BullsFr

Chicago Bulls @ Minnesota TimberWolves (24/02/18

Après 5 matchs de suite à domicile, c’est à Minnesota que les Bulls débutent un Road Trip de 3 matchs. Jimmy Butler attendait ce match avec impatience, encore plus après la victoire de Chicago au United Center lors de la première confrontation entre les 2 équipes, mais il s’est blessé au genou face à Houston et manquera cette rencontre et probablement d’autres. Côté Bulls c’est Zipser, touché au pied face aux 76ers mercredi, qui devrait manquer cette rencontre mais il est la seule absence à déplorer dans un effectif au complet même si RoLo et Holiday restent en « DNP Forcés ». Les Bulls sont en mission pour perdre, comme l’a montré le sabotage en fin de match contre les 76ers, mais je persiste et je signe : GO BULLS !

Recap : Suite à 2 mi-temps diamétralement opposés en terme d’intensité et d’inspiration, les Bulls s’inclinent logiquement chez des Wolves pourtant en back-to-back mais qui auront paru plus énergiques. Si les premières possessions ou Towns a le ballon sont bien défendues avec de bonnes aides, les tirs précipités et les pertes de balle de l’autre côté n’aident pas, d’autant que Minnesota fini par prendre ses aises Inside avec Gibson qui bat plusieurs fois le repli défensif. LaVine et Nwaba réussissent quelques pénétrations en force mais dés que ça passe sur du jeu placé, les Bulls manquent cruellement d’imagination. A la rue dés que les locaux accélèrent et concédant trop de mismatchs sur les switchs (Valentine face à Gibson, Felicio contre Wiggins), Chicago prend l’eau et se retrouve mené 31-24 après 12 mins malgré le bon passage de Vonleh. Malgré quelques prises à 2 Portis trouve quelques bons tirs mais c’est surtout au retour des starters que les Bulls vont prendre l’ascendant, avec un excellent LaVine qui offre 2 Dunks à Nwaba puis Felicio avant d’attaquer le cercle sans relâche, il est le principal artisan d’un gros come back qui met les siens en tête, avec aussi une belle défense collective, plus appliquées et qui commet moins de fautes. Avec 38pts inscrit dans le quart, ils passent en tête devant des Wolves qui ne s’y attendaient pas, 62-60.

Hélas par la suite ça va être autrement plus compliqué. La belle énergie et le haut tempo imprimé au 2ème quart ont disparu. Des 2 côtés les défenses laissent des boulevards et les attaques du cercle s’enchaînent, avec Nwaba, Lavine et Felicio d’un côté puis Wiggins et Towns de l’autre, le tout orchestré par un excellent Jeff Teague. Mais au fil des minutes, c’est Minnesota qui va sembler avoir le plus de fraîcheur, surtout grâce à un excellent Jamal Crawford qui fait ce qu’il sait faire de mieux : bombarder ! L’ex Bull multiplie les dribbles, les paniers et Chicago est de nouveau distancé, après un début de 4ème quart à sens unique ou les hommes de Fred Hoiberg sont incapables de poser le moindre système et sont trop naïfs défensivement. Au final Crawford marquera 19 des 25pts du banc de son équipe, tandis que si les Bulls ont 7 joueurs qui dépassent les 10 pts, il y aura eu trop d’imprécisions, de passes en tribunes et de shoots précipités (6/23 à 3pts …) pour espérer grand chose. L’écart montera jusqu’à 22pts et les Bulls vont vite agiter le drapeau blanc et s’incliner tristement dans le froid de Minneapolis, 122-104, avec un Markkanen visiblement émoussé (3pts à 1/8) et un Dunn encore à la recherche de sa forme, on notera quelques bonnes choses de Vonleh et les superbes prestations de LaVine et Nwaba. Chicago en est donc à 20-39 et 10 défaites sur les 12 derniers matchs avant un back-to-back lundi et mardi chez des concurrents directs (Brooklyn et Charlotte). Le prochain pick de Draft ce jouera là …

Score par Quart-temps :

— CHI-MIN
Q1- 24-31
Q2- 38-29
Q3- 20-26
Q4- 22-36
Fin-104-122

BoxScore

Next Game : Lundi 26 février @ Brooklyn Nets

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *