BullsFr

WNBA : Chicago Sky – Connecticut Sun

Début de saison totalement opposé entre Chicago qui a pris 2 bonnes victoires et vise les sommets et Connecticut qui a débuté par 2 défaites dans une saison qui s’annonce compliquée pour elles. Si le Sky parvient à mettre la pression d’entrée en s’imposant aux rebonds et en imprimant un rythme rapide, ça devrait pouvoir le faire même si affronter ce genre d’équipe a tout du match piège donc méfiance tout de même. GO SKY !!

Starting 5 Connecticut : Douglas – Hightower – Griffin – Thomas – Ogwumike
Coach : Anne Donovan
Absent(s) : –

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Young – Breland – Delle Donne – Goodlett
Coach : Pokey Chatman (2-0)
Absent(s) : Sylvia Fowles – Epiphanny Prince

1er Quart :

Le match débute sur un rythme très agréable des 2 côtés avec une envie commune d’aller vite dans la raquette, à l’image de plusieurs pénétrations de Douglas, Hightower et Montgomery pour le Sun, tandis que de l’autre côté, Delle Donne tente de se défaire des prises à 2 systématiques avec des lancés et la bonne présence sous le cercle de Goodlett permet d’être devant (14-10). Une bonne présence Inside qui ne faiblit pas vraiment avec l’entrée des remplaçantes même si Gatling retourne vite sur le banc après 2 fautes rapides, tout comme Vandersloot, entreprenante jusqu’alors (7pts). Mis à part Katie Douglas, Connecticut à du mal à trouver de bonnes positions offensivement et le Sky en profite, avec un bon block de Clements qui amène une contre attaque conclue par Breland pour donner 6pts d’avance à Chicago après le 1er quart : 24-18.

2ème Quart :

Elenna Delle Donne se fait arracher le bras mais inscrit quand même le panier + la faute pour accentuer un peu l’avance du Sky, qui grimpe à +11 (29-18), avec la encore Jessica Breland qui continue d’impressionner match après match par sa combativité et son énergie. Le Sun tente de réduire la marque mais rien ne veut rentrer, à l’image de Bone qui enchaîne les briques malgré des positions proches du cercle, alors qu’en face Delle Donne réussi encore un And One difficile et Vandersloot plante un THREE sur un rebond offensif pour donner 19 longueurs d’avance (45-26), le tout en shootant à 62 % !! Connecticut est pris de vitesse et peine à imposer un défi physique qui pourrait contrer le Sky. Du coup, elle seulement 8pts inscrit dans ce quart, Connecticut est à la peine à la pause : 45-26.

14_may21_recap_story

3ème Quart :

Le rythme est retombé et l’attaque de Chicago connait quelques ratés. Seul un lay-up de Delle Donne alimente la marque pendant plusieurs minutes remplies de briques. En face Hightower tente de réveiller les siennes malgré une cuisse douloureuse, mais elle s’accroche. Connecticut réduit quelque peu son déficit, notamment avec des lancés francs, pour revenir à -13 puis à -10, profitant également de ce rythme ralenti qui leur convient mieux que lorsque le Sky accélérait. Breland, toujours aussi combative, pend un coup à la mâchoire et sort se faire soigner. Ce qui n’empêche pas Chicago de mieux finir ce quart assez pauvre : 59-46.

4ème Quart :

Breland est de retour et récupère un bon rebond offensif pour servir Young pour un jumper facile. Néanmoins Chicago a toujours autant de mal à redonner un coup d’accélérateur et Connecticut se montre menaçant en repassant sous les 10 pts de retard sur un lay-up en contre attaque de Bentley (65-56). Même un bon THREE d’Allie Quigley ne suffit pas à calmer le Sun, qui continue de pousser et imposer un gros défi physique auquel Chicago ne parvient pa sà répondre. Mais Connecticut va commettre plusieurs turnovers qui vont s’avérer décisifs, offrant des contre attaques toutes faites à Chicago, qui va finir par l’emporter de 10 pts : 78-68.

Le BoxScore :
Sky vs Sun boxscore

Sky Player of the Game : – Jessica Breland (14pts à 7/10, 15rbs) – Je ne sais pas si elle a regardé des vidéos de Taj Gibson récemment, mais il y a comme des simmilitudes dans l’énergie sous les 2 cercles et l’intensité sur chaque action. Encore une perf très très solide !!

Impressions : Impressionnant de maitrise dans une première mi-temps dominée de la tête et des épaules, Chicago a eu beaucoup plus de mal à maintenir une telle intensité par la suite, c’est même au contraire Connecticut qui a montré plus d’agressivité et de détermination en 2ème période. La différence s’est faite sur la fin alors que le Sky a compté jusqu’à 19 longueurs d’avance, il a fallu mettre un dernier coup d’accélérateur dans les ultimes minutes pour éviter de se faire peur inutilement. Néanmoins on a encore pu voir toute la classe et la maturité de Delle Donne, la plus grande implication offensive de Vandersloot, absences oblige, une Breland qui déborde d’énergie et un banc qui a su se montrer efficace par moment, pratiquement que du positif donc !!

Next game samedi avec la réception d’Atlanta, une affiche de poids de la conférence Est !! GO SKY !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *