BullsFr

Utah Jazz @ Chicago Bulls (13/12/17)

3ème et match de notre Home Stand jusqu’ici parfait (2-0) et même tentative de Challenge Julien Lepers en espérant en gagner 4 à la suite ce soir. Plus facile à dire qu’à faire car Utah nous a quand même mis une grosse fessée il y a 2 semaines (-31) et a vu depuis l’éclosion de leur Donovan Mitchell qui enchaîne les Highlights. Le retour récent de Gobert aide bien aussi et l’ensemble parait solide pour lutter pour un spot en PO. Côté Bulls, Markkanen manque son 2ème match consécutif à cause de soucis au dos mais on a vu contre Boston que le duo Mirotic/Portis pouvait être extrêmement productif quand ils ne se foutent pas sur la gueule. Il faudra continuer sur cette lancée de jeu Inside et collectif pour s’offrir une chance. GO BULLS !

Recap : CHALLENGE JULIEN LEPERS : CHECK ! Après un match extrêmement accroché du début à la fin, Chicago s’en sort bien malgré de nombreux lancers loupés dans les derniers instants et termine invaincu sur ce Home Stand de 3 matchs ! Dés les 1ers instants le Rookie Donovan Mitchell montre tout son talent en inscrivant les 8 premiers points du Jazz, qui perd énormément de ballons bêtement sur des passes mal ajustées que la défense n’a pas de problème à anticiper. Pas de quoi en profiter pour les Bulls car à part 2 THREES de Mirotic, on voit beaucoup de shoots brouillons et précipités, notamment par Dunn et Holiday. Plus de ballons Inside pour Lopez permettent de mieux finir le 1er quart (30-24). C’est la même chose au second quart, Utah commet des retour en zone, des fautes offensives et à part Hood, pas beaucoup de scoring à signaler. En face Mirotic continue son festival en approchant du cercle et profitant de mismatchs. Il est à l’origine d’un 10-0 qui offre aux Bulls leur meilleure avance (+12, 43-31), mais quelques décisions arbitrales farfelues et un Rodney Hood précis relancent les visiteurs, qui passent même devant avec plus de jeu Inside (sous pour autant que Gobert ou Favors soient servis) avant que Jerian Grant ne plante un Step Back mi distance à la dernière seconde pour mener 49-48.

Les arbitres sont décidément totalement à la ramasse, avec un Kick Ball de Favors non sifflé alors que l’arbitre a les yeux rivés sur l’action, ce qui engendrera une rare technique pour Hoiberg. Niveau Basket Utah prend les devants en étant appliqué offensivement et en cherchant systématiquement à pénétrer avec un Mitchell qui laisse tout le monde sur place. Chicago a beaucoup de déchet et loupe même une contre attaque à 3 contre 2, avant que Mirotic ne prenne les choses en main : Jumper ligne de fond, rebond off, lay-up, steal, THREE sur la contre attaque, lay-up, il signe 13pts de suite dont un 11-0 run qui relance les siens avant un THREE de Grant à l’ultime seconde du quart : 77-74. Comme s’il voulait prouver qu’il pouvait en faire autant, Portis enchaîne les bons moves près du cercle et plante un bon THREE mais Utah continue de lutter dur avec un Mitchell de folie (32pts à 15/26). Dunn (13pts, 7rbs, 8asts, 4stls) met les siens à +4 à 23 secondes du terme avec un joli Step Back, mais les Bulls vont laisser des pts sur la ligne des lancers (1/2 Dunn, 1/2 Nwaba, 1/2 Holiday) ce qui offre une dernière chance au Jazz mais la prière de Mitchell au buzzer ne rentre pas. BULLS WIN ! La 4ème de suite, la 2ème consécutive avec seulement 9 pertes de balle et avec un Mirotic phénoménal (29pts à 11/18, 3/5 à 3pts, 9rbs). La prestation globale n’était pas fabuleuse, on a vu parfois du Basket très brouillon dés 2 côtés mais Chicago arrache ce match au finish, le tout sans Markkanen. De bon augure (sauf pour les amoureux du Tanking) …

Score par Quart-temps :

— UTA-CHI
Q1- 24-30
Q2- 24-19
Q3- 26-28
Q4- 26-26
Fin-100-103

BoxScore

Next Game : Vendredi 15 novembre @ Milwaukee Bucks

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *