BullsFr

Bulls : présentation des Rookies !

Ce lundi 25 juin, les Chicago Bulls ont officiellement présenté leurs 2 nouveaux joueurs lors d’une conférence de presse à l’Advocate Center. Retour sur les déclarations de ces 2 joueurs, mais aussi de John Paxson, Gar Forman et Fred Hoiberg :

John Paxson : « Bonjour et bienvenue à tout le monde pour cette conférence de presse d’introduction de nos 2 nouveaux joueurs, Wendell Carter Jr et Chandler Hutchison, je tiens à saluer les familles des 2 joueurs qui sont présentes ici, nous savons qu’elles sont fières de voir leurs fils dans cette organisation. On en parle tout le temps : on apprécie beaucoup les joueurs avec un certain caractère et jeudi dernier à la Draft avec toutes les recherches que nous avons faites, ces 2 là correspondaient à nos besoins. Nous sommes donc extrêmement excités de poursuivre cette direction que nous avons choisi en ajoutant ces 2 joueurs. Ceci étant nous comprenons bien que tout ne se fera pas en une nuit et tout ce que nous attendons de ces 2 joueurs c’est qu’ils viennent bosser dur tout les jours. Il y a toutes les conditions ici pour s’acclimater à notre organisation, à leur nouveaux partenaires et tant qu’ils bosseront dur de bonnes choses arriveront. »

Gar Forman : « Comme John l’a dit nous sommes très excités que ces 2 joueurs soient désormais des Chicago Bulls. Et là encore comme je l’ai dit au soir de la Draft on récupère 2 jeunes hommes qui correspondent à ce qu’on veut mettre en place. On parle beaucoup de leur versatilité et on a là 2 joueurs qui étaient très hauts sur notre liste pendant la Draft et qui jouent aussi à des postes ou on avait besoin de monde. »

Fred Hoiberg : « Je suis moi aussi très excité par ces 2 joueurs. Gar a parlé de versatilité et je pense que Wendell est un intérieur moderne, quelqu’un qui a beaucoup de qualités. J’ai parlé plusieurs fois avec Coack K ces derniers jours pour discuter de la meilleure manière d’utiliser ces qualités. J’ai beaucoup aimé sa capacité au fil de la saison d’étirer les défenses avec son tir extérieur, il tournait à 41% à 3pts, il peut dribbler et créer, en défense il va beaucoup nous aider dans la protection du cercle ou il est excellent. PLus on regardait des vidéos de lui et plus on aimait sa détente verticale et sa capacité à contrer beaucoup de shots des 2 mains. Je pense qu’il est très versatile et va bien s’adapter avec nos autres jeunes intérieurs. Concernant Chandler, ce qui m’a le plus impressionné c’est sa capacité à récupérer le rebond et pousser la balle en transition. Je pense qu’il va bien allé dans notre système de jeu avec de la vitesse, des courses sur les ailes. Il me semble qu’il a inscrit plus de panier en Coast to Coast que n’importe qui dans cette Draft. Il a tourné à 8 rebonds et 4 passes tout en marquant 20pts, on l’a observé lors de ses 4 saisons Universitaires à Boise State et on a constaté une amélioration constante de son shot à 3pts. Donc 2 joueurs capables de faire beaucoup de choses et qu’on est excité d’avoir avec nous. »

Chandler, Coach Rice a beaucoup parlé de vous à la Draft, que représente t’il pour vous et comment vous à t’il aidé dans votre développement ?

C.Hutchison : « Simplement en me donnant une opportunité, en me faisant confiance rapidement et au cours de ces 4 années il a toujours cru en moi sur le terrain mais aussi en dehors pour parler aux plus jeunes joueur et les aider. Il m’a donné cette responsabilité de grandir et aider les autres à grandir aussi. »

Chandler, que pensez vous apporter à cette équipe et saviez vous à quel point les Bulls vous ont suivi ces dernières années ?

C.Hutchison : « Comme ils l’ont mentionné, de la versatilité, je ne suis pas juste bon à une chose, je peux me rendre utile dans plein de situations différentes et je vois comme quelque chose d’important en NBA, surtout en ce moment, être capable de jouer plusieurs postes, dribbler, prendre des rebonds, défendre également, surtout avec ma taille, poser et créer le jeu aussi. Ja savais qu’ils me suivaient depuis un certain temps, depuis ma 2ème année je pense et ils ont continué à montrer de l’intérêt au fil des ans, comme d’autres équipes mais c’est bien d’arriver dans un endroit ou on te voulait vraiment. C’est ce qui fait que je me sens à l’aise ici. »

Vous n’étiez pas particulièrement côté à votre sortie du lycyée, quelque chose comme 80ème, quelles étaient vis aspirations lors de votre arrivée en Université, en terme de carrière ?

C.Hutchison : « Avant toutes choses je souhaitais devenir un bon joueur Universitaire. Je ne faisais pas trop attention à ma côte en sortie de Lycée parce que c’est comme maintenant de passer de l’Université à la NBA c’est un tout autre niveau. Je me suis juste concentré sur bosser dur et devenir meilleur chaque année. J’ai eu cette opportunité à Boise State et je l’ai saisie. »

John, Gar et Fred ont parlé de vos qualités et défauts mais cette équipe à besoin de joueur capables d’avoir un impact rapidement, comment pensez vous pouvoir apporter ça ?

W.Carter Jr : « Je bosse très dur, je suis un gagneur. Je ferais tout ce qu’il y a à fair epour aider l’équipe à gagner. Je pense que ça aura un impact immédiat. »

C.Hutchison : « Comme il l’a dit, nous sommes 2 gros bosseurs. On doit juste bosser dur. Bien entendu en tant que Rookies on comprend qu’il y aura beaucoup de travail à fournir, mais on est prêt à tout donner pour être sur le parquet et montrer ce qu’on peut faire. »

Quel est votre sentiment sur le fait de faire partie d’un processus de reconstruction, avec des joueurs comme LaVine, Markkanen ou Dunn ?

W.Carter Jr : « C’est excitant. On sait que c’est une reconstruction mais nous venons ici pour gagner des matchs, c’est ce que veut cette équipe. Je suis prêt à faire tout ce qu’il faut pour ça. »

C.Hutchison : « Quand on regarde les meilleures équipes de la ligue elles sont toutes passée par un processus de reconstruction avec des jeunes, donc c’est assez spécial de faire parti de ça.

Fred, comment faites vous l’équilibre entre gagner des matchs et développer les jeunes, leur donner de l’expérience sans incidence sur le résultat ?

F.Hoiberg : « Ce qui m’excite avec le Training Camp est qu’il sera très compétitif et très ouvert. La semaine prochaine on débute le mini camp avant d’aller à Las Vegas pour la Summer Legue, ces 3 jours seront importants pour avoir un premier avis sur ce qu’on a, avec aussi des joueurs qui s’entraînent déjà ici. Je sais que ces 2 là vont tout donner et ne reculer devant aucun challenge ou obstacle. Ils vont aussi rester aussi lors des 2 prochains jours pour s’entraîner avant de rentrer chez eux et préparer la Summer League. Le développement est aussi important que le reste quand on a une équipe jeune. L’année dernière nous avions pour but d’être compétitif tout le temps, que ce soit en match ou à l’entraînement ou au shootaround et je pense qu’on a réussi ça. Peu importe les combinaisons, les joueurs sur le parquet ont tout donné. Nos gars se sont engagés à venir tôt et partir tard et plusieurs de nos joueurs ont réalisé leur meilleur saison l’an dernier. Notre job pour moi et mon staff est de rendre ces joueurs meilleurs. Il y a beaucoup de choses que tu vois sur les vidéos et quand tu as drafté les gars tu te dit que tu peux les aider à améliorer telle ou telle chose. C’est ce qu’on va essayer de mettre en place dés demain. J’étais très impressionné hier quand Wendell m’a envoyé un texto pour me dire que dés qu’il arrivait à Chicago il voulait accéder à la salle et prendre des shots. Donc il est venu, j’étais là avec un de mes assistants et on l’a regardé prendre des shots. Ces gars sont des bosseurs, c’est un fait. J’ai parlé avec leurs coachs, ils viennent de bons programmes Universitaires et je sais que cette éthique de travail va perdurer. »

Wendell vous faisiez parti d’un 5 de départ à Duke ou tout le monde voulait être pris au 1er tour de la Draft, est ce que ça a affecté votre jeu offensif et vous limitant et si oui dans quelle mesure ?

W.Carter Jr : « J’étais entouré de grands joueurs, des gros scoreurs. Je ne dirais pas que je n’ai pas pu montrer tout mon potentiel, j’ai juste démontré ma capacité à partager, je ne suis pas quelqu’un de perso. Etre entouré de ces bons joueurs à Duke et être capable de bien jouer et d’être important, ça veut dire beaucoup. Je n’ai pas fait de matchs à 20, 30pts mais j’ai fais ce qu’il fallait faire pour gagner et c’était très important. »

On vous a parlé lors de la Combine ici même et lorsque vous êtes revenu pour faire un Workout avec l’équipe, vous avez toujours répété vouloir tout faire pour aider l’équipe à gagner, quelle est la principale chose que vous pouvez faire pour aider l’équipe ?

W.Carter Jr : « Si je devais ne choisir qu’une chose, c’est que je suis un excellent rebondeur. J’ai un bon placement pour capter les ballons … et voilà (rires). »

Etes vous déjà familiariser avec la manière de jouer de Fred Hoiberg, que ce soit en attaque ou en défense ?

C.Hutchison : « Je suis un BasketBall Junkie. Je regarde plein de match, tout le temps, donc j’ai déjà regardé les Bulls, mais je suis tellement habitué aux systèmes qu’on avait en Université que c’est difficile de se projeter mais le bn côté c’est qu’on va être à la salle dés demain pour apprendre le plus vite possible. »

W.Carter Jr : « Il a répondu, j’allais dire la même chose (rires) »

La Draft est quelque chose dont vous avez rêvé pendant des années et vous arrivez dans une Franchise qui a une histoire et qui a gagné des titres, comment prenez vous le fait qu’ils vous considèrent comme des joueurs capables d’aider la Franchise à retrouvez ça ?

W.Carter Jr : « Ça signifie beaucoup. C’est un honneur de pouvoir évoluer au United Center, certains des meilleurs joueurs de tout les temps ont évoluer sur ce parquet. C’est un honneur de revêtir ce maillot. On vient là pour gagner, c’est clair. »

C.Hutchison : « Le simple d’être drafté est un honneur mais quand c’est dans une franchise qui a confiance et qui et qui en plus a déjà remporter des titres, avec en plus des gens dans l’entourage de la Franchise qui ont été là pour gagner ces titres, c’est du bonus. On a vraiment hâte de commencer maintenant. »

Gar/Pax on a parlé de la capacité de Wendell à modifier sont jeu et faire briller les autres, d’un point de vue de votre scouting et ce que vous avez observé de lui, en terme de potentiel et de développement, vous diriez que ça l’a aidé ou desservi ?

G.Forman : « On a vu Wendell jouer au Lycée, à des All Star Games de fin de saison etc donc on avait déjà une base sur laquelle s’appuyer le concernant pour voir quel genre de joueur il était. Et on l’a également vu dans pas mal d’entraînements et comme il a pu le dire, parfois aux entraînements tu peux montrer des choses que tu n’as pas forcément l’opportunité de montrer en match tout les soirs. De nos jours c’est rare d’avoir un joueur de 19 ans qu a déjà un jeu au poste développé et c’est son cas. Il peut finir main droite ou main gauche près du cercle, il sait utiliser son corps pour créer le décalage avec son adversaire, comme Fred l’a dit il shoote à 41% à 3pts, c’est une bon passeur pour un pivot, il peut passer la balle ou la garder, prendre des rebonds, c’est un excellent défenseur, Fred a aussi mentionné sa détente verticale. L’autre chose c’est qu’on met en commun ce qu’on a entendu car on a fait beaucoup de recherches, avec ce qu’on a vu nous mêmes, et on compare avec les analytiques. Et à ce niveau il était l’un des meilleurs de cette Draft mais on a aussi comparé avec nos tableaux d’analytiques des 15 dernières années sur les joueurs qui vont à la Draft et Wendell était l’un des meilleurs sur les 15 dernières années. La combinaison de tout ça plus son caractère font qu’on était vraiment heureux de pouvoir le récupérer à la Draft. »

J.Paxson : « Je voudrais rajouter que Wendell et Chandler vont encore grandir en tant que joueurs et en tant qu’hommes. Quand on regarde notre effectif on s’interroge sur qui est complémentaire avec qui, on a déjà un joueur comme Lauri Markkanen qui a des qualités uniques et on pense que Wendell en pivot a lui aussi des qualités uniques, on pense vraiment qu’ils vont être très complémentaires. Concernant Chandler, on parle souvent d’avoir des joueurs versatiles capable de passer et shooter, surtout avec sa taille. Ils ont tout les 2 un gros potentiel, quand tu draftes des jeunes joueurs ils ne sont pas des produits finis. La Draft est un événement important dans leur vie, mais une fois que c’est fini, c’est le vrai travail qui commence. Encore une fois on pense qu’ils ont du potentiel et qu’ils peuvent être complémentaires avec Zach LaVine, Kris Dunn, Lauri Markkanen, Denzel Valentine et Bobby Portis, qui font aussi partie de ce processus. »

Fred, est ce que ces 2 joueurs peuvent apporter quelque chose qui va modifier la manière de jouer de l’équipe, même si ce sont des Rookies ?

F.Hoiberg : « Quand tu regardes les PO cette année tu réalises que les équipes qui ont plusieurs joueurs capables de porter la balle, créer et facilitateurs sont les plus difficiles à défendre. Dans le cas de Chandler sa capacité à pousser la balle et décaler son meneur ou son arrière va nous aider. Défensivement aussi car il peut garder plusieurs positions, il a une bonne envergure, il anticipe bien, j’ai beaucoup aimé ce qu’il a pu faire avec Coach Rice à Boise State. Concernant Wendell, il a une énorme envergure, il n’a que 19 ans et comme Gar et John l’ont mentionné ils sont tout les 2 à des postes ou on avait des besoins. »

Wendell, pour revenir sur la combine et toutes ces déclarations sur le fait de se sacrifier pour faire briller les coéquipiers, qu’est ce que vous pensez que vous pourrez être capable de mettre en avant comme ualité en NBA ?

W.Carter Jr : « Il y a plus d’espaces et plus de un contre un en NBA. C’est sur ça que je peux démontrer mes qualités offensives dont j’ai hâte que ça arrive. »

Chandler, pour revenir sur ce qu’on disait tout à l’heure, vous étiez probablement le joueur qui avait le moins de chance d’être pris au 1er tour, considérant d’ou vous venez. Est ce que vous imaginiez devenir un joueur NBA et à part le travail est ce qu’il y a autre chose qui vous a permis d’arriver jusqu’ici aujourd’hui, car je crois que vous êtes le 1er 1st round pick de l’histoire de Boise State non ?

C.Hutchison : « Le premier oui. Comme vous l’avez dit, le fait justement que ça paraisse improbable, même au Lycée je jouais avec et contre des joueurs qui étaient plus côtés que moi par les recruteurs et ça m’a servi de motivation. Et peu importe si je n’étais pas lemieux côté je voulais être le plus gros bosseur dans chaque salle ou j’ai été. J’ai toujours continué à croire en moi, chaque année j’ai progressé, ma famille et mes coachs m’ont fait confiance aussi et m’ont aidé dans cette progression. »

Wendell, on reparle de cette capacité de sacrifice pour faire briller les autres, d’ou ça vous vient cet altruisme ?

W.Carter Jr : « Je pense que je suis né comme ça. Quand j’étais petit j’étais assez gâté donc je partageais toujours tout avec mes cousins etc mais en même temps je suis un gagneur, même au Monopoly j’essayais toujours de trouver une manière de gagner. Ça implique de sacrifier des choses et ça se retransmet sur le parquet ; sacrifier des minutes, sacrifier des shots, mais tant que l’équipe gagne, je m’en fiche. »

Gar vous avez évoqué les analytiques tout à l’heure pouvez vous nous donnez des exemples précis et chiffrés de ce qui fait que Carter était si haut dans vos tableaux ?

G.Forman : « De manière générale il a été très productif et efficace dans tout ce qu’il a fait. Son TS%, les rebonds offensifs, défensifs, ses qualités de passes pour un intérieur. Il en est ressorti qu’il était quelqu’un de très complet pour un intérieur si jeune. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *