BullsFr

WNBA : Chicago Sky – Minnesota Lynx, le récap

Magnifique affiche entre 2 équipes invaincus (4-0 chacune) et un véritable test grandeur nature pour Chicago qui va pouvoir se jauger face à ce qui se fait de mieux dans la ligue avec Minnesota et une Maya Moore stratosphérique en ce début de saison (33.8 pts, 4 matchs de suite à 30 points ou plus, record WNBA). Mais en face Chicago a du répondant avec Delle Donne (23.5pts, 2ème scoreuse de la ligue) et le meilleur début de l’histoire de la franchise avec ce 4-0 solide.

Même si l’absence de Prince et Fowles risque de peser, le banc a montré qu’il pouvait apporté du positif donc espérons que ce soit encore le cas sur ce match. GO SKY !!

Starting 5 Minnesota : Whalen – Augustus – Moore – Dantas – McCarville
Coach : Cheryl Reeve
Absent(s) : Rebecca Brunson – Monica Wright

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Young – Breland – Delle Donne – Goodlett
Coach : Pokey Chatman (4-0)
Absent(s) : Sylvia Fowles – Epiphanny Prince

1er Quart :

Les 2 équipes débutent sur un rythme tonitruant, ce qui engendre pas mal de déchets avec des pertes de balle et des shoots par toujours pris à bon escient. Chicago prend une petite avance en profitant de plusieurs contre attaques pour trouver de bonnes positions Inside et servir Breland et Goodlett. Courntney Vandersloot dirige le jeu à la perfection et trouve toujours la passe adéquate ou le shoot qu’il faut. Elle n’est pas étrangère au fait que son équipe prenne 7 pts d’avance (17-10). En face Maya Moore est relativement discrète pour le moment mais un And One de White puis un lay-up de Whalen à 2 secondes du terme rapproche le Lynx à la fin des 10 minutes initiales, 19-16.

14_may26_recap_main

2ème Quart :

Le rythme reste assez élevé et l’adresse de Chicago (THREE de Faulkner, jumper ligne de fond de Quigley) leur permet d’être en tête malgré une bonne réaction des championnes en titre, qui s’approchent de plus en plus facilement du cercle et repassent devant sur un THREE tandis qu’en face Quigley bénéficie de pratiquement tout les ballons en attaque, manquant 2 lay-ups mais rentrant ses Jumpers lointains pour maintenir Chicago dans le match tandis que le Lynx pousse fort et fait bien circuler la balle. Le Sky, qui marquait beaucoup Inside au 1er quart, ne trouve plus rien Inside désormais. Delle Donne et Breland prennent le relais mais ça ne suffit pas pour repasser devant à la pause, Minny mène 42-39.

3ème Quart :

Le trio Augustus/Moore/Whalen prend les commandes et enchaîne les actions sur lesquelles le Sky a du mal à suivre le tempo et s’adapter défensivement. Elles effectuent également un gros travail défensif en coupant les relations extérieures/intérieures, privant ainsi Chicago de solution et la encore c’est difficile de trouver des solutions. Elena Delle Donne et Quigley tentent bien quelques shoots mais globalement c’est compliqué de percer la grosse défense du Lynx, qui en plus est dominatrice aux rebonds et prive Chicago de secondes chances. Ses dernières manquent de combativité et de variété dans leur jeu offensif pour surprendre les championnes, qui mènent 61-56 après 3 Quarts.

4ème Quart :

Courtney Clements tente d’apporter un peu de tonus à l’attaque avec de bons Jumpers et Chicago parvient à trouver quelques bonnes positions de tirs en faisant mieux tourner la balle. Delle Donne prend les choses en main avec un THREE pour égaliser puis un lay-up après un gros rebond offensif pour mettre le Sky de nouveau devant (65-63). Pas pour longtemps car la remplaçante Tan White aligne 2 jumpers qui brise le bel élan des locales et débute un 12-4 pour Minnesota qui les place à +6 à 48 secondes de la fin !! Quigley plante un THREE rapide et Augustin loupe son lay-up, offrant une balle d’égalisation à Chicago. Vandersloot temporise mais le Lynx défend admirablement, ne laissant à Delle Donne qu’un shoot à plus de 8 mètres comme salut. Ce shoot ne rentre pas, victoire des championnes sortantes, 75-72.

Le BoxScore :
Sky vs Lynx boxscore

Sky Player of the Game : – Courtney Vandersloot (8pts à 4/8, 10 asts) – Un peu moins en vue niveau pts, elle a par contre magnifiquement distribuée le jeu et orchestrée la manoeuvre pour impliquer tout le monde. Un début de saison de très haut niveau de sa part.

Impressions :

Chicago s’incline finalement dans un match qui s’est joué à très peu de choses et pourrait même regretter les quelques moments de passivité par ci par là qui auront fait la différence au final. Minnesota a donné l’impression d’être toujours à peu près au même niveau tout au long du match et a toujours trouvé des solutions soit pour scorer soit pour ralentir le Sky, qui a mis plus de temps à s’adapter et faire les réglages nécessaires. La défaite est somme toute logique mais Chicago a certainement beaucoup appris de cet affrontement.

Il faudra redémarrer une série dés le prochain match avec la réception de Connecticut vendredi, qui sera le 4ème de 5 matchs d’affilé à domicile. Une victoire ferait du bien, d’autant qu’ensuite Chicago ne rejouera pas avant une semaine (le vendredi suivant contre Los Angeles). GO SKY !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *