BullsFr

Opening Night : Chicago Bulls @ Toronto Raptors (19/10/17)

Du trade de Jimmy Butler le soir de la Draft à l’altercation entre Bobby Portis et Nikola Mirotic mardi, on peut dire que l’été fût particulièrement agité pour la Franchise de l’Illinois ! Objectifs et surtout priorités revues à la baisse, management toujours aussi discutable et discuté, groupe inexpérimenté et qui a tout à prouver, l’édition 2017/18 risque d’être longue et pénible pour les Chicago Bulls et leurs fans. Débuter par un déplacement à Toronto avec 5 joueurs blessés ou suspendus (LaVine, Dunn, Mirotic, Payne et Portis) en plus de Pondexter qui n’a plus joué depuis 2 ans et d’un Rookie de 20 piges dans le 5 de départ semble loin d’être idéal mais puisque ces Bulls ont annoncé qu’ils allaient tout donner chaque soir, laissons les passer de la parole aux actes et voyons ce qu’ils ont dans le ventre. GO BULLS !

Récap : On s’attendait à une saison longue et douloureuse, on a été servi d’entrée ! Malgré un 1er quart-temps correct, équilibré et avec pas mal de rythme (25-23 pour Toronto), Chicago a explosé par la suite, subissant un violent 15-0 dés l’entame d’un 2ème acte à sens unique ou les Raptors auront été sans pitié (33-14 sur la période), alternant les pénétrations en force sans grande résistance en face et des THREES bien emmenés et souvent ouverts. Dés lors les Bulls, totalement à la rue défensivement ou les oublis et les absences de marquage sont légions, précipitent également trop de choses en attaques, commettant des pertes de balles évitables, sombrent totalement. L’écart, qui est monté jusqu’à +27 pour des locaux en réussite de loin(13/29 à 3pts au final), est bien trop conséquent pour ce groupe à la fois décimé, sans gros vécu collectif et il faut le dire, bien limité offensivement avec trop peu de ballons Inside et de fautes provoquées.

La 2ème période se résume à un show Markkanen qui plante 13 points dans le 3ème quart en faisant étalage de sa panoplie offensive, tout en touché ou en force. Le « Finnish Mamba » a su saisir son opportunité et termine à 17pts (mieux que les 16pts de Michael Jordan à ses débuts) et 8 rbs malgré un placement défensif plus que douteux et un manque flagrant de rudesse. Robin Lopez est aussi à crédité d’une bonne partie avec ses hustle plays et ses screens (ainsi que 18pts et 8rbs) tandis qu’Holiday a abusé du tir longue distance (12 THREES tentés) et que le banc a globalement peu apporté (12 pts avec 4 THREES de Valentine qui n’a rien montré d’autre) même si Kay Felde a su tirer son épingle du jeu avec un Career High de 6 asts et quelques pick’n’rolls bien exécutés en plus d’une bonne vivacité. Au final c’est la 1ère défaite d’une longue série, il faudra s’y habituer et avoir les nerfs solides tout au long des 6 prochains mois, mais il sera intéressant de voir l’évolution de ce groupe au fil des matchs, en espérant que les erreurs commises ce soir ne le soient plus dans quelques semaines.

Score par Quart-temps :

— CHI-TOR
Q1- 23-25
Q2- 14-33
Q3- 27-26
Q4- 36-33
Fin-100-117

BoxScore

Next Game : Samedi 21 contre les San Antonio Spurs

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *