BullsFr

Chicago Bulls @ Sacramento Kings (05/02/18)

Et s’il s’agissait la de la pire affiche possible en NBA ? Entre les bilans peu reluisants, les formes actuelles (6 défaites de rang pour Chicago), les styles de jeu assez flous et des absents importants (Markkanen et Dunn côté Bulls), rien ne prédestine ce match à devenir un classique ! De plus aucune équipe ne souhaite réellement s’imposer afin de se donner le plus de chance possible pour la prochaine Draft Lottery. Du coup la titularisation de Portis au lieu de Zipser est presque une fausse bonne idée de la part d’Hoiberg ! Bref, ça devrait pas être beau, mais on va serrer les dents. GO BULLS !

Recap : Le genre de scénario qui va en ravir plus d’un ! Après avoir rapidement compter jusqu’à 21pts d’avance, Chicago a tout simplement laissé tombé ce match et l’a offert aux Kings, qui pourtant n’en voulaient pas plus qu’eux … Les Californiens l’ont tout de suite démontré avec un 1er Quart ou ils inscriront un Season Low de 9pts à 4/20 aux tirs, avec des passes en tribunes et des tirs précipités dans tout les sens tandis que Chicago, après pas mal de maladresse au départ sauf Holiday à 3pts, propose plus de fluidité en attaque pour aller au cercle et provoquer des lancers avec notamment LaVine et Grant. Les Bulls vont prendre jusqu’à 21pts d’avance et dérouler malgré les bonnes entrées pleines d’énergie et d’adresse de Temple et Bogdanovic. Valentine répond avec de splendides Floaters et lay-ups mais Robin Lopez se fait exclure après s’être emporté face aux arbitres, mécontent de plusieurs décisions qui n’allaient pas dans son sens. Dés lors les Bulls semblent endormis et jouent au ralenti, bafouillant leur Basket tandis que les Kings sont au contraire bien plus énergique et reviennent à -10 avant que LaVine n’enchaîne les attaque du cercle avec notamment un poster MONUMENTAL sur Sampson ! Au final Chicago retourne aux vestiaires avec 14pts d’avance (55-41).

Felico est dans le 5 à la reprise vu l’absence de Lopez et Sacramento va se mettre à attaquer le cercle à outrance, avec des pénétrations énergiques de Fox et Jackson. En un rien de temps ils parviennent à relancer la partie, si bien que malgré la sortie sur blessure de Fox, les locaux passent devant grâce à un THREE et une claquette de Hill ! Néanmoins à ce moment là Chicago lutte et trouve toujours le moyen de repasser devant, avec un THREE ou un rebond off. Portis fait beaucoup de bien, Grant claque un bon THREE mais Hill, encore lui, signe un And One dans les ultimes secondes qui ramène les siens à -2 à l’enttame d’un dernier quart ou, comme souvent, les Bulls vont s’effondrer. Trop de naïveté défensive et de fautes stupident qui relancent les Kings, un cercle laissé à l’abandon en l’absence de RoLo … Les lay-ups s’enchaînent pour Sactown, qui fait bien circuler la balle et trouve des tirs faciles. Hield met les siens à +3 à 1:33 de la fin, Portis égalise d’un THREE, Bogdanovic en claque un autre puis LaVine et Portis précipitent leurs tirs alors qu’un THREE n’était pas nécessaire et les Kings vont sceller la victoire aux lancers dans les derniers instants … +21 rapidement, un joueur exclu, plus de défense et plus le moindre mouvement collectif à la fin, les amateurs de tanking sont ravis, Chicago a fait le taf et obtient sa 7ème défaite de rang. Tout va pour le mieux.

Score par Quart-temps :

— CHI-SAC
Q1- 28-09
Q2- 27-32
Q3- 24-36
Q4- 19-27
Fin-98-104

BoxScore

Next Game : Vendredi 9 février vs Minnesota TimberWolves

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *