BullsFr

Le Baromètre des Bulls (S5-EP24)

Les Bulls ont remporté 2 matchs consécutifs pour la 1ère fois depuis la mi janvier et une série de 3 succès face à New York, Detroit et Miami. Mieux, ils ont fini la semaine en maintenant Orlando et Washington sous les 100 pts, réalisant cette « performance » lors de 2 matchs de suite pour la 1ère fois depuis début novembre ! Encore mieux, les 82pts encaissés à Orlando sont le plus petit total de pts concédés sur un match cette saison par Chicago. L’équipe a donc bien mieux terminée une semaine pourtant mal engagée, avec une humiliation en règle chez les Rockets, suivi d’une défaite d’une tristesse affligeante à Miami. Même la victoire à Orlando a été acquise au terme d’une rencontre peu enthousiasmante (un 3ème quart-temps à 9pts et 2/22 aux tirs, 4ème fois de l’histoire des Bulls qu’ils gagnent un match en scorant moins de 10pts dans un quart). Le succès face à Washington a par contre été beaucoup plus agréable, avec de vraies bonnes phases de jeu, de l’énergie défensive, des temps-morts pris au bon moments et des systèmes bien exécutés au retour sur le parquet. Simple coïncidence du fait de l’absence d’Hoiberg ? On ne va pas juger sur un match de fin de saison régulière dont les Wizards se foutaient royalement, mais c’est quand même troublant. En attendant, avec encore 5 matchs à disputer, les Bulls restent collé à la 8ème place malgré les efforts de Brooklyn et Sacramento pour les laisser passer … Au moins New Orleans est sur 4 défaites de rang, toujours ça de pris …

Résultats de la semaine :

L @ Houston 118-86
L @ Miami 103-92
W @ Orlando 82-90
W vs Washington 113-94

Le meilleur :

Bobby Portis (=) : – 21.0mins, 12.25pts à 20/44 aux tirs dont 6/12 à 3pts, 8.25rbs, 1.25stl, 0.75blk – BP continue d’enchaîner les performances de qualité avec une régularité bluffante, toujours en étant la principale option offensive de la second unit en plus d’en être un élément défensif solide. Son entente avec Vonleh à ce niveau est de plus en plus réglée. Des THREES pour créer du spacing, un Career high égalé de 16rbs à Miami, de l’énergie en veux tu en voilà, bref, il assure, comme d’habitude.

Grand Soleil :

Lauri Markkanen (↑) : – 25.7mins, 19.3pts à 19/36 aux tirs dont 8/19 aux tirs, 6.0rbs, 1.0ast, 0.7stl, 0.7blk – Le Finnisher est de retour et en forme ! Après un match de retour peu convaincant la semaine passé, il a cette fois enchaîné les bonnes perfs et repris confiance en son shoot, de près pour aller au cercle et y obtenir la faute avec des feintes ou de loin pour punir ceux qui le laisse démarqué. S’est reposé en défense.

Beau :

Sean Kilpatrick (E) : – 20.5mins, 11.0pts à 14/40 aux tirs dont 5/20 à 3pts, 3.25rbs, 1.0ast, 0.5stl – Signé lundi et entré en jeu le soir même à Houston, Kilpatrick a été fidèle à sa réputation, à savoir un mec capable de prendre feu au scoring sur de courtes séquences. Il ne l’a pas fait avec adresse, mais difficile de passer à côté de ses entrées en jeu. Monopolise quand même pas mal le ballon et ne défend pas vraiment par contre.

Cristiano Felicio (=) : – 19.7mins, 4.0pts à 6/14 aux tirs, 9.0rbs – Parfois dans le 5, parfois DNP (à Miami), parfois remplaçant puis titulaire en 2ème mi-temps, son rôle est encore mal défini mais il s’est signalé par quelques coups d’éclats par ci par là comme des dunks puissants, quelques Spin Moves ou encore un Career High de 16pts dans la victoire à Orlando ! A plutôt bien protéger son cercle cette semaine.

Noah Vonleh (=) : – 25.25mins, 9.25pts à 15/32 aux tirs dont 3/11 à 3pts, 9.5rbs, 1.5ast, 1.25stl – Encore une belle semaine pour Vonleh qui semble retrouver la confiance sur les bords du Lac Michigan. 2 gros double doubles à Houston et Miami avec aussi de bons moves en attaque pour se frayer un chemin au cercle ou punir mi-distance. Il en fait parfois un peu trop mais c’est le jeu.

David Nwaba (=) : – 26.5mins, 8.5pts à 11/34 aux tirs dont 1/4 à 3pts, 5.0rbs, 2.5asts, 1.0stl – Son adresse est assez affreuse une fois encore, car il s’est beaucoup entêté à foncer dans le tas tête baissée (même si ça a abouti sur un Dunk bien barbare à Miami), mais comment reprocher grand choses à un mec qui s’investi autant dans chaque lutte au rebond, revient à fond sur les replis défensifs et press comme si son prochain contrat en dépendait (en partie vrai) ?

Nuageux :

Ryan Arcidiacono (↑) : – 11.0mins, 3.0pts à 4/8 aux tirs dont 2/6 à 3pts, 1.5ast, 0.75stl – Discret voir transparent dans les 2 défaites, actif et généreux dans l’effort dans les 2 victoires. Coïncidence ? En tout cas son entrée en jeu en fin de 3ème quart à Orlando a changé la donne, avec une énergie défensive intéressante et de bonnes passes. Il tient à se montrer pour obtenir un contrat l’an prochain.

Robin Lopez (↑) : – 2 matchs, 24.0mins, 9.5pts à 9/16 aux tirs dont 0/1 à 3pts, 5.0rbs, 2.0asts, 1.5blk – « Ménagé » un match sur 2, il s’est malgré tout mis en évidence avec un gros pétage de câble après avoir été exclu par les arbitres à Miami, ce qui lui a valu 25000$ d’amende. Côté parquet, toujours aussi précieux pour ses hooks, ses screens et ses passes tête de raquette en plus d’une défense toujours énergique. Mérite bien mieux …

Justin Holiday (↑) : – 19.5mins, 9.5mins, 12/30 aux tirs dont 8/19 à 3pts, 1.0rb, 1.25ast, 0.75stl – Du mieux au niveau de ses choix offensifs, avec de nombreux cuts qui se sont terminés en dunk, comme quoi quand il ne s’entête pas à précipiter des 3pts il peut faire des choses intéressantes. Solide défensivement en un contre un.

Denzel Valentine (↓) : – 22.5mins, 6.75pts à 11/31 aux tirs dont 5/17 à 3pts, 2.25rbs, 2.5asts, 1.25stl – Sacrée perte de vitesse pour Valentine, qui n’arrive décidément pas à enchaîner les perfs sans retomber dans ses travers. Quelques pertes de balles largement évitables sur des passes farfelues pour faire le spectacle, peu d’adresse et peu d’attaques du cercle alors qu’il y a signé quelques Floaters sympa. Peu inspiré en défense.

Cameron Payne (↓) : – 25.0mins, 7.25pts à 11/29 aux tirs dont 5/15 à 3pts, 3.0rbs, 4.0asts, 0.5stl, 0.5blk – Moins tranchant au niveau de son apport offensif avec es tirs ben souvent précipités et hors rythme. Il a quand même signé quelques bonnes passes par ci par là et sa défense reste plutôt active pour anticiper les passes et obtenir des contre attaques.

Pluie :

Jerian Grant (↓) : – 20.5mins, 5.5pts à 8/31 aux tirs dont 3/14 à 3pts, 2.25rbs, 3.5asts, 1.0stl – C’est toujours aussi laborieux pour Grant, qui continue à être hésitant dans tout ce qu’il entreprend en attaque en plus de tout laisser passer en défense. Une sélection de tir minable, aucune réflexion ni création à part quelques séquences à Orlando mais pas de quoi le faire revenir l’an prochain …

Tempête, Orage, Blizzard … :

Omer Asik (=) : RAS …

Infirmerie :

Zach LaVine et Kris Dunn n’ont toujours pas repris et ne sont pas officiellement laissé de côté pour la fin de saison, mais quand Hoiberg dit qu’il veut leur donner du temps au entraînements pour retrouver le rythme et qu’il ne reste que 3 entraînements de fixé entre les matchs et les voyages, déduisez ce que vous voulez ! Paul Zipser est toujours listé en Day-to-Day mais c’est un peu la même histoire que les 2 autres, tandis que Blakeney est OUT.

La semaine à venir :

3/04 vs Charlotte
6/04 @ Boston
7/04 vs Brooklyn

La déclaration de la semaine :

« C’est difficile d’être tradé en plein milieu de la saison mais comme chacun le sait, la NBA est un business. Je suis arriver ici avec environ 30 matchs à disputer et je savais qu’il y avait une bonne opportunité pour moi ici, donc le plus important était de me tenir prêt. Je pense que je peux apporter de la dureté, de l’énergie et mon habilité à switcher sur les arrière ou les big en défense. Avec mes coéquipiers je suis de plus en plus à l’aise, la transition a été rapide entre Portland et ici. Le coaching staff et les joueurs m’on bien accueilli et au fur et à mesure que je trouvais mes marques, j’ai pris confiance et j’ai enchaîné. Je prend des rebonds, marque quelques points, joue dur car je dois me montrer pour le Free Agency de cet été. Cette équipe est jeune, je suis encore en plein apprentissage du jeu NBA mais je m’adapte et je fais avec les erreurs que je peux commettre. J’ai 22 ans, la plupart des gars ont mon age, on peut clairement construire quelque chose de spécial ici. » Noah Vonleh, sur son arrivée aux Bulls et son futur.

L’action de la semaine :

On n’a pas été gâté en terme de jeu dernièrement avec les Bulls alors cette semaine c’est double dose ! Tout d’abord David Nwaba slalome entre tout les joueurs du Heat, puis Markkanen rend fou Stacey King avec u poster sur Vucevic !
Nwaba :

Markkanen :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *