BullsFr

Le Baromètre des Bulls (S5-Ep14)

Une semaine de plus qu’on peut qualifier de positive pour nos Bulls, non seulement en terme de bilan, avec une belle victoire face à un Heat accrocheur pour débuter, une défaite malgré une belle résistance face aux Warriors puis une victoire logique et sans soucis contre de faibles Hawks, mais aussi en terme de qualité de jeu proposé, d’énergie et de cohésion. Les efforts sont là, aussi bien offensivement ou la balle circule agréablement bien pour trouver des tirs ouverts, notamment à l’intérieur, que défensivement ou on observe plus d’activité et de communication, une légère progression déjà entrevue la semaine dernière même si là encore, on peut faire bien mieux. En tout cas l’ensemble se montre productif, agréable à regarder, avec assez peu de déchet dernièrement mais aussi une certaine capacité à s’adapter à l’opposition. Miami boucle les espaces Inside ? Chicago shoote à 41% à 3pts avec 39 tentatives. Golden State au contraire est plus friable In the Paint ? Les Bulls y scorent pile la moitié de leurs points (56 sur 112), même chose contre Atlanta ou c’est avec 46pts à l’intérieur que Chicago s’est rendu ce match plus simple. Un gros test à ce niveau ce fera dés ce soir avec le déplacement à NOLA et leur monstre à 2 têtes Inside, enchaîner tout les 2 jours sera également un challenge à relever. Mais en attendant, Chicago a clairement passé la seconde en attaque, dépassant les 100 pts à 20 reprises sur les 23 derniers matchs, parfois largement. De quoi rendre optimiste pour la suite !

Résultats de la semaine :

W vs Miami 119-111
L vs Golden State 112-119
W @ Atlanta 97-113

Le meilleur :

Lauri Markkanen (=) : – 29.7mins, 15.7pts à 18/39 aux tirs dont 5/17 à 3pts, 7.0rbs, 2.0asts – Après être devenu le joueur de plus rapide de l’histoire de la NBA à atteindre les 100 THREES inscrits, il a connu une baisse d’adresse à ce niveau, mais a su compenser en démontrant toute l’étendue de son jeu intérieur, entre pénétrations en force, cuts dans le bon timing et dunks puissants (6 rien que face à Atlanta). De bonnes séquences défensives dans l’ensemble, ou il semble à l’aise sur les switchs. Sa progression continue !

Grand Soleil :

Robin Lopez (↑) : – 23.7mins, 12.0pts à 22/30 aux tirs, 5.0rbs, 1.0ast – Une adresse monstrueuse dés qu’on l’a sollicité près du cercle ou ses hooks et Dunks ont fait merveille, face à des défenses qui ont concédé pas mal d’espace Inside. Quelques bonnes passes sur les Pick’n’Rolls et une défense solide en plus du Dunk qui blesse Jordan Bell. Que du bon donc.

Beau :

Ryan Arcidiacono (E) : – 1 match, 22mins, 8pts à 2/2 à 3pts, 4asts, 1stl – Il a débuté la semaine en G-League avec 10pts à 4/9 aux tirs dont 2/4 à 3pts, 5rbs, 5asts avant d’être appelé par les Bulls pour remplacer Kris Dunn. A Atlanta, pour son 2ème match NBA en carrière, il a affiché une belle assurance, inscrit ses premiers points sur des tirs démarqués et donné quelques bonnes passes. Une activité intéressante.

Bobby Portis (=) : – 17.7mins, 11.3mins à 14/24 aux tirs dont 3/9 à 3pts, 3.0rbs, 2.7asts, 1.3stl – Sa principale progression est une régularité extrêmement intéressante, ou on assiste à chaque match à la même chose : de bons moves près du cercle, de l’énergie, des rebonds et une défense active, parfois même dans le Money Time. Peut être l’élément le plus précieux du banc justement parce qu’on sait précisément ce qu’il va apporter.

Justin Holiday (=) : – 33.7mins, 15.3pts à 13/35 aux tirs dont 12/23 à 3pts, 4.7rbs, 2.0asts, 1.0stl – Une match flamboyant face au Heat ou il claque un splendide 7/11 à 3pts … puis 2 prestations beaucoup plus poussives ensuite (5/20 en cumulé, les 5 paniers étant des 3pts). On est habitué à l’irrégularité offensive de Justin, avec surtout une sélection de tir contestable, mais il continue de compenser en défense en restant actif, à l’aise sur les switchs et présent pour prendre quelques rebonds.

Denzel Valentine (=) : – 25.3mins, 10.3pts à 10/25 aux tirs dont 4/13 à 3pts, 5.7rbs, 4.7asts – Il semble s’être bien acclimater à sa mise sur le banc, d’ou il se montre productif avec de bons choix offensifs. Il arrive mieux à choisir quand faire la passe et quand prendre le shoot. De bons rebonds aussi, il noircit les feuilles de stats et essaye de s’impliquer en défense même s’il pourrait être plus mobile pour suivre son gars sur les screens.

Nikola Mirotic (=) : – 23.7mins, 17.3pts à 16/32 aux tirs dont 8/22 à 3pts, 6.0rbs, 2.0asts, 1.3stl, 1.0blk – Il continue de faire des stats pour se montrer, à l’image de sa fin de match contre Atlanta ou il soigne son adresse dans le Garbage Time, ou ses 18pts dans le dernier quart face à Miami même si ce fût plus utile ce soir là. Il a alterné des passages intéressant et d’autres plus transparents, avec une adresse et une énergie assez aléatoire.

Nuageux :

Jerian Grant (↑) : – 16.7mins, 4.7pts à 6/15 aux tirs dont 2/6 à 3pts, 2.7rbs, 3.3asts – Plutôt bon dans l’organisation lors de sa titularisation contre Atlanta, avec quelques bonnes passes sur les cuts de Markkanen et des tirs ouverts qui ont fait mouche. Avant ça, il a continué d’être un élément peu productif en sortie de banc, toujours plus hésitant qu’autre chose.

Zach LaVine (↓) : – 19.3mins, 10.3pts à 11/33 aux tirs dont 3/13 à 3pts, 5.7rbs, 2.7asts, 1.0stl – Une très belle perf face au Heat (18pts à 7/12, 5rbs, 5asts) avant d’enchaîner par des sorties plus laborieuses (13pts à 4/21 en cumulé). Il est encore clairement à la recherche de son rythme, ce qui est normal. Il faut lui laisser le temps de s’habituer à l’enchaînement des matchs, même si sa limite de minutes est passée de 20 à 24.

David Nwaba (↓) : – 21.0mins, 4.3pts à 5/9 aux tirs, 5.0rbs, 1.0ast, 0.7stl – On l’a déjà vu plus actif et agressif offensivement, d’autant que vu la passivité défensive des Hawks on l’aurait bien imaginé se gaver près du cercle avec ses cuts, ce ne fût pas le cas, dans une semaine ou on l’a assez peu vu sauf en défense ou il continue de faire un taf monstrueux pour gêner son vis à vis au maximum.

Kris Dunn (↓) : – 31.5mins, 11.0pts à 10/28 aux tirs dont 1/5 à 3pts, 3.5rbs, 7.0asts, 2.0stls – De superbes passes et du rythme pour compenser une adresse assez faiblarde, avec beaucoup de tirs précipités. Toujours aussi agressif et énergique, peut être trop avec ce Dunk et cette chute violente en fin de match contre les Warriors qui lui a coûté une commotion cérébrale et quelques matchs. Espérons qu’il revienne vite.

Pluie :

Tempête, Orage, Blizzard … :

Quincy Pondexter (=) : RAS

G-League :

Antonio Blakeney continue sa saison historique en G-League, ou il possède la meilleure moyenne de PPG de l’histoire de la ligue (34.2, très très loin devant les 31.6 PPG de Manny Harris en 2013/14). Il a commencé la semaine par 23pts à 10/18 et 6 asts contre Grand Rapids, avant d’en claquer 33 puis 31 dans un home and home face à Wisconsin. Dans ces 2 matchs, l’équipe a obtenu le renfort de Paul Zipser et Cristiano Felicio. L’Allemand a signé 25pts, 5rbs, 5asts et 2blks au 1er match puis 11pts et 8rbs le lendemain, tandis que son coéquipier Brésilien a aligné 15pts à 7/12, 8rbs, 3asts, 2blks puis 19pts à 6/8, 12rbs, 4asts, 3stls au match suivant.

Infirmerie :

Selon Hoiberg, Cameron Payne a été autorisé à en faire plus dans son programme de rééducation, tout en précisant qu’il était encore loin de pouvoir faire son retour. Difficile de trouver plus d’infos, mais ce n’est pas comme si on voulait vraiment en savoir plus. Kris Dunn a manqué le match à Atlanta, conséquence de sa chute aussi violente que spectaculaire en fin de match contre les Warriors. Il est d’ores et déjà forfait pour le déplacement à NOLA de ce lundi et pourrait aussi manquer Philadelphie mercredi, respectant le protocole de la NBA sur les commotions cérébrales.

La semaine à venir :

22/1 @ New Orleans
24/1 @ Philadelphie
26/1 vs Los Angeles Lakers
28/1 vs Milwaukee

La déclaration de la semaine :

« La seule chose qu’on savait avec certitude c’est qu’il était un très bon shooteur à 3pts pour un gars de sa taille, ce qui est très important dans un effectif NBA de nos jours, mais la question était de savoir si, défensivement, il pouvait se débrouiller, ou s’il pouvait faire autre chose en attaque. Je pense qu’il a prouvé ça. Défensivement il a été bon et il a plus d’une corde à son arc en attaque. Il ne reste pas à attendre derrière la ligne pour shooter, il peut dribbler et jouer en post up. Nous avons énormément de respect sur ce que les Bulls font dans leur développement des jeunes et en particulier sur Markkanen, dont nous pensons qu’il sera un All Star. Cette équipe est totalement différente de celle qu’on a battu en novembre. Je les reconnais à peine, leur attaque est tellement plus rapide, rythmée et chacun comprend son rôle. Ils se sont vraiment bien développer et sont en train d’éclore. Ils sont vraiment dur à défendre. Est ce que Fred Hoiberg est un meilleur coach qu’il y a un an ? Non, il a juste un personnel plus adapté. C’est pareil pour moi, si je n’avais pas des Curry, Thompson ou Durant on ne me féliciterais pas sur mon jeu offensif, on mettrait en doute mes qualités de coach. Nous sommes tous tributaires des talents qu’on a sous la main. » Steve Kerr, très élogieux sur Markkanen, Hoiberg et les Bulls en général.

L’action de la semaine :

Robin Lopez ne met que 24 secondes pour offrir à Jordan Bell le combo Poster + Karma avec un Dunk puissant sur lequel le Rookie des Warriors se blessera à la cheville :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *