BullsFr

Los Angeles Clippers @ Chicago Bulls (13/03/18)

Alors que la course pour un meilleur choix de Draft devient de plus en plus compliqué vu que les Bulls ont battu leurs adversaires directs (Dallas, Memphis et Atlanta pour les 3 dernières victoires), la réception de Clippers combatifs ce soir et le déplacement à Memphis jeudi semblent être les 2 dernières chances de se placer convenablement pour la suite tant les équipes de tête ne faiblissent pas dans la médiocrité. Coïncidence ? Lauri Markkanen est absent à cause de douleurs au dos, remplacé par Vonleh dans le 5. A voir quel impact cette absence et ses nouvelle rotations auront face à une équipe des Clippers qui aura bataillé toute la saison entre cascades de blessures et départs importants. Mais ils sont toujours en course pour accrocher les PO et donneront tout ce soir. Aux Bulls d’en faire autant et confirmer la bonne cohésion de groupe actuelle. GO BULLS !

Recap : Face à un duo Lou Williams / DeAndre Jordan tout simplement intenable, les Bulls, privés de Markkanen et avec un LaVine aux abonnés absents s’inclinent logiquement sur un score qui ne reflète pas l’écart entre les 2 teams (112-106). D’entrée DeAndre Jordan fait des ravages Inside avec un dunk quasiment à chaque prise de balle (Il finira le match avec 29pts à 11/12 aux tirs, 18rbs, 5asts et 2blks). Pourtant les Clippers n’hésitent pas à shooter de loin malgré une adresse assez faible. Côté Bulls, les briques s’accumulent mi distance, jusqu’à ce que Dunn puis Payne n’inscrivent uelques lay-ups en transitions grâce à des mains actives en défense pour couper les lignes de passes. Lopez profite de bons ballons inside pour se faire plaisir face à Jordan, avec aussi de bonnes luttes aux rebonds, mais c’est bien LA qui mène après 12 minutes plutôt disputées (31-27). Par la suite c’est une nouvelle fois le banc des Bulls qui se montre le plus productif et efficace, avec notamment Portis qui enchaîne 2 THREES et 2 jumpers à 6m50 après avoir débuté son match à 0/4 aux tirs. En face c’est Lou Williams qui prend les choses en main en provoquant de nombreux lancers francs, ce qui compense les pertes de balle des siens. La circulation de balle est également supérieure chez les Californiens, avec de nombreux drives’and’kicks et des cuts. Encore devant de 2pts à 24 secs de la pause, les Bulls prennent 4 pts sur la même possession avec 2 fautes techniques pour LaVine et Hoiberg plus 2 lancers pour une faute au préalable. Du coup ce sont les Clippers qui atteignent la pause en tête : 62-60.

Comme souvent c’est au 3ème quart que la différence va se faire. Titulaire à la reprise, Felicio cumule les fautes bêtes à cause de retards systématiques en défense. Hélas il n’est pas le seul à multiplie les fautes pour des retards ou des aides qui ne viennent pas. Dunn et Vonleh offrent de nombreux trips aux lancers aux Clippers, qui prennent quelque peu le large, d’autant qu’offensivement, Chicago n’arrive à rien avec pas de mouvement et très peu de tirs démarqués. Seul Vonleh se bat bien mais c’est loin d’être suffisant, surtout face à des Clippers qui haussent le rythme et des Bulls qui peinent à suivre. Du coup les visiteurs mènent de 12pts à l’entame du dernier acte, ou Chicago va pousser pour revenir avec notamment Portis qui permet de signer un bon run. Mais LA ne panique pas le moins du monde et réplique tranquillement, en déroulant u Basket propre et altruiste, ou Lou Williams et DeAndre Jordan s’entendent à merveille. Leur défense est également solide, avec un communication constante et de bonnes aides sur les mismatchs. Les Bulls n’auront jamais su trouver la parade pour les freiner ni quelqu’un pour prendre ses responsabilités en attaque, LaVine étant transparent sur cette rencontre. Au final l’écart aurait pu et du être plus conséquent mais ça reste bel et bien une défaite logique des Bulls, avec une nouvelle fois des benchers plus actifs et productifs que les starters. En face les Clippers ont établi leur Season High en lancers francs tentés, explosant les Bulls dans ce domaine (41 à … 15) ! Pour l’instant tout le monde pense à perdre, mais la méforme de LaVine (10pts à 3/13) devient de plus en plus inquiétante …

Score par Quart-temps :

— LAC-CHI
Q1- 31-27
Q2- 31-33
Q3- 28-18
Q4- 22-28
Fin-112-106

BoxScore

Next Game : Jeudi 15 mars vs Memphis Grizzlies

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *