BullsFr

WNBA : Atlanta Dream – Chicago Sky, le récap

Après la grosse déconvenue de la veille face à LA, Chicago a l’occasion de se rattraper immédiatement en allant chercher un résultat à Atlanta, une équipe plutôt solide à la maison (3-1). Les 2 équipes se sont déjà affrontées il y a 2 semaines et Chicago avait su limiter l’impact du monstre à 2 têtes Inside Lyttle/DeSouza. Il faudra reproduire cet exploit ce soir même si cette fois McCoughtry est présente et n’oublions pas notre petite Française Céline Dumerc sur le banc. Néanmoins Chicago doit se relancer et ce soir est l’occasion idéale pour ça. GO SKY !!

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Young – Delle Donne – Breland – Goodlett
Coach : Pokey Chatman (5-2)
Absent(s) : Sylvia Fowles

Starting 5 Atlanta : Hayes – Thomas – McCoughtry – Lyttle – De Souza
Coach : Michael Cooper
Absent(s) : Matee Ajavon

1er Quart :

D’entrée Atlanta en impose Inside avec DeSouza et Lyttle qui accèdent au cercle bien trop facilement devant une défense élargie qui concède pas mal d’espaces sur les ailes. Déjà 13-4 pour le Dream tandis que Chicago peine à trouver une bonne position de tir, à part Breland qui tente de secouer Atlanta et attaquer le cercle mais dans l’ensemble ça manque de mouvement et de variété. Petit à petit elles tentent tout de même d’approcher du cercle et provoquer des fautes, avec encore Breland et Goodlett mais c’est encore trop peu. Céline Dumerc entre et loupe une remise en jeu mais Hayes claque un THREE qui fait 26-12 et ça ne s’arrange pas avec l’entrée catastrophique de Faulkner qui enchaîne un Turnover puis une faute offensive provoquée par … Dumerc !! Après 10 mins, Atlanta mène déjà 30-16 …

2ème Quart :

Céline Dumerc provoque un nouveau passage en force et se montre globalement très efficace défensivement. Chicago continue de souffrir en attaque mais voilà qu’arrive Epiphanny Prince !! Sa saison débute enfin et à peine entrée en jeu, elle claque un And One sur un long jumper. Bon retour, « Piph » !! Passé ce moment de joie pour moi, il faut reconnaître que le Sky déjoue et n’arrive pas à aligner 2 passes, totalement perturbé par le pressing tout terrain du Dream. L’écart se creuse inexorablement (+19, 44-25) et Chicago semble déjà dans l’avion sur cette action ou Atlanta chope 4 FOIS le rebond offensif avant de scorer, sur un THREE de McCoughtry !! Comme la veille, Chicago se fait promener en long en large et en travers sans opposer la moindre résistance ou rébellion !! A la pause, le retard est de 25 pts … 56-31 !!

3ème Quart :

Delle Donne plante un THREE puis Vandersloot rentre enfin un panier mais en face Atlanta continue de dérouler, peu importe ce que Chicago fait en défense. Sur jeu placé, en contre attaque, de loin, de près, la bande à McCoughtry pilonne le Sky avec une facilité incroyable. Il n’y a rien côté Chicago. On concède des espaces monstrueux, on est à la rue sur de simples pick’n’rolls, on se fait bouffer aux rebonds, on enchaîne les turnovers, bref, un régal !! On approche des 30pts d’écart (69-41) et toujours aucun signe de révolte pour le Sky, qui subit sans réagir, c’est assez honteux. Toujours -25 après 3 quarts (73-48), vivement la fin …

4ème Quart :

Delle Donne enchaîne un tir contré puis un Air Ball puis Céline Dumerc intercepte une balle et file inscrire son 1er panier en WNBA, un Lay-Up avec le lancé bonus, qu’elle rentre !! 80-50, le match n’a plus d’intérêt pour Chicago et les minutes sont longues devant une telle démonstration de jeu collectif et d’efficacité … D’ailleurs il n’y a rien à raconter de plus, c’est la même chose depuis le début du match donc autant accélérer pour voir un score final de 97-59 avec 2 lancés loupés dans la dernière seconde par la Rookie Gennifer Brandon, histoire de conclure en beauté …

BoxScore :
Sky at Dream BoxScore

Sky Player of the Game : – PERSONNE –

Impressions : Ce back to back aura été on ne peut plus violent pour Chicago, qui encaisse 2 grosses défaites cuisantes sans contestation possible. Explosée aux rebonds (51-32 !!), maladroites (33.8% + 19 TO’s), dominées de près (42pts Inside pour Atlanta) comme de loin (8/18 à 3pts), un body language désastreux … bref, il n’y a absolument rien de positif à retirer de ces 2 bouillies de BasketBall qu’ont proposé le Sky ces 2 derniers jours. Dire qu’avance ce back to back Chicago était la meilleure défense de la ligue … Seul le retour de Prince, qui devrait vite retrouver une place dans le 5, incite à plus d’optimisme.

Mardi soir, la réception de Seattle doit permettre de se relancer et surtout retrouver une certaine alchimie d’équipe. Il y a beaucoup de travail à accomplir, mais la saison est encore longue. GO SKY !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *