BullsFr

Minnesota Timberwolves @ Chicago Bulls (09/02/18)

Ce match était attendu depuis la Draft de l’année dernière. Quand les Bulls ont décidé de transformer Minnesota en « TimberBulls » en leur envoyant Butler, à qui Thibs a ensuite ajouté Taj Gibson, Aaron Brooks et Jamal Crawford, tout le monde a guetté cette opposition à la sortie du calendrier. Jimmy Butler a notamment déclaré l’été dernier qu’il avait ce match coché sur son calendrier et qu’il était motivé à fond … sauf que s’il détruit les Bulls ce soir, il leur rendra plus service qu’autre chose. Chicago est définitivement lancé dans la course au meilleur pick de Draft et une 8ème défaite consécutive sera une bonne chose pour le duo Gar/Pax, même si Butler en claque 50. Côté Bulls, Kris Dunn manquera le match de ce soir et de demain même s’il a repris les entraînements récemment, tandis que Markkanen retrouve les parquets après avoir manqué l’intégralité du West Road Trip. Face à un adversaire à la motivation décuplée, il faudra être à fond et être solide défensivement. Pas gagné … GO BULLS !

Recap : Au terme d’un fantastique duel entre Jimmy Butler (38pts à 11/26, 7rbs, 5asts, 4stls) et Zach LaVine (35pts à 12/26, 5rbs, 2stls), ce sont les Bulls qui s’imposent au finish (114-113) et mettent fin à leur série de 7 défaites de suite ! Si les 2 équipes débutent en profitant de pas mal d’errances défensives adverses pour attaquer le cercle, Chicago fait preuve de déchet avec quelques passes peu inspirées, avant un splendide Coast to Coast Dunk de LaVine qui réveille un peu le tout, même si en face Butler et Wiggins multiplient les Dunks et lay-ups sans être dérangés. Néanmoins ce sont les Bulls qui finissent mieux le quart avec un 8-0 ou Arcidiacono claque un Corner Three et Lopez, à l’aise offensivement face à Towns, signe un And One pour mettre les siens devant, 30-27. Quelques bons passages défensifs de Portis et Nwaba font du bien mais ça ne dure pas avec Crawford qui prend feu et allume de toute part avant que Butler ne prenne le relais, faisant subir un calvaire à LaVine en défense. Il met Minnesota à +10 sur un THREE qui signe un 16-3 run autoritaire des Wolves, qui continuent de se promener In the Paint, ou ils inscrivent plus de la moitié de leurs points. En face LaVine est entreprenant et Lopez continue de se jouer de Towns et enchaîne quelques paniers mais c’est loin d’être suffisant. Butler claque un THREE à 9 mètres à la dernière seconde de la mi-temps, que les siens atteignent sur un score de 67-56.

Minnesota va prendre jusqu’à 17pts d’avance au début de 3ème quart et donner l’impression d’avoir la main mise sur la rencontre, avec de se mettre à enchaîner les fautes bêtes et offrir de nombreux lancers aux Bulls qui se relancent petit à petit. De bons passages de Markkanen, Grant et LaVine réveillent le UC qui donne de la voix et avec un rythme bien pus soutenue, Chicago bouscule les Wolves, lutte dur sur chaque rebond, se jette sur des balles au sol et fini par passer devant sur un THREE de Justin Holiday ! Les Bulls sont plus énergiques, à l’image de ce rebond offensif + lay-up de Valentine pour conclure un quart pratiquement à sens unique (33-19 Bulls). Par la suite les hommes de Thibs vont se reprendre, avec un Butler déterminé, pour repasser devant et faire la course en tête. Il faut dire que le 5 qu’aligne Hoiberg au début du 4ème quart (Portis, Zipser, Valentine, Nwaba, Arcidiacono) n’arrive à rien offensivement et manque d’agressivité défensive. Mais encore une fois ils vont finir par revenir, avec un duel Butler/LaVine absolument dantesque, ou l’arrière des Bulls inscrit tout simplement les 11 derniers pts de son équipe, entre un Dunk puissant, un THREE et 3 lancers bien provoqués. Il met les siens devant à 21 secs du terme puis Butler temporise avant de glisser la balle du match à Towns qui loupe un 3pts ! Butler prend le rebond offensif et tente à son tour un THREE, sans plus de succès. Chicago l’emporte 114-113 grâce à son arrière super clutch et calme les envies de vengeance de Butler au terme d’une prestation pleine d’énergie à défaut d’avoir toujours été limpide. Les victoires risquent de se faire rares donc autant les apprécier, celle ci fer vraisemblablement partie des plus marquantes de la saison pour ces jeunes Bulls, qui se sont trouvé un closer de très très haut niveau.

Score par Quart-temps :

— MIN-CHI
Q1- 27-30
Q2- 40-26
Q3- 19-33
Q4- 27-25
Fin-113-114

BoxScore

Next Game : Samedi 10 février vs Washington Wizards

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *