BullsFr

Indiana Pacers @ Chicago Bulls (10/11/17)

Réception ce soir d’une équipe des Pacers sûrement plus compliquée à jouer qu’on l’imaginait en début de saison, Indiana ayant surpris son monde par la qualité de son jeu offensif ou tout le monde court et sait pousser la balle en transition, avec Oladipo en chef de file mais aussi Sabonis. A Chicago de faire preuve de méfiance et d’éviter les turnovers trop nombreux afin de ne pas se retrouver trop vite à la rue comme ce fut le cas à Toronto même s’ils se sont accrochés jusqu’à la fin. Ne pas courir derrière le score tout le match, dominer les rebonds et ne pas être trop gourmands avec les tirs lointains seront des éléments essentiels pour espérer l’emporter. GO BULLS !

Récap : Comme il y a pile 2 semaines lors de la réception d’Oklahoma, Chicago s’est totalement effondré à domicile et n’a à aucun moment affiché l’envie et l’énergie nécessaire pour ne serait ce que résister un peu. Dés les premiers possessions ou seul Holiday a un peu d’adresse au milieu de) tirs lointains hors rythme, on se dit que ça va être long, surtout qu’en face Bogdanovic lui est déjà chaud avec 2 THREES et de bons rebonds. Le manque d’énergie se voit surtout en défense ou à part un block énorme de Markkanen sur Oladipo, les shots sont peu contestés et les aides inexistantes. Les Pacers signent un 9-0 sans forcer et Dunn s’inscrit au Shaqtin’ avec une perte de balle fabuleuse seul en contre attaque. Logiquement, les locaux sont déjà à la rue après 12mins (27-16) et la suite n’est pas franchement plus rose, avec un apport toujours amorphe des benchers, entre replis défensifs fantômes et tirs précipités de l’autre côté. Pourtant c’est en attaquant le cercle, au retour des Starter, que les Bulls signent un mini run et perturbe les schémas offensifs d’Indiana, qui atteint quand même la pause avec 10pts d’avance (45-35).

On espérait un regain d’énergie de la part des Bulls, après tout 10pts ça se rattrape sans gros efforts, mais c’est tout le contraire qui va se produire. Bogdanovic continue d’enquiller des THREES démarqués, Oladipo bénéficie d’une passe de Robin Lopez pour aller claquer un beau Dunk qui fait +20 … Indiana n’a pas besoin de forcer son talent, les Bulls leur donne le match. Il y a toujours un joueur démarqué chez les visiteurs tandis que l’attaque des Bulls ne tourne pas, ne bouge pas, ne réfléchie pas … Même Turner claque un THREE. L’avance montera jusqu’à 26pts mais cette fois, pas de réaction comme à Toronto pour essayer de réduire les dégâts. Cette fois on baisse la tête et les bras et on attend la fin, ou seul Pondexter se sort les doigts en claquant 7pts et en faisant du Full Court Press comme si le score en dépendait. Dans une rencontre ou PERSONNE n’a su/voulu prendre ses responsabilités, les Bulls, qui n’ont jamais menés au score ni été à égalité après le 0-0 initial, se font donc logiquement dézinguer (87-105). Bogdanovic termine à 6/9 à 3pts, les Bulls à 7/27, dés fois faut pas chercher plus loin …

Score par Quart-temps :

— IND-CHI
Q1- 27-16
Q2- 18-19
Q3- 35-26
Q4- 25-26
Fin-105-87

BoxScore

Next Game : Samedi 11 novembre à San Antonio Spurs

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *