BullsFr

Chicago Bulls @ Portland TrailBlazers (31/01/18)

Hasard du calendrier, c’est en affrontant Portland que les Bulls auront débuté et conclu ce mois de janvier 2018 ! La première confrontation s’était soldée par une victoire des Blazers au United Center après un prolongation fatale aux Bulls, qui étaient en back-to-back. Ce soir c’est tout le contraire, Chicago a bénéficié de 2 jours sans matchs pour la 1ère fois depuis bien longtemps tandis que Portland a joué (et gagné) sur le parquet des Clippers hier soir. Néanmoins, avec l’absence de Markkanen (paternité) et le « non trade » de Mirotic hier, qui fait que ce dernier est écarté du groupe, c’est Paul Zipser qui prend la place de titulaire, un habitué aux DNP’s dont ce n’est même pas le poste ! Autant dire qu’avec Grant et Zipser dans le 5 (+ Holiday), ça ne sent pas bon du tout … Plus que de l’énergie, c’est d’un miracle dont auront besoin les Bulls pour s’imposer ce soir. Malgré tout, GO BULLS !

Recap : N’y allons pas par 4 chemins, ce fût une catastrophe absolue ! Les Bulls n’y étaient pas, ont affiché une attitude déplorable et n’ont même pas essayé de faire bonne figure dans un match ou ils n’auront pas tenter de défendre correctement sur une seule possession ! Dés les premières minutes ont sait qu’il n’y aura pas de match, Chicago précipite ses tirs, joue trop de un contre un, ne fait pas circuler la balle, perd des ballons bêtement, ne revient pas en contre attaque et est même perdu et immobile sur jeu placé … Du coup Portland mène déjà 23-2 en moins de 6 mins et le calvaire est loin de s’arrêter là, avec McCollum qui prend littéralement feu et enchaîne les paniers sans être gêné le moins du monde par les plots adverses. Entre Jumpers et THREES lointains, il claque tout simplement 28pts à 11/14 dans un 1er quart record pour les Bulls : JAMAIS ces derniers n’avaient encaissé autant de pts dans un quart (43). Si les débats sont un peu plus équilibrés au 2ème quart, avec des équipes qui s’échangent des paniers pendant plusieurs minutes, jamais les Bulls n’offrent la moindre lueur d’espoir, étant tout simplement incapable de défendre pour tenter d’obtenir des stops et réduire l’écart. Portland bénéficie de tirs ouverts sans faire d’effort tant c’est immobile et laxiste en face. En plus Chicago ne réussi rien en attaque, avec la encore un manque de mouvement et d’énergie flagrant … 67-44 à la pause avec 15/51 aux tirs pour les visiteurs …

Portis est dans le 5 pour débuter la 2ème mi-temps et offre un And One à Nurkic dés la 1ère possession ! Les Bulls ne pensent qu’à précipités des 3pts à chaque possession et envoient des parpaings pendant que les Blazers procèdent tranquillement en contre attaque. Du coup ils mènent 81-53 pendant que LaVine fait ses stats … mais Hoiberg le sort au moment ou il semble avoir trouvé son rythme … Derrière c’est McCollum qui retrouve le sien et enchaîné de plus belle avec des THREES et des pénétrations sur lesquelles personne ne vient l’emmerder. Il atteint un Career High de 50pts juste avant la fin du 3ème quart, tandis que les siens comptent déjà 102pts ! Hoiberg aligne un 5 Felicio, Pondexter, Zipser, Blakeney, Arcidiacono pour finir le match et c’est même probablement le 5 le plus actif de la soirée, ou même Felicio montre de bonnes choses. C’est évidemment insuffisant et Chicago subit un blowout qui aurait pu être encore plus ample si Portland n’était pas parti à la douche avant la fin … 124-108. Hoiberg va devoir s’expliquer sur Zipser titulaire pour 4mins de temps de jeu en 1ère mi-temps, sur le néant absolu qu’à été cette rencontre, ses rotations en bois et son manque total de réaction, comme si tout était normal. Affligeant …

Score par Quart-temps :

— CHI-POR
Q1- 19-43
Q2- 25-24
Q3- 31-35
Q4- 33-22
Fin-108-124

BoxScore

Next Game : Samedi 3 février @ Los Angeles Clippers

RIP Rasual Butler

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *