BullsFr

Milwaukee Bucks @ Chicago Bulls (23/03/18)

Malgré une série en cours de 3 défaites dont les 2 dernières avec des prestations absolument immondes, les Bulls sont toujours englués à la 8ème place des pires bilans tant les équipes devant se livrent à une bataille des plus ridicule pour ne pas lâcher la moindre place. Néanmoins Chicago tente encore de se donner une chance et le back-to-back qui débute ce soir peut être utile à ce niveau, même si les Bucks joueront sans leur Greek Freak, blessé. Mais l’infirmerie est de plus en plus remplie de notre côté, avec Blakeney qui a vu sa saison prendre fin suite à une fracture du poignet gauche, tandis que Zipser retourne sur la touche avec des douleurs au pied qui sont revenues. Si on pouvait AU MOINS assister à une prestation encourageante des Bulls, ce serait toujours ça de pris, mais difficile d’y croire … Malgré tout, GO BULLS !

Recap : Après une prestation bien meilleure que les 2 horreurs qu’on a vu plus tôt dans la semaine, Chicago a du positif à retenir malgré une nouvelle défaite face à des Bucks plus sereins et qui ont bien géré la fin de match. Pour une fois les Bulls démarrent fort, avec un Cameron Payne omniprésent avec un THREE, un And One, des rebonds et du rythme pour placer un 12-0 run face à des Bucks qui doivent se contenter de jumpers mi distance car la défense resserrée des Bulls ne laisse que peu d’espace pour approcher du cercle. Terry plante 2 THREES mais la bonne entrée de Portis, avec notamment un splendide Spin Move devant Parker et une bonne défense sur ce dernier, permet aux locaux de se maintenir en tête après 12 mins très intéressante (34-24). Malgré la 3ème faute rapide de Bledsoe, Milwaukee va vite revenir avec des benchers en feu, à l’image de Snell et Muhammad qui semblent ne rien pouvoir louper (les 2 cumuleront 39pts à 15/18, 6/6 à 3pts), en plus d’un Jennings qui prend confiance après un mauvaise entrée au 1er quart. Les Bulls enchaînent les possessions stériles et les pertes de balle. Seule la combativité de Nwaba qui arrache plusieurs rebonds offensifs permet de rester dans la rencontre. Le retour des Starters permet de mieux finir le qurt et atteindre la pause à égalité (61-61), mais Chicago a souffert face au Small Ball adverse.

Si Milwaukee reprend par quelques possessions mal gérées, ça va vite changer avec de plus en plus d’espaces qui se libèrent près du cercle. Après un temps mort ils passent un 19-4 run avec le retour du Small Ball (Maker en 5, Middleton en 4) qui permet de switcher sur tout le monde en défense et libérer les shooteurs, Snell et Muhammad en tête, qui ne se font pas prier. Payne se foule la cheville et l’association Grant/Arcidiacono dans le backcourt n’aide pas à rester au contact. Néanmoins l’écart n’est que de 8 pts à l’entame du dernier acte (90-82 Bucks), ou les Bucks maintiennent une haute intensité, à l’image de Maker qui se sort d’une prise à 2 tête de raquette pour aller mettre un poster sur Portis ! Chicago maintient ses prises à 2 tête de raquette avec un succès relatif mais grignote son retard petit à petit, revenant à 2 reprises à -6 sur des THREES de Payne et Valentine et la grosse présence aux rebonds de Vonleh qui fait un bon taf de l’ombre. Hélas quelques turnovers et une sélection de shoots discutable mettent fin au suspense. Milwaukee fini le match à l’expérience (7-0 dans les 2 dernières minutes) et s’assure un succès assez tranquille. Côté Bulls on aura au moins vu du mieux par rapport à NY et Denver (même s’il aurait été difficile de faire pire), avec une bonne énergie, du rythme, un collectif intéressant aussi bien en attaque (8 joueurs à 9pts minimum, 21asts sur 36 paniers) qu’en défense ou ça communiquait plus et bien plus d’aides que dernièrement. On devra s’en contenter pour le moment, c’est peu mais c’est comme ça …

Score par Quart-temps :

— MIL-CHI
Q1- 24-34
Q2- 37-27
Q3- 29-21
Q4- 28-23
Fin-118-105

BoxScore

Next Game : Samedi 24 mars @ Detroit Pistons

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *