BullsFr

Detroit Pistons @ Chicago Bulls (13/01/18)

Aussi surprenant que ça puisse paraître, c’est la première fois de la saison que les Bulls et les Pistons s’affrontent, alors qu’ils sont dans la même division. Autre hasard du calendrier, c’est également le match du grand retour de Zach LaVine, qui s’était blessé au genou gauche en février dernier face à cette même équipe de Detroit, lorsqu’il portait le maillot des Wolves. Il sera titulaire pour l’occasion, avec une limite de 20mins, mais au delà de son retour, Chicago doit confirmer ses 2 dernières victoires à l’extérieur (Dallas et NY) en remportant enfin un match à domicile en 2018. Ce match contre Detroit débute une série de 3 matchs à la maison ou l’adversaire va aller crescendo (Miami lundi, Golden State merdredi), il faudra donc être appliqués et concentrés au maximum, bien lutter aux rebonds et afficher la même combativité que mercredi au Madison Square Garden pour tirer quelque chose de positif de cette petite série. GO BULLS !

Recap : Ce fût compliqué mais les Bulls n’ont pas gâché les débuts de Zach LaVine et se sont imposés face aux Pistons, dans un match qui aura encore une fois été décidé dans les ultimes secondes, une habitude pour Chicago. Zach LaVine reçoit une ovation pour son intro et score le 1er panier des siens avec un THREE en catch’n’shoot. Dans la foulée Chicago réussi ses 6 premiers tirs, avec une circulation de balle qui va augmenter au fil des minutes tandis que les 2 équipes s’échangent des 3pts (6/7 Bulls, 4/8 Pistons dans ce 1er quart), avec Markkanen (3/3) et Bradley (4/5) en maîtres artificiers. Les Bulls vont ensuite prendre les devants en jouant Inside ou Lopez enchaîne les paniers totalement démarqués. Il claque plusieurs Dunk dont un poster sur Kennard qui traînait là et les locaux mènent 36-31 après 12 mins. C’est ensuite le banc qui fait du bon boulot avec notamment Portis qui se joue aisément de Moreland et enchaîne les bons moves, mais c’est encore par des THREES que les Pistons répliquent et restent au contact, prenant aussi quelques rebonds précieux. Au final ils prennent même les devants en haussant le rythme et Bradley rentre un jumper à la dernière seconde pour mener les siens en tête à la pause (61-60).

Au 3ème quart c’est près du cercle que les visiteurs trouvent plus de solutions, mais les Bulls répondent de la même façon, avec aussi une défense plus active pour gêner les tirs et pousser la balle en contre attaque, comme sur un splendide And One de Markkanen au milieu d’un 11-0 run qui remet Chicago devant. Hélas ces bons efforts défensifs vont s’estomper au fil des minutes, boostés par Ish Smith et un Bradley toujours aussi intenable. Malgré un THREE de LaVine à 10 secs de la fin du quart, son équipe ne mène que 87-84 à l’entame d’un dernier quart ou les actions vont être de plus en plus brouillonnes et précipitées des 2 côtés, mais surtout Chicago, qui abuse des 3pts comme s’ils devaient rattraper un retard alors qu’ils sont devant. Du coup Detroit passe finalement devant avec Drummond qui enchaîne les rebonds offensifs et les paniers. Côté Bulls, à part 2 jumpers de Dunn au niveau de la ligne des lancers francs, aucun tir n’est pris à moins de 6 mètres et souvent dans l’emportement. Mirotic et Portis finissent par scorer quelques paniers en s’approchant du cercle puis c’est Markkanen qui met son équipe devant d’un Jumper à l’entame de la dernière minute (106-105). Detroit parvient à trouver de bons tirs près du cercle mais sans réussite et Dunn (18pts, 8rbs, 8asts, 3stls, 3blks) prend 2 rebonds précieux mais en temporisant, Holiday perd la balle et les Pistons foncent en contre attaque pour tenter d’égaliser, mais Bullock loupe son lay-up, bien gêné par le retour défensif de Dunn, avant que Markkanen ne prenne le rebond qui clôt le match. Victoire 107-105, encore une fois on aura souffert jusqu’au bout et on a bien failli tout gâcher mais ça nous a sourit et tant mieux. Le banc a été productif avec le retour de Mirotic qui a fait du bien (16pts pour lui, 35 pour les benchers) et LaVine a montré de belles choses en 19mins (14pts à 5/9 dont 3/4 à 3pts), une soirée réussie !

Score par Quart-temps :

— DET-CHI
Q1- 31-36
Q2- 30-24
Q3- 23-27
Q4- 21-20
Fin-105-107

BoxScore

Next Game : Lundi 15 janvier vs Miami Heat

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *