BullsFr

Miami Heat @ Chicago Bulls (26/11/17)

Après un Road Trip catastrophique (0-4, des défaites de 30 et 49pts sur les 2 dernières sorties), les Bulls rerouvent le United Center pour y affronter une équipe de Miami qui va un peu mieux (2 victoires consécutives) après une période plus compliquée. Un match en début d’après midi qui n’aide à digérer le décalage horaire après avoir été à San Francisco juste avant mais pas d’excuses en NBA, à l’équipe d’afficher de l’envie et de l’énergie pour retrouver le gout de la victoire, ce qui n’est plus arrivé depuis 10 jours … GO BULLS !

Recap : 5ème défaite consécutive pour les Bulls après un revers douloureux face au Heat pour leur retour au United Center, dans un match pourtant accroché. L’entame de match est tout simplement catastrophique des 2 côtés avec peu de rythme et une adresse désastreuse. Peut être le fait de jouer très tôt au US mais en tout cas personne n’a réglé la mire, les Bulls mettant plus de 10 minutes pour marquer A L’INTÉRIEUR de la ligne à 3pts (un lay-up de Grant) tandis que le tableau d’affichage annonce un infligeant 13-7 pour Chicago après 12mins absolument infâmes (4/24 aux tirs pour les locaux, 2/20 pour Miami). A noter quand même la bonne défense de Chicago qui protège bien son cercle notamment. Par la suite l’adresse va enfin décoller, notamment à 3pts pour une équipe du Heat qui se régale en drives’n’kicks pour trouver des shooteurs démarqués devant le manque de mouvement adverse en D. Néanmoins ils perdent pas mal de ballons ce qui offre des transitions aux Bulls, même s’ils n’en profitent pas toujours, du coup Miami mène 45-42 à la pause après avoir scoré 38pts au second quart.

La suite du match reste serrée et indécise mais on sent une équipe du Heat plus en confiance et plus agressive. Jerian Grant parvient à maintenir les siens dans la partie avec plusieurs bonnes attaques du cercle tandis que Valentine se démultiplie (il terminera avec 14pts et des Career Highs de 13rbs et 7asts). Néanmoins l’intensité défensive commence doucement à chuter et Miami prend doucement l’ascendant, avec des plays bien exécutés et un Dragic qui monte en puissance. Le Slovène va inscrire 14 de ses 24pts dans le 4ème quart, bien aidé par l’ex-Bull James Johnson qui lui va inscrire 11 de ses 15pts dans ce dernier acte ou il se sera payer Zipser quasiment sur chaque possession. Seul Grant parvient à inscrire quelques paniers qui maintiennent un certain suspense (il terminera la rencontre avec un Career High de 24pts), mais le Heat gère tranquillement le chrono et le score pour s’imposer sans grosse difficultés, 100-93 et un nouveau quart au dessus des 35 pions inscrits (36). Dommage pour les quelques bonnes séquences défensives montrées par les Bulls mais mérité dans l’ensemble tant cette équipe est limitée en tout : talent, état d’esprit, énergie, collectif … 3-15, on tient le bon bout !

Score par Quart-temps :

— MIA-CHI
Q1- 7-13
Q2- 38-29
Q3- 19-19
Q4- 36-32
Fin-100-93

BoxScore

Next Game : Mardi 28 novembre vs Phoenix Suns

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *