BullsFr

Chicago Bulls @ Miami Heat (01/11/17)

Chicago débute un mini Road Trip en Floride qui démarre mal avec l’annonce du retour dans l’équipe d’Hassan Whiteside pour le Heat, après 5 matchs sur la touche pour blessure. De son côté Hoiberg modifie également son 5 avec l’insertion de David Nwaba à la place de Paul Zipser. De quoi relancer la machine après une performance atroce à domicile face à Oklahoma ? Il faudra plus qu’un changement dans le 5 pour ça. Il faudra voir une équipe bien plus combative et solidaire, plus généreuse dans l’effort et prête à en découdre dés le coup d’envoi. Bref, un autre état d’esprit est attendu. GO BULLS !

Récap : Encore une fois poussifs dans le jeu mais bien plus énergiques et actifs, les Bulls repartent de Miami avec une défaite qu’on peut qualifier d’honorable même s’il y avait moyen de faire mieux. L’entame de match n’est pas fameuse avec un concours de briques des 2 côtés, si bien que le score est encore de 2-2 après 3mins et Chicago n’a inscrit que 2 paniers après 6 minnutes, les 2 par RoLo. Pendant ce temps le Heat en profite pour creuser un premier écart avec 3 THREES en 1 minute par Dragic, Whiteside et White ! Une adresse de loin et une plus grosse présence aux rebonds qui font que les locaux mènent aisément après 12mins (27-17), mais par la suite les Bulls vont afficher du répondant et surtout modifier leur jeu pour se focaliser Inside. Kris Dunn, très entreprenant tout le match (11pts, 7rbs, 5asts, 2blks), claque un poster énorme sur Olynyk qui va galvaniser les siens, avec RoLo et Markkanen qui enchaînent les bons moves près du cercle pour recoller. A la pause il n’y a plus que 2pts de retard (49-47).

C’est en conservant cette formule que les Bulls vont même prendre les devants et mener une grande partie du 3ème quart. Activité aux rebonds, paniers de près, défense qui provoque les pertes de balle adverse (4 pour Miami en 5 mins), l’ensemble paraîtrait presque cohérent mais un gros coup de chaud de Tyler Johnson suffit à relancer le Heat, accompagné par un Dragic en forme qui impose le rythme et laisse Chicago sur place. Et malgré un 13-1 run des locaux, le match reste ouvert jusqu’au moment ou Valentine obtient tout les tickets shots. Par mieux pour tanker discrètement que de filer la gonfle au gars avec la pire sélection de tir de l’équipe. Pendant qu’il balance des briques en pagaille Miami reprend une dizaine de pts d’avance qui sera suffisante malgré quelques THREES en fin de match de la part des Bulls pour faire en sorte que le score ne soit pas trop lourd. Au final Chicago s’est (volontairement ?) tiré une balle dans le pied en arrêtant de faire ce qui lui avait permis d’être encore dans le match à 10mins de la fin. Markkanen, auteur d’un Career High de 25pts à 9/18 et Lopez, 22pts, n’auront plus eu de ballon à la fin, laissant Holiday et Valentine plomber le pourcentage aux tirs (40.4% au final, 6/25 pour le duo susnommé) et les chances de succès. Vendredi, les Bulls iront à Orlando chez le surprenant leader de la conférence Est. Pour se saborder de nouveau ?

Score par Quart-temps :

— CHI-MIA
Q1- 17-27
Q2- 30-22
Q3- 17-18
Q4- 27-30
Fin-91-97

BoxScore

Next Game : vendredi 3 novembre @ Orlando Magic

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *