune et peu expérimenté, composé de nombreux nouveaux éléments et d’une nouvelle coach encore à la recherche de ses marques et de son style, l’expérience et le leadership des cadres est primordial à la bonne marche du groupe. A 31 ans et dans sa 12ème saison dans la ligue, Cappie Pondexter sait qu’un sursaut du Sky passera en partie par les conseils qu’elle ou des joueuses comme Tamera Young, Allie Quigley ou Courtney Vandersloot peuvent inculquer aux plus jeunes joueuses de l’effectif, avec 7 joueuses à 3 ans ou moins d’expérience pro. « On réfléchit trop. Le Basket est un sport vraiment simple mais avec un nouveau style de jeu à assimiler et pas mal de nouvelles coéquipières dont il faut apprendre le jeu, le placement etc, ça prend beaucoup de temps mais on voit que ça commence à se mettre en place petit à petit » explique Pondexter, dont le rôle a évolué cette saison par rapport aux précédentes. Scoreuse dans l’âme, elle a du prendre la mène à son compte du fait de la grave blessure de Jamierra Faulkner qui manquera toute la saison et l’absence de Courtney Vandersloot pour l’ensemble de la pré-saison et les premiers matchs. Un rôle qu’elle a su tenir avec aisance, étant meilleure passeuse de la ligue lors des premières semaines de la saison avec plus de 7.5 assists par match (6.9 aujourd’hui).

De quoi masquer son propre apport offensif, avec pauvre jusqu’ici avec surtout une adresse catastrophique pour une telle joueuse (34.4% aux tirs et un affreux 15.8% à 3pts), de très loin ses pires pourcentages en carrière, ce qui n’est jamais une bonne chose quand on est la joueuse qui prend le plus de tir dans l’équipe (13.3) ! Mais Cappie reste néanmoins importante pour le Sky, si bien que Stocks lui a laissée la place de titulaire au retour de Vandersloot, détentrice du poste depuis ses débuts en 2011 ! Vendredi à Atlanta, c’est Pondexter qui relance les siennes après un début de match timide, avec quelques bons jumpers et une bonne activité des 2 côtés du parquet, avec 7pts et 3 asts dans le 1er quart. De quoi relancer la machine et donner de l’élan au Sky qui signera un bien meilleur 2ème quart pour égaliser à la pause (41-41) et même signer leur meilleure 2ème mi-temps de la saison, avec seulement 3 pertes de balle sur la période, bien aidé par le gros coup de chaud d’Allie Quigley qui enchaîne les points au 3ème quart (22 pions au total, à 8/17 dont 3/7 à 3pts) et Dolson qui fait le ménage Inside (19pts à 8/12, 8rbs). Avec 17pts à 7/15 et 9asts, Pondexter a également signé un match plein et en a profité pour passer 4ème dans la liste des meilleures scoreuses de l’histoire de la WNBA, avec 6466 unités au compteur !

17g-SOG-0625-04

Un succès 82-78 qui fait du bien, surtout que c’est la 2ème fois de la saison que Chicago s’impose à Atlanta. De quoi donner un peu de confiance à tout le monde avant de retourner à la maison et accueillir Washington, qui s’est déjà imposé à la All State Arena plus tôt dans la saison. Le Sky cherche toujours sa première victoire à domicile et signe une entame de match de haut niveau avec de la vitesse, de l’énergie et de l’adresse toute distance : Inside dans un premier temps avec Dolson et Young, puis de plus loin avec Quigley encore en forme avec 12pts dans le 1er quart … mais en face les Mystics ont du répondant avec notamment Kristi Toliver qui en claque 13 sans broncher. Au bout de 8 minutes intenses le collectif du Sky s’effondre et Washington profite de nombreux tirs ouverts face à des replis défensifs inexistants, comme si Chicago était fatigué d’avoir imposé un tel rythme d’entrée. Ivory Latta score au buzzer du 1er quart remporté 30-27 par les visiteuses mais la suite sera encore plus violente …

Le Mystics débute le second quart par un … 16-0 en 4 minutes ! Période pendant laquelle Chicago est totalement dépassé dans tout les secteurs du jeu, perd la balle sur quasiment chaque offensive avec des passes trop prévisibles vers l’intérieur et se fait fessée en transition ! La puissance de frappe de Washington, que ce soit les titulaires ou le banc, propose beaucoup trop de soucis au Sky, qui sait que la 1ère victoire de la saison à domicile ne sera pas pour ce soir … 61 pts en 1ère mi-temps pour les filles de Mike Thibault, un violent 31-7 au 2ème quart … La seconde période sera une longue souffrance durant laquelle seule Vandersloot tente d’apporter quelque chose, le reste du banc ne profitant pas vraiment du Garbage Time pour se mettre en évidence. De son côté, Pondexter n’a pas su rééditer sa bonne performance de 2 jours plus tôt (4pts à 2/9, 1ast, 5 TO’s).

17g-SOG-0625-01

Avec un bilan de 3-10, l’ensemble reste encore largement perfectible mais il est clair que les résultats ne s’amélioreront pas tant que personne sur le banc ne sera capable de prendre les choses en main offensivement à chaque match. Difficile de voir qui pourrait relever ce challenge. Kahleah Copper a signé quelques bons passages par ci par là, Vandersloot n’est pas une scoreuse dans l’âme et Boyette continue d’être LA grosse déception de la saison. Avec la réception d’Indiana mercredi soir, il faudra impérativement se retrousser les manches pour enfin obtenir ce premier succès à la maison !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *