BullsFr

Le Baromètre des Bulls (S5-Ep8)

Pour la 1ère fois de la saison, les Bulls concluent une semaine sans afficher un bilan négatif (2-2). Ce n’était pas gagné car les 2 défaites pour débuter la semaine, surtout celle à Indiana, ont laissé des traces et certaines déclarations (lire plus bas) ont fait grand bruit. Du coup, obtenir 2 succès en 24 heures, avec prolongation au premier match, voyage et 2ème rencontre dans la foulée, le tout avec une énergie et une agressivité de haute volée, ça fait quand même plaisir. D’autant qu’on a vu des Bulls plus concentré et appliqués pour tenter de gommer quelques uns de leurs points faibles récurrents, à commencer par leur fâcheuses tendance à provoquer très peu de lancers francs (derniers de la ligue en nombre de FT tentés par matchs, à peine 16.8) et d’en louper pas mal (19ème adresse avec 74.0%). On a vu plus d’efforts dans ce domaine dans les 2 victoires (22 et 23 tentatives) même si l’adresse n’a pas toujours répondue présente (13 réussites seulement contre NY pour un vilain 56.5%), mais c’est toujours mieux de les voir attaquer le cercle et être agressif plutôt que de ne pas bouger et prendre des 3pts à tout bout de champ. La défense est un autre secteur qui a tendance à devenir un peu plus solide malgré, forcément, quelques errances douteuses par moment, notamment dans les fins de matchs comme à Indiana ou Oladipo a fait ce qu’il voulait ou contre NY quand ces derniers signent un 10-0 pour égaliser dans les 2 dernières minutes. Bref, on est ce que notre record (5-20) dit qu’on est, mais il y a quand même quelques zones de lumières par ci par là qui font que les matchs sont, globalement, assez plaisants à suivre et dans une saison ou les résultats ne comptent pas, c’est quand même ça de pris.

Résultats de la semaine :

L vs Cleveland 91-113
L @ Indiana 98-96
W @ Charlotte 111-119 (OT)
W vs New York 104-102

Le meilleur :

Kris Dunn (=) : – 34.0mins, 17.5pts à 28/62 aux tirs dont 3/8 à 3pts, 6.25rbs, 8.0asts, 1.75stl – Il conserve sa place tout en haut du Baromètre malgré les bonnes poussés de Lopez et Markkanen, car il a réussi une nouvelle semaine tout simplement splendide ! Certes on voit toujours ses défauts (pertes de balle bêtes, fautes inutiles qui arrivent rapidement dans le match) mais c’est du à une intensité des 2 côtés du ballon qu’il ne faut surtout pas essayer d’enrailler, plutôt de canaliser. Ses attaques du cercle sont tranchantes et il parvient de mieux en mieux à faire le bon choix entre aller finir (même s’il a manqué le dernier geste) ou trouver un partenaire démarqué. Un Career High de 12 asts à Charlotte (et 1 seule perte de balle), 9 passes le lendemain contre NY, le ballon dans les mains dans les moments chauds (il met les 2 lancers de la gagne contre les Knicks), il est mis en situation pour en apprendre un maximum !

Grand Soleil :

David Nwaba (↑) : – 25.25mins, 9.75pts à 16/24 aux tirs, 3.75rbs, 2.0asts, 1.5blk – On appelle ça un retour en fanfare ! La pile électrique sur patte a mis le feu dans les défenses adverses avec des attaques du cercle percutantes en plus d’une défense solide que ce soit en un contre un ou en aide sur les joueurs intérieurs. Il donnait l’impression d’être partout à la fois et a jouer juste, avec une sélection de tir impeccable. Très très propre !

Lauri Markkanen (↑) : – 31.75mins, 15.75pts à 25/57 aux tirs dont 6/21 à 3pts, 8.25rbs, 0.75ast, 0.75blk – Il a doucement relevé la tête au fil des matchs et même si l’adresse l’a encore fuit par moment, notamment de loin, il a montré de superbes moves pour aller au cercle, une panoplie offensive qu’il avait déjà démontré avec la sélection de Finlande en septembre. Défensivement il a du mal sur les switchs et manque parfois d’agressivité mais il compense par ses longs bras et un placement correct sur jeu placé.

Robin Lopez (=) : – 33.5mins, 15.0pts à 26/39 aux tirs, 5.75rbs, 1.5ast, 1.5blk – Sans faire de bruit, RoLo le métronome continue de faire le taf proprement, avec une superbe adresse (il tire à 60% dans son moins bon match de la semaine), entre hook et Jumper mi distance, tout en restant un Rim Protector efficace et dissuasif même s’il semble à la traîne en fin de match, par manque de jus et de vitesse. Un élément incontournable de l’équipe.

Beau :

Bobby Portis (↑) : – 19.25mins, 10.25pts à 18/35 aux tirs dont 4/11 à 3pts, 5.75rbs, 1.25ast – Désormais systématiquement aligné en 5, il montre de bonnes choses en attaque avec des moves sympa sous le cercle, de bons screens et il peut punir de loin. En défense, c’est encore trop lent et permissif mais Bobby a le mérite d’être un élément régulier qui apporte toujours une bonne dose d’énergie en sortie de banc.

Nikola Mirotic (E) : – 2 matchs, 17.5mins, 12.5pts à 8/17 aux tirs dont 6/11 à 3pts, 3.0rbs – De son propre aveu il doit encore parfaite sa condition physique mais il s’est montré plut^t à l’aise pour son début de saison, surtout en back-to-back. Pas mal de bon shots, pris à bon escient (à part un THREE à 9 mètres contre NY) et actif en défense. Pour l’instant on n’en demande pas plus.

Nuageux :

Denzel Valentine (=) : – 26.75mins, 7.25pts à 11/32 aux tirs dont 5/16 à 3pts, 4.75rbs, 2.0asts – Semaine une nouvelle fois délicate pour Valentine qui a perdu son adresse et manque toujours autant de régularité dans les efforts. Il a été solide à Indiana mais termine la semaine sur un 0pt à 0/5 contre NY dans un match ou tout le monde a eu des tirs ouverts. Pas rassurant, tout comme sa défense …

Justin Holiday (=) : – 33.75mins, 11.25pts à 15/42 aux tirs dont 6/22 à 3pts, 5.25rbs, 1.5ast, 1.25stl, 1.25blk – Il continue à jouer à contre sens offensivement, prenant des 3pts qui n’ont tout simplement pas lieu d’être au lieu d’attaquer le cercle ou il est plus efficace (sans pour autant y être irréprochable). Seule sa bonne défense, avec ses mains actives pour couper les lignes de passes et son bon positionnement sont à mettre dans le positif.

Pluie :

Paul Zipser (↓) : – 15.0mins, 2.5pts à 4/14 aux tirs dont 2/5 à 3pts, 2.75rbs, 1.0ast – Des apparitions très décevantes toute la semaine, surtout après 2 bons matchs la semaine précédente. Incapable de rentrer un bon tir et comme il ne sait pas faire grand chose d’autre …

Jerian Grant (↓) : – 14,25mins, 4.5pts à 8/18 aux tirs dont 0/7 à 3pts, 1.25rb, 4.5asts, 0.5sl – Un temps de jeu en chute libre et une confiance qui suit la même courbe. Semble toujours hésiter balle en main entre prendre des tirs ou tenter de créer pour les autres, pour au final rarement prendre la bonne décision. Très fort quand il attaque le cercle mais ne le fait qu’épisodiquement …

Tempête, Orage, Blizzard … :

Quincy Pondexter (=) : RAS

Cristiano Felicio (↓) : – 1 match, 12mins, 6pts à 3/4 aux tirs – On l’avait laissé sur son meilleur match de la saison la semaine dernière contre les Kings et on le retrouve avec 3 DNP’s consécutifs. Il aurait pu les avoir 100 fois les semaines précédentes mais c’est quand il montre quelque chose qu’Hoiberg le dégage …

G-League :

Antonio Blakeney et Kay Felder ont été assigné aux Windy City Bulls, le 1er car il ne peut passer que 45 jours avec le roster principal et il vaut mieux en garder un peu pour plus tard, le second parce qu’il manque de temps de jeu. Blakeney a claqué un record de franchise de 46pts à 16/24 mercredi (plus 8rbs et 7asts) puis 31 pts ce weekend, tandis que sur les mêmes matchs, Felder a signé 15pts/6asts puis 26pts à 9/16.

Infirmerie : Zach LaVine continue de s’entraîner avec le groupe et avec l’équipe de G-League quand les Bulls sont en déplacement. On parle d’un retour dans la 1ère quinzaine de janvier même si rien n’est encore gravé dans le marbre. Concernant Cameron Payne, pas de nouvelle, bonne nouvelle …

La semaine à venir :

11/12 vs Boston
13/12 vs Utah
15/12 @ Milwaukee

La déclaration de la semaine :

« Pour certains d’entre nous, c’est la 1ère fois qu’on se retrouve dans ce genre de situation. Quand on aura pris nos aises en terme d’animation offensive, ce sera plus fluide, mais ça ce n’était pas fluide. On a paniqué. Sur la dernière action, nous ne savions pas quel système mettre en place. » Kris Dunn, quelques minutes après une défaite de 2pts à Indiana ou Chicago menait encore de 15pts à 9 mins de la fin.

L’action de la semaine :

David Nwaba bâche Porzingis et ses 2m13 avant de filer claquer un Dunk sur la contre attaque :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *