BullsFr

Oklahoma City Thunder @ Chicago Bulls (28/10/17)

Après avoir obtenu leur 1er succès de la saison jeudi soir, les Bulls auront à coeur de conclure une semaine plutôt positive en terme de résultat et de jeu pratiqué par un nouvelle victoire face à OKC. Pas évident dit comme ça vu l’effectif de stars du Thunder, qui arrive au UC avec Paul Geroge et Melo pour épauler Westbrook. Mais si le 5 laisse rêveur, le banc l’est beaucoup moins et Chicago peut (doit) en profiter en ayant des benchers qui mettent de l’impact, comme Nwaba a su le faire contre Atlanta. Kris Dunn devrait faire ses débuts en saison régulière ce soir et devrait offrir une autre option. Si les Bulls sont capables d’axé leur attaque sur le jeu intérieur comme jeudi face aux Hawks et qu’ils mettent une pression constante sur une équipe qui joue en back-to-back (défaite à Minnesota hier soir), ça peut donner quelque chose de positif. GO BULLS !

Récap : Cataclysmique, catastrophique, d’une horreur sans nom … les qualificatifs ne manquent pas pour décrire le néant intersidéral qu’à été cette « prestation » des Bulls et aucun n’est positif ! OKC n’a même pas eu besoin de sortir un gros match tant les Bulls se sont saborder tout seul. Si le 1er quart ressemble à un concours de THREES géants ou tout le monde s’y met (George fait 3/3 en 4 mins, Melo en claque un, Markkanen et Holiday en plantent 2 chacuns), ça ne donne pas pour autant l’impression que les débats soient équilibré tant le Thunder maîtrise déjà les rebonds et force les Bulls à prendre ces tirs, verrouillant totalement l’accès au cercle par des switchs systématiques et efficaces. Le 2ème quart-temps n’est que la conséquence de ça : un infâme total de 8pts en 12mins pour des Bulls qui balancent des briques sans réflechir, sans poser le moindre système et surtout sans aller chercher les rebonds pour espérer des secondes chances … Sans courir, Oklahoma mène déjà 50-31 à la pause.

La suite ne sera guère plus reluisante. Totalement à la rue, les Bulls se laissent marcher dessus sans réagir? Les cuts dans leurs dos se transforment en Alley-Oop ou chaque joueur d’OKC y va de son highlight devant 5 plôts rouge qui n’attendent que de rentrer chez eux … Chicago prend beaucoup de THREES (37 au total, 10 réussis) et n’essaie pas le moins du monde de construire quoique ce soit de sensé en attaque. C’est l’anarchie la plus complète, il n’y a rien, pas de système, pas d’aide, pas le moindre collectif … Des 16 assists enregistrées par l’équipe dans ce match, 8 sont arrivés au 1er quart, c’est dire l’orgie qu’à été la suite … 69pts au total, 28.2% d’adresse, 27% à 3pts, 19 balles perdues, Markkanen qui n’a droit qu’à 7 tirs quand Grant fait 0/7 et qu’Holiday continue d’empiler les briques, ce n’est tout simplement pas normal. On attend toujours de voir le fameux Hoiball maintenant qu’il a « un effectif fait pour lui », mais en attendant cet événement aussi improbable que la paix dans le monde, c’est une lourde défaite, à tout les niveaux, pour des Bulls qui ont affiché leur très faibles limites …

Score par Quart-temps :

— OKC-CHI
Q1- 26-23
Q2- 24-8
Q3- 32-22
Q4- 19-16
Fin-101-69

BoxScore

Next Game : Mercredi 1er novembre @ Miami Heat

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *