BullsFr

Chicago Bulls @ Orlando Magic (03/11/17)

C’est chez le surprenant leader de la conférence Est (6-2 à égalité avec Boston), que Chicago termine son Florida Trip mais débute un back-to-back qui les verra retourner au United Center affronter les Pelicans moins de 24 heures après ! Pour ce qui est du match de ce soir, Chicago aura fort à faire pour contenir les assauts d’un secteur intérieur efficace avec le duo Vucevic/Gordon, en plus d’un Evan Fournier en grande forme. De nombreux casse-têtes en perspectives pour Hoiberg qui a décidé d’aligner le même 5 qu’à Miami pour débuter, avec Nwaba en 3. La soirée s’annonce compliquée mais si les Bulls parviennent à limiter les pertes de balle et contester les 3pts adverses, ce sera déjà une bonne chose. GO BULLS !

Récap : Grace à une 2ème mi-temps de toute beauté en terme d’intensité et d’adresse, les Bulls s’imposent pour la 2ème fois de la saison, la 1ère à l’extérieur, face à un Magic qu’ils auront pris à leur propre piège. Dés l’entame Chicago est agressif et attaque régulièrement le cercle, avec efficacité même si les 2 THREES de Markkanen et Holiday aident bien à rapidement mener 15-4. Quelques briques de Jerian Grant (encore 1/6 ce soir) et des retards systématiques sur les switchs en défense permettent à Orlando de vite revenir, avec l’adresse de Vucevic et un Fournier insaisissable quand Valentine « défend » sur lui. Du coup les locaux reviennent vite et passent devant dans un 2ème quart ou le banc des Bulls se montre beaucoup trop statique. 4 joueurs derrière la ligne à 3pts qui attendent. Heureusement Dunn puis Zipser apportent un peu plus de vivacité mais ça reste peu. Orlando n’en profite pas pour prendre le large, précipitant de nombreux tirs notamment à 3pts, ce qui fait que tout reste jouable à la pause (45-44 Magic).

A la reprise Chicago trouve plus d’espace pour attaquer le cercle et s’y montre agressif, à l’image d’un Nwaba omniprésent pour cuter, prendre des rebonds, défendre avec énergie et éteindre Fournier. Markkanen fait admirer ses talents de passeurs tandis qu’Orlando peine à trouver un bon tir, bien défendu par des Bulls qui font des prises à 2 quand il le faut et verrouillent la raquette. L’écart grimpe au fil des minutes au faveur des visiteurs, qui prennent définitivement le large au début du 4ème quart avec un Valentine qui en profite pour faire ses stats et rentrer quelques THREES (11pts à 4/8 from downton). Le Magic est largué et ne cherche pas à revenir, Hoiberg laisse son banc se dégourdir les pattes et même Pondexter plante un THREE. Au final non seulement les Bulls (47.1% aux tirs, 48.3% à 3pts) n’ont pas trop gâché, mais en plus ils ont su scorer et accélérer sur les TO adverses, ce qui est habituellement la force du Magic. Privé de cette capacité à accélérer en transition, leur attaque a calée et est restée bloquée à 83pts, contre 115 en moyenne depuis le début de saison. C’est donc une très belle victoire, acquise aisément face à un adversaire qu’on aura su faire déjouer. Le genre de prestation qu’on aimerai revoir plus souvent.

Score par Quart-temps :

— CHI-ORL
Q1- 28-26
Q2- 16-19
Q3- 29-15
Q4- 32-23
Fin-105-83

BoxScore

Next Game : Samedi 4 novembre vs New Orleans Pelicans

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *