BullsFr

Charlotte Hornets @ Chicago Bulls (17/11/17)

Seul match au United Center pour les Bulls avant un Road Trip de 4 matchs à l’Ouest. La réception de Charlotte, qui a enregistré le retour de Nicolas Batum il y a quelques jours, doit être l’occasion pour les Bulls de se redonner un coup de fouet et repartir sur des bases saines après 5 revers consécutifs au terme de prestations au mieux exécrables. Dominé dans tout les secteurs du jeu, ça fait 4 matchs de suite que les Bulls se retrouvent à au moins 20 pts de retard dans la rencontre et n’a plus mené au score depuis les premières minutes du déplacement à Toronto qui était le match de retour de Portis … Pour ça, éviter de se faire déboîter dés le 1er quart serait une bonne idée. Plus d’énergie, plus de cohésion et plus de rythme seront des éléments importants, en espérant que ça ne soit pas trop demander à une équipe qui affiche des lacunes absolument catastrophiques … Valentine intégre le 5 de départ à la place de Pondexter, espérons que ça suffise … GO BULLS !

Recap : Au terme d’un 4ème quart-temps de folie (40pts inscrits) mené par un Kris Dunn sensationnel et d’une rencontre à l’adresse et l’efficacité rare, les Chicago Bulls obtiennent leur 3ème succès de la saison en battant les Hornets 123-120 ! Tout au long de cette rencontre serrée et passionnante à suivre, les Bulls auront bénéficié d’une adresse insolente longue distance (17/34 au final) mais on a aussi assister à pas mal de bons moves vers le cercle en début de match : des cuts, des drives et une bonne débauche d’énergie, ce qui faisait énormément défaut ces derniers temps, avec entre autre un Valentine inspiré, titulaire pour la 1ère fois de la saison et qui joue avec confiance, rentrant de bons tirs et créant pour ses partenaires. C’est quand même autre chose quand tu ne te retrouves pas mené de 20pts dés le 1er quart … Chicago met du rythme, fait bien circuler la balle et trouve des tirs démarqués. En face Kemba Walker réalise un vrai festival et obtient les tirs qu’il souhaite, faisant bien mal aux Bulls par ses mouvements incessants (22 pts à la pause, il finira la rencontre avec 47 pions) !

60-60 à la pause mais les Hornets sont plus actifs au retour des vestiaires, signant plusieurs petits runs qui leur permettent de rester devant malgré encore l’adresse insolente des Bulls, qui restent dans le match avec quelques gros rebonds offensifs et des Hustle Plays plaisants. Néanmoins Walker met les siens à +9 pour débuter un 4ème quart ou Kris Dunn va prendre les choses en main : Tirs pris en confiance, passes lumineuses, défense de fer malgré son Foul Trouble (il jouera les 4 dernières minutes avec 5 fautes), le meneur réalise un sans faute (13pts dans ce quart), se jette sur les balles au sol et insuffle à ses partenaires l’énergie qu’il leur fallait pour terminer la rencontre en beauté, avec Holiday et Valentine qui rentrent de bons tirs dans les moments chauds. Walker est bien gêné par Markkanen alors qu’il partait au lay-up pour mettre les siens devants, au final le Finlandais obtient le rebond, la faute et les 2 lancers qui scellent la rencontre avec 2.6 secondes à jouer.123-120 au final, Chicago a su profiter de son énorme adresse (51.6% aux tirs, 50% à 3pts, 4/7 pour Holiday et Valentine, 2/2 pour Grant et Dunn) et a également limiter les déchets dans son jeu (11 balles perdues). Une performance remarquable mais qu’on devine rare tant afficher régulièrement une telle adresse semble hautement improbable. Mais c’est un autre souci pour un autre jour. On a gagné un match, c’est assez rare pour qu’on en profite, surtout qu’on part pour un Road Trip compliqué à l’Ouest. GO BULLS !

Score par Quart-temps :

— CHA-CHI
Q1- 27-26
Q2- 33-34
Q3- 32-23
Q4- 28-40
Fin-120-123

BoxScore

Next Game : Dimanche 19 novembre @ Phoenix Suns

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *