BullsFr

Boston Celtics @ Chicago Bulls (11/12/17)

Première opposition Bulls / Celtics depuis les Play-Offs d’avril dernier et c’est peu dire que des 2 côtés, les effectifs (et les ambitions) ont largement évolués. Butler, Wade, Rondo, Crowder, Thomas pour ne citer que les noms les plus ronflants sont partis sous d’autres cieux, tandis que des joueurs actuels, Irving et Morris manquent à l’appel côté Boston et Markkanen est absent côté Bulls pour des spasmes aux dos et est remplacé par Mirotic dans le 5 de départ. Quelque soit le niveau des 2 formations, cette affiche propose toujours des duels passionnants, celui de ce soir ne devrait pas faire exception. Sur 2 succès de suite, les Bulls devront cependant redoubler d’efforts pour résister face au géant vert, dont le jeu collectif et la défense sont à prendre en exemple. Grosses luttes aux rebonds, concentration maximale et de mouvement en attaque seront des clés importantes pour ce soir. GO BULLS !

Recap : Aussi incroyable et fou que cela puisse paraître, les Bulls viennent de gagner autant de matchs en 4 jours que depuis le début de la saison. Et si la prestation face aux Knicks était très bonne, celle ci est encore un niveau au dessus ! Boston débute par un 0/5 aux tirs tandis que si les Bulls ne sont pas mieux loti niveau adresse, ils prennent quelques rebonds offensifs quid épannent bien avant que Dunn ne se mette à enchaîner Jumper et Fadeaway, malgré tout la plupart des tirs sont tête de raquette avec peu de mouvement, et en face Boston réplique avec 3 THREES de l’improbable Marcus Smart avant que Rozier ne signe une belle entrée en sortie de banc. Les Celtics font bien circuler la balle et trouvent des tirs ouverts pour passer devant et conclure le quart en tête (29-28), mais l’intensité défensive va montrer d’un cran chez les locaux, avec l’énergie habituelle d’Nwaba qui devient contagieuse. Offensivement Portis puis Mirotic (47pts à eux 2 sur le match, à 19/29 aux tirs dont 6/10 from Downtown) profitent de mismatchs Inside pour alimenter le scoring et signer un gros run (15-2) qui offre une avance confortable. La défense continuant de repousse Boston loin de la raquette pour des shots difficiles et une adresse en berne, au point de n’inscrire que 13pts dans ce quart et être mené de 14 pts à la pause : 56-42 pour des Bulls combatifs, déterminés et qui font bien tourner la balle.

On assiste à la même chose à l’entame du 3ème quart même si les Bulls alterne les shoots ouverts et des possessions plus contestables. Par contre Boston est en galère et perd énormément de ballons sur des passes mal ajustées, des moving screens etc et ils ne parviennent pas à trouver leur rythme en attaque, à part quelques paniers d’Horford. Portis continue de d’aligner les THREES sans trembler (il finira avec un Career High de 23pts à 10/15 don 3/3 derrière l’arc) et l’écart reste autour des 12-15pts sans que les Celtics ne trouvent de solutions, personne ne prenant les choses à son compte. Rozier enchaîne les possessions loupées et écrase même un dunk sur le cercle en fin de 3ème quart, puis les Bulls vont gérer leur avance efficacement, au contraire de matchs pas si lointains ou mener de 15pts dans le dernier quart n’était pas une garantie. Cette fois les Bulls restent appliqués et font même considérablement grimper l’avance, qui ira jusqu’à 30pts avant que les Pondexter, Felicio et autres Felder ne viennent se dégourdir les jambes dans les dernières minutes. Au final c’est un blowout retentissant, car même si Boston était en back-to-back sans Irving, Chicago était sans Markkanen et le banc a livré l’une de ses meilleures prestations de la saison (55pts à 17/29 dont 7/8 à 3pts), en plus d’une défense solide et énergique sur laquelle les C’s ont buté à maintes reprises (39.8% aux tirs dont 25% à 3pts pour les hommes de Brad Stevens). Au final la plus belle stats est peut être bien les 9 petits turnovers des Bulls, dont un seul pour Dunn et 2 sont arrivés lors du Garbage Time ! Une prestation de haute volée donc qui va gonfler encore plus le moral des troupes avant de recevoir Utah mercredi soir. Nikola Mirotic est invaincu cette saison (3-0) …

Score par Quart-temps :

— BOS-CHI
Q1- 29-28
Q2- 13-28
Q3- 21-22
Q4- 22-30
Fin-85-108

BoxScore

Next Game : Mercredi 13 décembre vs Utah Jazz

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *