BullsFr

Chicago Bulls @ New York Knicks (19/03/18)

Difficile de faire plus direct comme opposition que ce déplacement des Bulls (24-45) à NY (25-45) pour ce qui ressemblera davantage à une bataille de Ping Pong Balls qu’à un match de Basket ! Avec l’absence du trio LaVine, Markkanen, Dunn, les Bulls arrivent au Madison Square Garden avec un groupe extrêmement amoindri même si Cleveland a du bien du mal à s’en défaire vendredi dernier. Côté Knicks, la blessure de Porzingis début février a changé tout les plans et la Draft est désormais la priorité. Match important des 2 côtés donc, ou ce sera presque malheur au vainqueur tant chaque victoire semble problématique dans cette course au pire bilan … Malgré tout, GO BULLS !

Recap : Dans une rencontre qui aurait fait honte à la G-League, les Bulls et les Knicks ont joué à qui perd gagne et si NY prend la victoire (110-92), Chicago fait la bonne opération en vue de la Draft ! Dés les premières minutes on sent que ce match ne restera pas dans les annales. Peu de rythme, peu de circulation de balle et des tirs forcés en pagaille (Chicago démarre par 2/7 aux tirs dont 0/4 pour Holiday, NY 1/7), des passes qui finissent en tribune … NY place quand même un 7-0 run puis Felicio réussi un énorme Chase Down Block après avoir perdu le ballon, mais pour le reste c’est d’une pauvreté affligeante, même si la Second Unit des Bulls apporte un peu d’énergie avec Portis et Blakeney. A peine 19-18 au score après 12mins et peu de highlights à se mettre sous la dent. Blakeney réalise un gros contre puis Vonleh se met à enchaîner les bons moves en attaque avec notamment une claquette puis un Dunk autoritaire, mais la « défense » est bien trop permissive en face et laisse des boulevards aux Knicks qui attaquent le cercle sans être gêner. Chicago s’entête à prendre des 3pts en première intention et commet des violation des 24 secs quand ce n’est pas le cas … Ils passent les 5 dernières mins du quart sans inscrire le moindre point et subissent un 11-0 de la part des Knicks qui mènent 47-37 à la pause !

Le début du 3ème quart est synonyme de Felicio Show ! L’espace de 4mins, le Brésilien se transforme en Olajuwon et enchaîne And One, Hook, TurnAround Jumper, prend des rebonds … 11pts à 4/4 en 4mins puis la potion magique ne fait plus effet, d’autant qu’en face NY continue de profiter d’espaces béants pour prendre confiance à l’intérieur, à l’image d’Hardaway qui réussi un And One en force puis un THREE sans opposition. Ajoutez à ça le bon passage de Troy Williams et voilà les Knicks qui flirtent avec les 20pts d’avance sans transpirer ! Chicago est tout bonnement cataclysmique des 2 côtés du parquet et surtout n’affiche pas la moindre envie ni énergie. Quand c’était le cas contre Cleveland, ça permettait de compenser le manque de talent flagrant de ce groupe, mais là, toutes les lacunes évidentes éclatent au grand jour sans que personne ne bouge. Les Bulls ressemblent à 5 plots en défense et les Knicks n’ont qu’à slalomer au milieu pour enchaîner les Lay-ups, à l’image de Burke. Il y aura bien un retour à -10 (93-83) suite à une faute flagrante signée O’Quinn sur Blakeney, mais NY reprend de l’avance pour conclure tranquillement ce match, 110-92. 35.9% aux tirs, un immonde 3/30 à 3pts (les 3 réussites viennent de Benchers), battus 61-48 aux rbs, les Bulls ont été misérables et ont livré l’une des pires prestation de la saison. Horrible du début à la fin … Mais on s’accroche niveau bilan, surtout avec une victoire de Brooklyn dans le même temps. Faut bien trouver un peu de positif …

Score par Quart-temps :

— CHI-NYK
Q1- 18-19
Q2- 19-28
Q3- 30-36
Q4- 25-27
Fin-92-110

BoxScore

Next Game : Mercredi 21 mars vs Denver Nuggets

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *