BullsFr

La Baromètre des Bulls (S5-Ep13)

Après la semaine dernière qui avait été difficile, les Bulls ont retrouvé de l’entrain et de l’énergie pour redémarrer fort. Si Houston semblait de toute façon injouable malgré l’absence d’Harden, la résistance proposée fût solide, tandis que le déplacement au Madison Square Garden, ou les mères des joueurs ont accompagné le groupe a été une vraie réussite entre la prestation fabuleuse de Markkanen, le Career High d’un Valentine de plus en plus à l’aise et des efforts collectifs importants. La cerise sur le gâteau est arrivée avec le retour à la compétition de Zach LaVine, qui a réussi ses débuts dans une rencontre que les Bulls n’ont pas toujours bien géré mais qu’ils ont malgré tout su remporter. On voit plus d’efforts défensifs, avec pas mal de gambles gagnants même si ça reste dangereux et une meilleure communication sur les switchs même si on sent bien que la priorité n’est pas là pour certains. Offensivement ça bouge, la balle circule, on trouve assez régulièrement de bons tirs, ouverts et dans le rythme, des extra passes, des screens et toujours une énergie débordante. Il reste quelque zones assez floues comme le choix de maintenir Holiday plutôt que Valentine dans le 5, ou encore le temps incroyable qu’à mis Hoiberg à comprendre que Robin Lopez était la meilleure solution pour réduire l’impact de Drummond en fin de match, ou son choix de laisser de même Lopez sur le banc pendant une grande partie du match contre Houston, alors que les Bulls étaient tombés dans le piège de prendre autant de 3pts que les Rockets … Malgré tout le positif l’emporte sur le négatif et c’est bien là tout ce qu’on demande …

Résultats de la semaine :

L vs Houston 107-116
W @ New York 119-122 (2 OT)
W vs Detroit 107-105

Le meilleur :

Lauri Markkanen (=) : – 35.7mins, 22.7pts à 23/47 aux tirs dont 15/27 à 3pts, 7.3rbs, 1.3ast, 1.7stl, 1.0blk – Rien que sa ligne de stat suffirait à justifier son rang tant il a brillé tout au long de la semaine en alignant les THREES (99 en 40 match, du jamais vu dans l’histoire de la ligue pour un Rookie), des actions décisives, des Dunks spectaculaires (ce poster sur Kanter !!) et une défense qui continue de progresser même si elle reste largement perfectible. Il épate soir après soir et affiche une maturité, une confiance en soi et une sérénité assez bluffante pour un gosse de 20 piges. Le mec claque un Career High de 33pts au Madison Square Garden, avec 8 THREES, comme si de rien n’était … Hallucinant.

Grand Soleil :

Kris Dunn (↑) : – 35.7mins, 15.3pts à 20/51 aux tirs dont 3/10 à 3pts, 4.7rbs, 8.0asts, 3.7stls, 1.7blk – Kris a été au four et au moulin tout au long de la semaine, avec une énergie monstrueuse à chaque instant pour noircir proprement chaque feuilles de stats et créer quelque chose chaque fois qu’il touche la balle. Il a vendangé dans des moments chauds contre les Knicks et ça aurait pu coûter cher ce soir là mais dans l’ensemble sa semaine a été une nouvelle fois de haute facture et il s’affirme comme un vrai meneur d’avenir.

David Nwaba (↑) : – 25.0mins, 8.3pts à 8/19 aux tirs, 3.7rbs, 0.7ast, 0.7stl, 1.3blk – Il a retrouvé des minutes et de l’énergie par la même occasion, signant une performance dantesque face aux Knicks en étant aux 4 coins du parquet en même temps ! Il avait déjà été très solide face à Houston comme pour fêter le fait que son contrat soit devenu garanti jusqu’à la fin de la saison. Il a également fêté ses 25 ans ce dimanche.

Zach LaVine (↑) : – 1 match, 19mins, 14pts à 5/9 aux tirs dont 3/4 à 3pts, 2asts – ZACH IS BACK ! L’attente est enfin terminée et il a montré de très bonnes choses pour son retour, à commencer par une absence totale de retenue ou de peur. Quelques beaux dribbles et shoots qui laissent rêveur pour la suite. Hâte de voir ça.

Beau :

Justin Holiday (↑) : – 39.0mins, 12.0pts à 12/27 aux tirs dont 7/14 à 3pts, 6.0rbs, 3.0asts, 1.0stl – Pas mal de mieux en terme d’adresse mais aussi avec une meilleure sélection de tir (avec encore par moment le 3pts de trop, forcément), mais dans l’ensemble il a été productif, a bien défendu et fait un taf solide.

Bobby Portis (=) : – 23.3mins, 13.7pts à 17/34 aux tirs dont 3/9 à 3pts, 3.0rbs, 0.7ast, 0.7stl – Il continue semaine après semaine d’empiler les belles performances en sortie de banc avec une défense qui progresse et de bons moves offensifs sous le cercle en plus de son shoot mi distance et même longue distance. Une vraie belle progression parmi les jeunes qu’on veut développer !

Robin Lopez (=) : – 26.7mins, 11.3pts à 15/28 aux tirs, 3.7rbs, 1.7ast, 1.3blk – Transparent (et peu utilisé) face à Houston mais bien mieux par la suite ou il a été présent dés qu’on l’a sollicité près du cercle, avec de bons moves, des dunks et jumpers précieux, notamment en double OT face aux Knicks. Une bonne défense aussi, Hoiberg a mis longtemps à le mettre sur Drummond à la toute fin mais quand ce fût le cas l’intérieur des Pistons a été bien moins en vue.

Denzel Valentine (=) : – 30.3mins, 13.7pts à 16/29 aux tirs dont 9/17 à 3pts, 7.3rbs, 4.0asts – Il a débuté la semaine en égalant son Career High avec 19pts face à Houston, puis l’a battu face aux Knicks avec 20pts, le tout avec une superbe adresse et une bonne sélection de shoots, une défense active, de bonnes passes … et a été envoyé sur le banc pour faire de la place à LaVine. Un peu injuste vu ce qu’il montrait ces derniers temps mais il devra digérer ça rapidement et reprendre sa bonne marche en avant.

Nikola Mirotic (↓) : – 1 match, 22mins, 16pts à 6/13 aux tirs dont 4/9 à 3pts, 6rbs, 1ast, 1stl, 1blk – Il a manqué les 2 premiers matchs pour des douleurs à l’estomac mais a été très actif et combatif face à Detroit, se jetant sur des ballons au sol, rentrant de bons THREES et défendant avec énergie pour ce qui est peut être l’un de ses derniers matchs avec ce maillot.

Nuageux :

Pluie :

Cristiano Felicio (↑) : – 8.5mins, 3.5pts à 2/3 aux tirs, 3.0rbs, 1.0ast – Il a profité de l’absence pour 2 matchs de Mirotic pour jouer quelques minutes et a fait son taf, tranquillement, sans déchet ou erreur, prenant quelques bons rebonds et transformant en points les miettes qu’il a eu. Le fait d’avoir jouer récemment en G League lui a fait du bien.

Jerian Grant (=) : – 14.7mins, 2.0pts à 3/9 aux tirs dont 0/5 à 3pts, 1.7rb, 3.7asts – Il joue de moins en moins et surtout de moins en moins bien. Il ne rentre quasiment plus un tir et reste une passoire en plus de systématiquement ralentir le jeu en dribblant pendant des plombes sans construire quoique ce soit …

Tempête, Orage, Blizzard … :

Quincy Pondexter (=) : RAS

Paul Zipser (↓) : – 7.0mins, 1.0pt à 0/2 aux tirs, 0.5rb, 0.5stl – Des apparitions sans relief et qui font devenir encore plus rares car il est celui qui va souffrir du retour de LaVine, comme en témoigne son DNP face à Detroit …

Infirmerie :

Cameron Payne est le dernier abonné à l’infirmerie mais aucune nouvelle le concernant, on ne sait pas ou il en est, s’il est sur le retour, s’il y a eu une rechute … Aucune info.

G-League :

Antonio Blakeney a inscrit 23pts à 7/22, 5rbs et 4asts le mercredi, probablement son moins bon match cette saison mais il s’est rattrapé dés le lendemain en claquant 42 pions à 19/30 avec 8rbs et 8asts. De son côté, Ryan Arcidiacono a noirci les feuilles de stats, avec 9pts, 7rbs, 14asts, 5stls puis 13pts, 9rbs, 6asts, 2stls, malgré une adresse moyenne (3/11 puis 4/10).

La semaine à venir :

15/1 vs Miami
17/1 vs Golden State
20/1 @ Atlanta

La déclaration de la semaine :

« Lauri, qui a enchaîné les plays gagnant à New York, a manqué un THREE ouvert et pendant le temps-mort suivant a dit calmement ‘c’est ma faute les gars, je dois mettre ce shoot’. Les arbitres vérifiaient une décision à la vidéo et on en a profité pour poser un système pour lui, Robin a posé un bel écran et Lauri n’a pas hésité, il a pris ce shoot ligne de fond et l’a rentré. Etre aussi calme en étant un Rookie de 20 ans est un signe tellement positif pour lui. » Fred Hoiberg, après la victoire face aux Pistons ou Markkanen a inscrit le dernier panier du match à 1 minute de la fin.

L’action de la semaine :

Comment ne pas mettre ce dunk sensationnel de Lauri Markkanen, qui a effacé McDermott avant de mettre le pauvre Kanter sur un poster XXL ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *