BullsFr

Chicago Bulls @ Boston Celtics (23/12/17)

2ème étape du Road Trip pour des Bulls qui n’ont plus de série d’invincibilité à défendre et se rendent à Boston pour tenter de réaliser une performances similaires à ce qu’on a vu à Cleveland, ou ils ont bousculé les Cavaliers jusque dans les toutes dernières minutes avec un collectif plaisant et de l’énergie, à défaut d’une défense imperméable. Resserrer les boulons à ce niveau sera primordial, les Bulls ayant encaissé beaucoup trop de paniers dans la raquette lors des 2 derniers matchs pour que ça ne soit pas sanctionné par des résultats défavorables. Face à une excellente équipe défensive comme les Celtics, il sera nécessaire de limiter les pertes de balle et afficher un gros jeu collectif. GO BULLS !

Recap : Si l’on imaginait l’absence d’Irving il y a 12 jours insuffisante pour expliquer la large victoire des Bulls sur les Celtics à Chicago, on a eu la preuve ce soir que le meneur Australien change en fait beaucoup de choses à lui seul ! L’écart de niveau affiché par Boston sur ces 2 matchs est assez sidérant. D’entrée, les locaux mettent en place une grosse défense pour contester tout les tirs et Chicago n’a que peu d’adresse à proposer en face pour contrer ça, avec un THREE de Valentine eans le croner et un de Markkanen mais de nombreux loupés, avec notamment un Justin Holiday dont la sélection de shoot est ‘une horreur sans nom. Partant c’est lui qui égalise à 20-20 sur 2 jumpers tandis que Boston développe un jeu plus fluide ou la balle circule bien et va souvent Inside pour des paniers de près. Comme c’est désormais de coutume pour les Bulls, le banc apporte pas mal de punch avec plus de positions dans la raquette, même si Nwaba loupe 2 lancers entre autre. Un And One de Smart met les C’s devant après un quart (33-31) avant que les Bulls ne profitent de nombreuses secondes chances, obtenues sur de bons Hustle Plays, pour se montrer dangereux, avec un Bobby Portis qui score et flex à tout va. Et même si le score est serré à la pause (60-58 Boston), on constate que Chicago doit batailler sur chaque possession tandis que Boston déroule et on peut se demander si ça va tenir bien longtemps …

… Et bien non, pas vraiment. Le 3ème quart sera absolument cataclysmique pour des Bulls qui vont enchaîner des pertes de balles et des loupés malgré des lay-ups bien emmené, mais en face Boston fait preuve d’une réussite insolente, que ce soit sous le cercle avec bien trop de boulevards pour ne pas en profiter (52pts In the Paint pour les C’s ce soir), ou de loin avec Irving qui claque 2 THREES démarqués. L’écart augmente considérablement en quelques minutes et les Bulls ne peuvent répliquer, précipitant des tirs en voulant battre le repli défensif adverse, mais la réussite n’est tout simplement pas là (19/42 dans la raquette sur ce match). 38-18 au 3ème quart, Chicago est désormais loin derrière et Hoiberg hisse rapidement le drapeau blanc en envoyant Felicio, Pondexter et Zipser se dégourdir les pattes, mais Boston continue de se faufiler dans la raquette comme un couteau chaud dans du beurre et claque quelques Dunks pour ravir les fans présents. Rien à redire, la domination est totale et la démonstration saisissante. Boston a explosé les Bulls en 2ème mi-temps (57-34) pour s’imposer aisément (117-92). 2ème revers de suite pour les hommes de Fred Hoiberg, tout rentre donc dans l’ordre avant de se rendre à Milwaukee après les fêtes de noël, pour tenter de ne pas finir à nouveau Fanny sur un Road Trip …

Score par Quart-temps :

— CHI-BOS
Q1- 31-33
Q2- 27-27
Q3- 18-38
Q4- 16-19
Fin-92-117

BoxScore

Next Game : Mardi 26 décembre @ Milwaukee Bucks

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *