BullsFr

Media Day itw : Gar/Pax et Hoiberg

Paxson : « Juste quelques remarques avant de démarrer : la semaine dernière nous avions déclaré comprendre le souhait de Dwyane Wade et Gar a discuté avec son agent pendant la semaine et nous sommes arrivé à l’accord qui a été annoncé hier. Nous comprenons que Dwyane ait envie de jouer pour un contender et nous estimons que c’était probablment la meilleure solution pour tout le monde. Dwyane a été un grand pro tout au long de son passage ici, nous n’avons que de bonnes choses à dire à son propos. Un grand pro, encore capable de très bien jouer et nous sommes heureux d’avoir désormais l’opportunité d’affirmer encore un peu plus la direction que nous souhaitons prendre. Ceci étant dit, une nouvelle saison commence et nous sommes excités avec l’opportunité qui se présente à nous et nos jeunes. L’état d’esprit qu’a instauré Fred et son staff durant l’été fait plaisir à voir. On sait qu’on a beaucoup de travail devant nous mais la clé, comme on l’a mentionné aux jeunes, est qu’on attend d’eux qu’ils jouent dur et soient à fond tout les soirs pour faire en sorte que les autres équipes n’aiment pas jouer contre nous. Et c’est ainsi qu’on commencera à évoluer ce qu’on a devant nous. »

Forman : « Comme John vient de le dire nous sommes très excités, je pense que nous nous sommes bien positionnés pour démarrer cette reconstruction. Quand vous ajoutez 3 jeunes joueurs tels que Markkanen, LaVine et Dunn aux jeunes qu’on a déjà ici, c’est une clé de ce qu’on veut construire. Deuxièmement nous possédons toujours nos 1st round de la Draft dans les années à venir et ça c’est une bonne chose pour le futur et le troisième point c’est la flexibilité financière. On en a actuellement et on en aura dans la futur donc ces 3 choses sont primordiales. Ce qui se passe dans cette salle d’entraînement est incroyable, une vraie culture s’est installé et on voit des progrès et ce sera vraiment l’élément majeur : une progression constante et on est encouragé par ce qu’on a vu de la part de Fred, son staff et les joueurs jusqu’ici. »

Hoiberg : « Je voudrais juste commencer en donnant beaucoup de crédits aux joueurs, qui ont montré tout l’été qu’ils en voulaient, la plupart sont là depuis la Summer League et depuis quelques semaines on a 16 joueurs tout les jours et ils faut féliciter nos vétérans, Robin Lopez, Justin Holiday, Quincy Pondexter, Zach LaVine et Bobby Portis, des gars qui sont dans cette ligue depuis quelques années et qui ont été les leaders dans les entraînements, ils se sont donné à fond dans la salle de muscu pour être en forme pour pratiquer le style de jeu qu’on veut mettre en place avec de la vitesse, du mouvement et du collectif. Le fait d’avoir été ensemble tout l’été a créé un état d’esprit compétitif et nous sommes déjà prêts alors que le Training Camp démarre demain. Ce qu’on va accentuer tout au long de l’année, au fil des hauts et des bas, c’est de continuer à jouer de la bonne manière, collectivement et jouer vite, que ce soit tout terrain ou demi terrain. Que ce soit aux entraînements ou en matchs on veut constamment des joueurs qui jouent les uns pour les autres. »

Fred, pensez vous que l’absence de joueurs majeurs soit plus adapté à votre style de coaching et est ce que ce moment là de la saison est excitante pour un coach ?

Hoiberg : « Oui je pense que chaque année quand votre nouveau roster se met en place il faut essayer de déterminer les qualités de chacun et trouver comment les mettre sur le parquet pour faire en sorte d’utiliser ces capacités au maximum. Cette équipe est jeune et athlétique, on a la possibilité d’utiliser différents 5, tant qu’il y a pas mal de shooting sur le parquet. Certains auront leur première opportunité de jouer à ce niveau mais je ne me fait pas de soucis car j’ai vu leur implication à la salle et c’est quelque chose de très important. Je suis excité de coacher cette équipe, encore une fois de ce que j’ai vu cet été ça va être fun et j’ai hâte qu’on débute. »

Quand vous avez signé Wade l’an dernier vous aviez dit espérer qu’il soit un modèle pour les jeunes joueurs, pensez vous qu’il ait échoué à ce niveau et aussi était ce important de régler son buy-out avant le début de la saison afin d’éviter toute distraction ?

Paxson : « Je pense que Wade a été très bon. Certains de nos jeunes se sont inspirés de lui, de sa carrière de Hall of Famer. Le point final est qu’on à choisi des chemins différents et quand Wade a décidé qu’il ne voulait pas faire partie de la reconstruction nous avons travaillé ensemble sur un accord qui a été trouvé ce weekend. Encore une fois on lui souhaite le meilleur. Il a mis l’accent sur le fait qu’il était très fier d’avoir porté le maillot des Bulls dans sa carrière, étant originaire de Chicago et je sais qu’il apprécie ça. »

DKmCAtFW4AAwSxD

Il y a eu beaucoup de buzz ces derniers jours entre le sport et la politique, j’aimerais savoir quelle position vous allez adopter, ce que vous attendez de vos joueurs quand il y aura l’hymne National sera joué, en avez vous parlé entre vous ?

Paxson : « Nous en avons brièvement parlé avec les joueurs ce matin et nous allons continué d’en discuter pour se mettre d’accord sur quoi faire. On comprend l’importance de la situation mais la grande chose avec le sport c’est que ça rassemble les gens et vous verrez ça de plus en plus souvent, mais nous allons clairement discuter de tout ça avec l’équipe et trouver un accord commun. On va d’abord faire ça entre nous avant de faire une déclaration publique. »

Vous avez parlé d’avoir tout vos prochains 1ers tour de Draft pour le futur et la prochaine Draft est annoncé comme très forte, avez vous déjà vu certains des joueurs, peut être quand ils étaient au Lycée et allez vous souvent les voir jouer pendant la saison ?

Forman : « Nous n’avons pas tellement l’occasion de les voir car nous ne sommes plus autorisé à scouter des Lycéens mais on peut les voir au tournoi McDonaldls, au Hoop Summit etc … Bien entendu chaque année la Draft est importante mais avec notre nouvelle direction ça va l’être encore plus. De ce qu’on a pu observer jusqu’ici, ça devrait être une bonne Draft et nos Draft seront importantes lors des prochaines années. »

Beaucoup de spécialistes placent les Bulls en fin de classement avec assez peu de victoires, que souhaitez dire aux fans par rapport à ça ?

Paxson : « Premièrement le nombre de victoires ou de défaites ne nous intéresse pas. On comprend mieux que quiconque ce dans quoi on s’embarque. C’est pourquoi je continue de répéter que le plus important pour nous est la culture qu’on instaure dans cette organisation. Ce n’est pas toujours évident à détecter mais quand on le voit on sait que c’est positif. Ce ne sont pas les victoires ou les défaites qui vont nous définir, ce qui va nous définir c’est la progression de nos jeunes. On ne va pas leur donner des opportunités juste pour dire qu’on leur en a donné. Ils vont devoir bosser dur pour les avoir et ensuite ils auront ces opportunités. On va devoir vivre avec des jeunes qui vont faire des erreurs, c’est normal, ça fait partie du processus. je vous garanti que si les gars parviennent à afficher le même niveau de professionnalisme tout au long de la saison comme cet été, alors on aura nos réponses et nous sommes convaincus par le caractère affiché par nos joueurs cet été. »

Vous avez parlé d’une approche conservative concernant le retour de Zach LaVine, avez vous des infos à nous donner sur ou il en est et quand il pourrait revenir à la compétition ?

Paxson : « Pas d’update ou de durée, on va suivre ce que les docteurs nous diront, nous n’allons rien précipiter mais ceci dit nous l’écouterons aussi et quand il se sentira prêt à reprendre l’entraînement on l’autorisera à le faire. Le plus dur quand on est écarté des terrains aussi longtemps et surtout après une opération c’est de retrouver une forme suffisante pour jouer au Basket de haut niveau et ça n’arrive pas comme ça. Tu peux penser être en forme parce que la rééducation se passe bien mais une fois sur le parquet, il faut courir non stop, se replacer en défense et toutes ces choses que ce sport exige et ça prend du temps. Lorsqu’il pourra reprendre les entraînements collectifs on va vraiment suivre comment il s’en sortira physiquement. »

Il sera là pour l’Opening Night ?

Paxson : « Non c’est bien trop tôt pour lui, il est clair qu’il n’y sera pas. »

Zach est éligible à une extension d’ici la mi-octobre, souhaitez vous régler ça au plus vite et à quel point sa blessure a un impact sur les négociations ?

Forman : « Nous discutons avec ses représentants et ils savent à quel point il est important pour nous. Je ne crois pas que ce soit important si ça se fait prochainement ou l’été prochain. Il sait qu’il est un joueur clé pour nous, nous avons eu des discussions très positives à ce sujet et nous continuerons d’en avoir »

Gar il y a quelques années vous avez dit qu’une reconstruction dure 6 à 7 ans. Pensez vous pouvoir faire en sorte que ça dure moins longtemps ou êtes vous prêts à partir sur 6/7 ans de cette manière s’il le faut ?

Forman : « Je crois avoir dit que ça pouvait prendre jusqu’à 6/7 mais il y a évidemment des situations ou ça a duré moins longtemps que ça. Notre opinion est que nous ne partons pas de zéro car nous avons déjà de bons éléments, nous avons acquis 3 jeunes joueurs avec le Trade de Butler, ceux qui étaient déjà présent l’an dernier doivent continuer de progresser et se développer puis nos 1er tours de Draft et notre flexibilité financière donc nous n’allons pas établir de durée dans le temps mais nous avons le sentiment de bien démarrer cette reconstruction. »

DKmREfjWAAAUxea

Fred avez vous parlé avec d’autres coachs pour avoir des conseils sur comment gérer un groupe en reconstruction car ce n’est pas toujours facile et aussi êtes vous serein par rapport à votre job pour le futur ?

Hoiberg : « Oui j’ai discuté avec d’autres coachs qui ont fait partie de reconstructions, j’ai eu de bons conseils, je ne vais pas les divulguer ici mais je vais essayer de rendre cette équipe meilleure chaque jour, à commencer par demain avec 2 séances afin de voir leur degré de compétitivité. Concernant ma situation, chaque coach dans cette ligue doit faire avec beaucoup de pression, mais l’important est de préparer l’équipe du mieux possible et je suis confiant que moi et mon staff sauront faire ça. »

Je voudrais revenir sur ce qu’on disait tout à l’heure concernant la situation actuelle entre les sportifs et la politique, que feriez vous pour arranger ça ?

Paxson : « C’est bien trop compliqué à dire. Tout ce que je peux dire c’est qu’on va en parler avec notre équipe. Je ne suis pas assez qualifié pour m’exprimer sur ce sujet. Ce qui nous intéresse c’est notre équipe et comment nous allons répondre à ça ensemble. »

Comment comptez vous rallier les fans derrière vous car il n’est un secret pour personne que les fans ne sont pas contents de ce qui a été fait récemment. Est ce que les victoires suffiront ou il faudra autre chose ?

Paxson : « Je ne sais pas. On pourrait parler de notre nombre de participation en PO mais on est dans une position ou on a le soutien de l’actionnaire et on peut définir notre direction. Fred a notre soutien, lui et son staff ont vraiment pris le temps d’apprendre beaucoup à ces jeunes et on a hâte. Gar et moi sommes chanceux et on se dit souvent que Jerry et Michael Reinsdorf sont de bons gars pour qui travailler. On peut rallier les fans en leur montrant un groupe qui en veut et qui affiche de belles promesses pour le futur, ça passe par Zach LaVine, Lauri Markkanen et Kris Dunn qui sont les 3 éléments essentiels de cette reconstruction, puis avec nos futurs moves. On l’a déjà fait, quand j’ai pris le poste de GM ici en 2003 et je suis confiant qu’on peut le refaire. »

Mirotic vient de prolonger et a passé l’été à travailler ici, comment envisagez vous son année à venir avec une Team Option pour l’année d’après qui est un peu sa dernière de montrer qu’il peut être le joueur constant qu’il n’a pas été ces dernières années ?

Forman : « Nous sommes heureux d’avoir trouvé un accord avec lui. Fred pourra sûrement vous en dire plus sur ce qu’à fait Niko cet été mais on a été encouragé de le voir ici tout le temps. Il a pris pas mal de poids et je crois que c’est le 1er été depuis qu’il est avec nous ou il ne va pas en équipe Nationale et je pense que ça lui sera bénéfique pour le Training Camp. Pour moi ce contrat est gagnant-gagnant, on a mis du temps à se mettre d’accord mais je pense que ça peut être bon pour nous comme pour lui. C’est vraiment positif. »

Beaucoup de très bons joueurs sont partis de la Conférence Est cet été pour aller à l’Ouest. En voyant ça nous ne vous êtes pas dit que ce n’était peut être pas le bon été pour entamer une reconstruction ?

Paxson : « On regarde toujours ce qui se passe autour mais je reste convaincu que ce qu’on a fait à la Draft était la chose à faire. Construire sur du long terme. On ne regrette pas ce qu’on a fait. »

Fred vous avez d’un été très disputé entre les jeunes joueurs dont certains postes sont peut être encore en balance mais si vous deviez aligné une équipe demain quel serait votre 5 de départ ?

Hoiberg : « Je ne sais pas. L’an dernier au Training Camp on avait quasiment 4 postes dont on connaissait les titulaires avec Rajon, Dwyane, Jimmy et Robin. Robon devrait être notre pivot titulaire, pour le reste c’est encore à prendre. L’an dernier Taj a obtenu le dernier spot dans le 5 lors du Training Camp, donc là ça va créer une compétition saine, comme c’est le cas depuis quelques semaines. »

DKmEpLvVoAADxQG

Comment vous aborder une saison en sachant que gagner n’est pas une priorité ?

Hoiberg : « Ah si, c’est ma priorité, je veux faire en sorte que cette équipe soit dans une position de gagner des matchs, c’est mon boulot. »

Paxson : « Pour compléter, je n’ai jamais vu un coach ou un joueur arriver à un match pour le perdre. Et ça ne devrait pas être le cas. Oui on reconstruit et on sait qu’il y aura des moments difficiles et on doit rester positif mais c’est pour ça que cet été fût si important : créer une culture de travailler dur et progresser, qu’on gagne ou pas. On ne veut pas créer une culture de la défaite. Je sais que c’est difficile pour une équipe jeune de gagner des matchs en NBA, mais ça ne veut pas dire qu’on ne peut aligner une équipe qui jouera juste, bossera dur. Si on fait ça je crois que notre futur sera brillant et je n’ai aucune raison de penser que nous ne jouerons pas comme ça. »

Fred, comment comptez vous gérer les joueurs qui n’ont pas l’habitude de gérer des défaites car ils viennent d’endroit ou ça gagne beaucoup.

Hoiberg : « Je pense que le plus important est de continuer à leur apprendre et parler avec eux, les mettre dans une position ou ils vont progresser individuellement mais aussi en tant qu’équipe. On va établir une culture compétitive et faire en sorte qu’ils seront prêts à jouer et on est confiant qu’ils pourront le faire. »

Qu’avez vous pensez de la 1ère saison des Windy City Bulls en G-League et comment allez vous superviser la G-League dans le futur ?

Forman : « J’ai trouvé ça très positif, on a été à pas mal de leurs matchs. Pour nous c’est une bonne opportunité pour nous d’envoyer nos jeunes en manque de minutes et je crois qu’on était une des équipe NBA a avoir envoyé le plus de joueurs la bas pendant la saison. Et juste le fait d’être très proche est une bonne chose. On peut avoir un joueur qui joue peu ici, on l’envoie la bas il joue 35-40 mins et le lendemain matin il s’entraîne de nouveau avec nous. On a aussi nos 2 joueurs en 2 way contracts, les fans ont vu Blakeney cet été et il a de bonnes qualités et on va s’en servir. On va continuer à utiliser les Windy City Bulls pour nous aider dans notre programme de développement. »

Fred vous êtes un jeune coach mais Doug Collins était encore plus jeune que vous quand il a débuté sa carrière d’entraîneur aux Bulls. Pensez vous qu’il vous sera utile pour gérer certaines situations que vous allez rencontrer ?

Hoiberg : « Oui je suis très excité d’avoir Doug ici, avec qui j’ai développé une bonne relation ces dernières années. On s’est vu pendant 2 heures quand la saison était terminée, il a parlé 1h55 et moi 5 mins. C’est bien qu’il soit là, pour moi, mon staff et les joueurs. »

Fred a parlé de la pression qu’on les coach. Avec cette reconstruction comment allez vous juger sa saison, est ce que ça dépendra du développement des jeunes, de sa manière de coacher ou autre ?

Paxson : « Non nous n’allons pas le juger. Cet été a été très bon pour son staff et lui. Nous nous sommes engagés vis à vis de lui. Il a un style qu’il veut mettre en place et de ce que j’ai vu ce dernier mois je pense qu’on peut jouer comme ça et c’est ce que la NBA est devenue. Mouvement de balle, mouvement des joueurs, allez vite, ne pas laisser la défense se replacée etc … Mais on est dans ce projet tous ensemble. »

Pouvez vous nous dire qui s’est vraiment démarqué parmi les jeunes qui ont passé l’été ici ?

Hoiberg : « Je ne sais pas si je pourrais en ressortir un plus qu’un autre, je pense que c’est surtout une alchimie collective qui a été créée. Les fondations sont posées avec ceux qui ont bossé là tout l’été, collectivement ou dans les sessions individuelles avec certains qui venaient à 7 heures du matin, d’autres revenaient à 8h le soir et ils ont beaucoup travaillé. Encore une fois je ne veux pas en nommer un, car j’ai été impressionné par le travail accompli par tout le groupe. »

Qu’attendez vous de Quincy Pondexter sachant qu’il n’a pas du tout jouer lors des 2 dernières saisons. Est il capable de jouer actuellement ?

Forman : « Il sera présent demain à l’entraînement. Bien sur on va surveiller ça de près vu qu’il a manqué énormément de temps. C’est quelqu’un qu’on appréciait déjà quand il jouait et les retours qu’on a sur son leadership sont très bons. Fred peut parler de ce qu’il attend de lui mais on est contents de l’avoir avec nous dés demain. »

Hoiberg : « Il s’est entraîné avec les autres presque tout les jours, on l’a fait reprendre doucement et la semaine dernière il a pu jouer normalement, sans limite et il a été très bon. On est contents de l’avoir et son leadership est exemplaire. Lui et Robin en jouer ensemble au Lycée donc nos 2 joueurs les plus anciens s’entendent très bien donc c’est fun de l’avoir. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *