BullsFr

Chicago Bulls @ Golden State Warriors (24/11/17)

C’est donc à San Francisco, chez la meilleure équipe de la NBA actuellement, que les Chicago Bulls vont tenter de ne pas finir fanny lors de ce Road Trip (0-3 jusqu’ici). Les absences de Kevin Durant (cheville) et Draymond Green (repos) ne permettent même pas d’équilibrer les débats tant Golden State semble plusieurs niveaux au dessus des autres et donc à des années lumières des Bulls … Néanmoins sur un match tout est possible et les Bulls de ces dernières années étaient les champions pour l’emporter face aux gros et misérer contre les équipes plus faibles, donc sait-on jamais même si ça semble assez improbable. Malgré tout, GO BULLS !

Recap : Well … faut il vraiment analyser et parler de ce qu’on a vu dans ce match ? La manière dont les Warriors ont pulvériser les Bulls était trop indécente et violente pour des – de 18 ans. Avec un écart final de 49pts (143-94), Chicago subit la 3ème plus large défaite de son histoire, 2 jours arès avoir perdu de 30pts à Utah … Dés les premiers instants de la rencontre Golden State a fait admirer la qualité de son collectif avec des cuts, des screens, du mouvement incessant que jamais les Bulls n’ont su suivre ou couper. Si le 1er quart est plaisant en terme de réplique de la part des visiteurs, avec pas mal d’attaques du cercle malgré du déchet et un Kris Dunn absolument immonde, le reste du match n’est qu’une démonstration qui tourne même rapidement à la moquerie, avec des locaux qui s’amusent à prendre des tirs de plus en plus difficile, de plus en plus loin, juste pour le fun.

D’autant que les Warriors font aussi le show en défense, avec notamment un énorme Chase Down Block contre la planche de Bell sur Valentine. Un Bell d’humeur chambreuse, qui va faire le signe de l’argent et montrer 3 et 5 avec ses doigts pour se foutre de la gueule des Bulls, qui ont pris Bell au 2nd tour de la dernière Draft pour l’envoyer aux Warriors dans la foulée contre 3.5 millions de Dollars … Un troll qui n’a aucun sens car il n’a aucune raison au monde d’être énervé par ce move, qui lui offre une chance de remporter un titre plutôt que de faire partie d’une des pires équipe de l’histoire, mais bon c’est son affaire … En attendant, les Bulls retournent à Chicago les pieds devants, 4 défaites en autant de matchs dans ce Road Trip, dont 2 crevées monumentales pour finir et un groupe qui n’affiche pas grand chose de positif et n’a toujours pas la moindre alchimie collective. Triste …

Score par Quart-temps :

— CHI-GSW
Q1- 32-29
Q2- 21-45
Q3- 13-36
Q4- 28-33
Fin-94-143

BoxScore

Next Game : Dimanche 26 novembre vs Miami Heat

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *