BullsFr

Le Baromètre des Bulls (S5-Ep1)

Une baston à l’entraînement, des sanctions dérisoires (on avait déjà eu un aperçu de leur manière farfelue de gérer un conflit l’an dernier après les déclarations de Butler et Wade), des blessés longue durée … On a connu des débuts de saisons moins agites sur les bords du Lac Michigan. La « culture » que souhaitaient mettre en place Forman et Paxson a déjà pris du plomb dans l’aile et le message envoyé aux autres joueurs et Franchises est d’une tristesse sans nom … Pour ce qui est du parquet, on attendait des défaites, on les a eus. On attendait de la progression individuelle et dans le jeu, pour ça il faudra repasser … Les quelques belles séquences qu’on a pu apercevoir en pré-saison n’ont pas été rééditée pour le moment. Un jeu bien trop brouillon, absolument rien de construit, des joueurs trop statiques, pas de solution proposé au porteur de balle et des shoots souvent précipités, le Hoiball est en place ! Défensivement il y a du pas mal et du mauvais, mais la protection du cercle risque d’être un souci permanent et difficile à régler, surtout avec un coach qui s’en tape de la défense …

Bilan de la semaine :

L @ Toronto 117-100
L vs San Antonio 77-87

Le meilleur :

Robin Lopez : – 31mins, 17.0pts à 14/27 aux tirs, 1/4 à 3pts, 7.5rbs, 2.5asts, 1.5blk – Efficace sous les 2 cercles, précieux par ses rebonds et ses hooks, solide défensivement ou il tente se placer les autres mais se retrouve souvent livré à lui même sous le cercle. RoLo a fait du RoLo et s’est même permis de claquer son premier THREE en carrière.

Grand Soleil :

Lauri Markkanen : – 35.0mins, 15.0pts à 10/26 aux tirs dont 5/14 à 3pts, 10.0rbs, 0.5stl, 0.5blk – 17pts pour son 1er match, un double double au second, une belle panoplie de moves offensifs malgré quelques shoots un peu casse-croûtes, un placement et surtout des déplacements défensifs peu inspirés, notamment sur les switchs, et un manque de physique flagrant … On a vu du bon et du moins bon mais s’il y en a un qui profite à fond de l’altercation Portis/Mirotic c’est bien lui !

Beau :

Justin Holiday : – 35.5mins, 15.0pts à 10/34 aux tirs dont 7/20 à 3pts, 4.0rbs, 2.5asts, 1.0stl – Visiblement Holiday a obtenu la licence pour dégainer à tout va et se fait plaisir ! Des shoots dans tout les sens, en sortie d’écran, souvent précipités et à 3pts de préférence (20 tentatives en 2 matchs) mais au moins a t’il le mérite de tenter et de bouger là ou ses partenaires sont immobiles. Sa défense fait du bien aussi, il anticipe très bien les lignes de passes et vient bien aider ses intérieurs.

Nuageux :

Jerian Grant : – 30.0mins, 10.0pts à 9/23 aux tirs, 0/4 à 3pts, 3.0rbs, 6.0asts, 1.0stl – Presque le seul meneur de jeu valide, il n’en a pas profité pour asseoir définitivement ce statut, avec certes quelques belles intrusions au cercle mais bien trop peu de création pour son poste. Le plus souvent statique et incapable de demander un système, il joue plus à l’instinct qu’en suivant un playbook qu’il n’a pas du lire.

Paul Zipser : – 25.0mins, 5.0pts à 4/11 aux tirs dont 1/3 à 3pts, 4.5rbs, 2.0asts, 1.0stl – A visiblement bien bossé sa feinte « à la Mirotic » tête de raquette pour faire sauter son défenseur et pénétrer … mais il ne finit pas ses actions. Des retours défensifs au sprint pour finalement laisser le gars marquer son lay-up sans le gêner … Plus à l’aise en défense un contre un même si ça s’est rarement présenté.

Denzel Valentine : – 26.5mins, 8.0pts à 6/17 aux tirs dont 4/10 à 3pts, 3.5rbs – Toujours autant attirer par le shoot lointain, la seule arme dont il semble disposer tant il ne montre rien d’autre. Trop statique sur les phases offensives, qu’il ait le ballon ou pas, puis bien trop attentiste en défense ou son manque de communication n’aide pas. Des douleurs au genou ente les 2 matchs, à voir si ça ne le gène pas trop sur la durée.

David NWaba : – 15.5mins, 4.5pts à 2/3 aux tirs, 4.5rbs, 1.5ast – Des apparitions rares et surtout dans le Garbage Time mais pas mal d’énergie et d’activité pour proposer des solutions, plus une bonne présence défensive. Forcément un peu de déchet mais bien impliqué à chaque rentrée.

Kay Felder : – 15.5mins, 6.0pts à 5/16 aux tirs, 1.5rb, 4.0asts – Du culot, de l’énergie et quelques passes bien amenées (Career High de 6 asts à Toronto), mais aussi pas mal de déchet et d’erreurs bêtes par précipitation. Et par pitié arrêtez déjà les « il me fait penser à Nate Robinson », ils n’ont rien à voir à par ce déchet au tir du à un excès de confiance. Il n’a pas pris la place d’Arcidiacono dans la rotation, c’est Arcidiacono qui l’a perdue tout seul.

Cristiano Felicio : – 17.0mins, 3.0pts à 3/5 aux tirs, 4.0rbs, 1.0ast – A bien combiner avec Felder sur plusieurs Pick’n’Roll bien exécutés et s’est montré actif en défense, mais peine à véritablement se trouver une place dans ce groupe. Doit plus solliciter la balle sous le cercle.

Pluie :

Quincy Pondexter : – 12mins, 8pts à 4/6 aux tirs, 2rbs, 2stls – Le neveu de Cliff Pondexter, passé aux Bulls entre 1975 et 1978, a refoulé les parquets NBA pour la 1ère fois depuis 2015. Forcément en manque de rythme donc et pas aidé par un positionnement en 4 face à Ibaka. DNP contre San Antonio, il ne sera clairement pas un jouer régulier de la rotation.

Tempête, Orage, Blizzard … :

Infirmerie :

Zach Lavine, Cameron Payne et Nikola Mirotic sont des blessés longue durée. Dans le cas de Niko, l’absence est estimée à 4/6 semaines à partir du moment ou il se fera opérer mais ça n’a pas encore été le cas car sa mâchoire doit encore désenfler. Un retour de Kris Dunn aux entraînements a été évoqué pour cette semaine tandis que Bobby Portis purge encore 6 matchs de suspension.

La semaine à venir :

24 @ Cleveland
26 vs Toronto
28 vs Oklahoma City

La déclaration de la semaine :

« J’ai envoyé des sms à Niko et essayer de l’appeler mais il ne m’a pas répondu. Je ne me préoccupe pas qu’il souhaite me poursuivre en justice ou non. A l’heure actuelle, j’essaie juste de m’excuser publiquement après de Niko, de mes coéquipiers et d’être vraiment sincère. »Bobby Portis lors de ses excuses suite à l’altercation entre lui et Nikola Mirotic.

L’action de la semaine :

Robin Lopez pivote sur lui même et inscrit le 1er THREE de sa carrière NBA :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *