BullsFr

Chicago Bulls @ Oklahoma City Thunder (15/11/17)

Les Bulls sont tellement affligeants en ce moment que le seul suspense du soir est de savoir à quel moment du match ils vont accuser 20pts de retard. Dans un sondage effectué sur Twitter, 36% des votants disent le 1er quart, 38% disent le 2ème … C’est dire la confiance en cette équipe qui, après 3 jours sans jouer, espère au moins être capable de proposer autre chose en terme de Basket et d’alchimie collective. Après tout, vu le faible niveau affiché jusqu’ici, ils ne peuvent pas faire pire hein ? Hein ? … Réponse ce soir avec en plus Justin Holiday absent car devenu papa la veille et un 5 ou Grant est associé à Dunn dans le backcourt en plus de Pondexter à l’aile … si avec ça on bat pas des records … GO BULLS !

Recap : Bon … Comme attendu les Bulls se sont fait exploser, même si le score final n ele laisse pas paraître, et comme attendu ça n’a pas pris longtemps … Il faut dire qu’avec autant de turnovers que de points dans le 1er quart (7), les Bulls ont placé bien haut la barre de la nullité et laissé OKC prendre ses aises bien trop facilement. -20 donc après un 1er quart-temps record (jamais les Bulls n’avaient inscrits aussi peu de pts dans un 1er quart) et si la suite est relativement plus équilibré mais clairement brouillonne avec 2 équipes dont les systèmes offensifs restent restreints, c’est clairement plus le cas pour des Bulls qui n’ont mais alors ABSOLUMENT RIEN à proposer pour essayer de revenir. Aucun bencher ne tente des choses si ce n’est Blakeney, venu de G League. Encore une bien triste première mi-temps avec du déchet en pagaille.

Le plus drôle reste que les Bulls vont gagner les 2 quart-temps restants, mais uniquement parce qu’OKC lève un peu le pied avec son banc et n’a aucune crainte d’assister à un réveil soudain de l’équipe d’en face. Encore bien trop d’actions précipités, non réfléchies, avec aucune aide et mouvement. Les Chicago Bulls sont une vaste blague. Associés dans le backcourt (pourquoi ?), Grant et Dunn cumulent un formidable 2/16 aux tirs (1/11 pour Dunn) et 6 pertes de balle. Pendant ce temps Valentine continue d’être l’un des rares à se mette en évidence actuellement mais là encore ça reste peu. Au final l’écart n’est que de 13 pts et ça passera pour une défaite normale mais la prestation d’ensemble a été d’une nullité affligeante et tout simplement catastrophique. Des violations des 24 secondes en sortie de temps-mort, des air balls à 4 mètres, des passes directement en touche, aucune concentration en défense, un Body Language qui laisse à penser qu’ils n’en ont rien à foutre … Ou est la combativité tant criée sur tout les toits en pré-saison ? Disparue. Comme une équipe de Basket pro dans l’Illinois, ce n’est que de l’histoire ancienne …

Score par Quart-temps :

— CHI-OKC
Q1- 7-27
Q2- 27-31
Q3- 22-19
Q4- 23-15
Fin-79-92

BoxScore

Next Game : Vendredi 17 novembre vs Charlotte Hornets

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *