BullsFr

High in the Sky (S1-Ep10)

17g-Allstar8

Chaque lundi, « High in the Sky » sera une rubrique qui reviendra en détails sur les rencontres et faits marquants de la semaine précédente pour le Chicago Sky, avec aussi parfois un focus sur une joueuse précise afin de suivre régulièrement l’évolution de ce groupe et découvrir l’effectif ainsi que le staff.

Episode 10 : Gagnants ?

Lors de l’officialisation du trade qui envoyait Elena Delle Donne du côté de Washington, les critiques furent nombreuses pour une équipe du Sky qui annonçait un changement clair de direction en cédant l’ex MVP. Au mieux, la contrepartie (Stefanie Dolson, Kahleah Copper et le pick 2 de la Draft 2017) était jugé « correcte » mais sans plus. Mais plus le temps passe et plus ce trade semble pencher en faveur de Chicago. Si les débuts de Dolson sont relativement difficiles entre une association avec Imani Boyette peu complémentaire ou les 2 joueuses se marchaient dessus et de nombreux problèmes de fautes tôt dans le match qui limitaient ses minutes et son impact, la suite s’est avéré bien plus excitante. Lorsque Amber Stocks a enfin décidée de remettre Dolson en 5 et placer Boyette sur le banc, tout s’est accéléré pour une joueuse qui s’est aisément intégrée par son caractère entier et sa joie de vivre communicative, toujours en train de sourire ou de danser quand elle ne plante pas des mid range Jumpers ou des 3’s. Sa bonne humeur constante a été un facteur important dans l’équilibre et l’union d’un groupe jeune, nouveau (5 nouvelles joueuses + tout un coaching staff), quand les résultats n’étaient pas là en début de saison (3-12 à la fin juin dont 0-7 à domicile), « Je suis quelqu’un qui cherche toujours a trouvé le positif de chaque situation et j’essaie de transmettre ça à mes partenaires et faire en sorte que tout le monde ait la bonne attitude peu importe notre situation. »

Le mois du juin fût important pour Dolson, qui a détonné par son volume de jeu offensif entre son jeu au poste ou elle peut finir aisément main droite comme main gauche, ou sa capacité à dégainer toutes distances (55.5% aux tirs dont 40.0% à 3pts). Le tout en étant capable de ressortir la balle et trouver de bonnes passes sur les picks’n’rolls et les cuts. Après avoir approchée son Career High en scorant 21pts contre Phoenix début juin (dont un invraisemblable 6/7 à 3pts qui a rendu Griner folle), elle l’a établi 1 semaine plus tard en claquant 25 pions à 11/16 dans un succès précieux à San Antonio et ensuite plus rien ne l’arrêtait : 15pts à 7/9 face à Indiana, 19pts à 8/12 contre Atlanta, 5/8 par ci, 5/9 par là, elle enchaîne les performances bien au delà des 50% aux tirs et donne du fil à retordre à tout le monde dans une ligue bien garnie en intérieures d’impact.

dolson

Mais si les victoires n’ont pas été a rendez vous en juin, juillet sera autrement plus prolifique. L’énorme succès contre Minnesota remet Chicago dans les bons rails et Dolson n’y est pas pour rien, obtenant même pour la première fois de sa carrière la distinction de joueuse de la semaine à l’Est pour ses performances du 10 au 16 juillet, avec notamment 23pts à 10/14 dont 2/3 à 3pts, 5rbs et 2blks à New York puis un nouveau Career High de 26 pions à 8/17, 10rbs et 3blks face à Dallas ! En conséquence, elle a été appelée pour disputer son 2ème All Star Game en compagnie d’Allie Quigley qui y faisaient ses grands débuts. Mais avant le grand rendez vous du weekend à Seattle, il fallait disputer 2 matchs dont celui de mardi à … Seattle. Une rencontre qui démarre très mal pour le Sky qui se retrouve mené de 20pts après à peine 13mins de jeu ou Jewel Lloyd inscrit autant de pts que Chicago (11). Actif ses derniers temps, le banc du Sky va relancer la rencontre avec un duo Copper/Hampton qui enchaîne les pénétrations et prend le Storm de vitesse. En quelques minutes à peine les visiteuses ont rattrapés une grande partie de lur retard, si bien qu’elles ne sont menés que d’un point à la pause après un panier au buzzer de Tamera Young (42-41).

S’engage alors un duel féroce avec pas moins de 9 changements de leader dans un 3ème quart ou Allie Quigley prend feu avec 11 points. Le Storm craque progressivement entre les missiles de Quigley et le trio Copper/Hampton/Parker toujours aussi tranchant (33pts à 13/20) et s’incline 94-83 dans sa salle. Quigley (25pts à 9/16 dont 6/10 à 3pts) pose les bases de son weekend à venir … Mais avant les festivités, la dernière étape ne s’annonce pas des plus aisés avec un déplacement chez les championnes en titre de Los Angeles. Un match qui voit le retour de Cappie Pondexter sur les parquets, après avoir manqué la récente série de victoire suite à sa commotion. Amber Stocks a l’intelligence de conserver son 5 de départ intact malgré ce retour et les débats sont bien plus équilibrés qu’à Seattle dans un 1er quart très disputé et 2 équipes qui privilégient le jeu Inside. Le 2ème quart sera plus à l’avantage des championnes avec l’abattage de Jantel Lavender et l’adresse de Chelsea Gray.

DFNH9jZXUAANMgk

Mais Chicago est actuellement en pleine confiance et si le trio Parker/Hampton/Copper est cette fois très discret (7pts à 3/), c’est Imani Boyette qui joue les pompiers de service et enchaîne les paniers précieux, servie par une Vandersloot en état de grâce (14pts et un Career High de 14 asts dont sa 1000ème en carrière). Une fois de plus le Sky prend l’ascendant au fil des minutes malgré la grosse réaction des stars du Sparks, Ogwumike et Parker en tête. Ce duel intense nous offre une fin de match serrée. Gray manque un Jumper qui aurait donné 3pts d’avance aux siennes à 30 secondes du terme, mais le rebond de Quigley, le temps-mort et le Corner THREE clutch de … Stefanie Dolson (!) offrent l’avantage à Chicago avant que Boyette, décidément en forme, ne bâche Ogwumike à 2 reprises sous le cercle dans les ultimes secondes !

Chicago s’offre donc 2 succès précieux à l’extérieur avant la mini coupure et relance grandement sa saison, n’étant qu’à 1.5 victoire de la 7ème place occupée par Dallas ! Avec 14 matchs restants, tout est largement ouvert pour un spot en Play-Off qui semblaient improbable il y a encore 3 semaines. De quoi retourner à Seattle l’esprit tranquille pour Dolson et Quigley, qui remportera le concours à 3pts après un fabuleux 27pts en finale face à Sugar Rodgers en plus de signer 14pts dans le match des étoiles, tandis que Dolson se contentera de 5pts à 2/5 et 4rbs dans la défaite de l’Est 130-121 face à l’Ouest plus expérimentée (4 MVP’s contre 7 joueuses dont c’était le 1er ASG pour l’Est). Pas grave, elle a encore régalée avec ses danses et sa bonne humeur.

DFT_4zmWAAAMTH2

DFT3wZ2W0AAV5Jw

1-1

17g-Allstar7

2-1

DFXuxb0WAAEeDiX

17g-Allstar9

13-2

17g-Allstar17

quigley-2

17g-Allstar13

DFdbnhWWsActGGE

17g-Allstar12

17g-Allstar10

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *