BullsFr

WNBA : Washington Mystics – Chicago Sky, le récap

Les défaites commencent dangereusement à s’accumuler du côté de Chicago (4 sur les 5 derniers matchs) et même si les nombreuses absences n’aident pas, hors de question de s’en servir d’excuse, Chicago DOIT trouver le moyen de remonter la pente et la 1ère titularisation de la saison pour Prince ce soir est déjà une nouvelle satisfaisante.

Face à Washington qui n’est jamais facile à manoeuvrer, le Sky doit impérativement régler ses problèmes défensifs récurrents et mieux protéger sa raquette, notamment face à Meesseman, pas facile vu les absences mais une victoire passera par là. GO SKY !!

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Prince – Young – Brandon – Goodlett
Coach : Pokey Chatman (5-4)
Absent(s) : Sylvia Fowles – Elena Delle Donne – Jessica Breland

Starting 5 Washington : Hartley – Latta – Curry – Meesseman – Vaughn
Coach : Mike Thibault
Absent(s) : –

1er Quart :

Washington impose d’entrée sa domination Inside avec un duo Vaughn/Meeseeman qui combine bien et fait mal offensivement. Chicago réagit par l’intermédiaire de Prince qui rentre un bon Jumper puis provoque bien les lancés mais il faut attendre l’entrée de Faulkner pour avoir plus de rythme et d’allant offensif. Elle apporte sa vivacité et met la pression sur Washington, qui tarde à s’adapter défensivement. Le Sky bataille bien aux rebonds et a réussi à couper l’accès au cercle grâce à une défense resserrée et de meilleurs switchs, mais Hawkins donne quand même l’avantage aux Mystics dans les dernières secondes sur un bon tir ligne de fond. 14-12 après 10 minutes équilibrée et passées à toute allure.

2ème Quart :

5pts de suite dont un THREE de Quigley permettent au Sky de mieux débuter c equart et Faulkner égalise d’un bon lay-up (19-19). Les 2 équipes concèdent pas mal d’espaces défensivement, notamment à cause d’un repli qui tarde à se mettre en place et les lay-ups s’accumulent. Néanmoins c’est sur un THREE que Latta conclue un 7-0 de Washington. Dans un match avec aussi peu de points, ça a son importance, d’autant qu’après ça, les Mystics restent de longues minutes sans scorer, mais comme Chicago n’en profite pas, notamment avec une Brandon qui loupe tout ce qu’elle tente, ça reste bon pour les locales, qui restent devant à la pause (38-34) sur un panier au buzzer de Meesseman.

Jamierra Faulkner @ Wash

3ème Quart :

Meesseman continue son festival et se joue trop facilement de Brandon qui vit un vrai calvaire. Heureusement Latta abuse des tirs 1 mètres derrière la ligne à 3pts donc l’écart ne se creuse pas, car Chicago connait un sévère coup dem oins bien offensivement et passe de longues minutes sans scorer et sans trouver un tir convenable, à part Prince qui rentre 2 lancés puis un Jumper tête de raquette. C’est presque un duel à distance entre Meesseman et Prince et si cette dernière plante un bon THREE, la Belge quand à elle se promène face à Brandon, lui prenant des rebonds et des tirs sur la tête à répétition … Young fait passer Chicago devant dans la dernière minute mais comme au 1er quart, Hawkins a le dernier mot et score dans les ultimes secondes. 54-53 Washington.

4ème Quart :

Young remet le Sky en tête avec un bon Jumper mais après ça c’est Washington qui prend les commandes, avec un pressing défensif qui provoque des pertes de balle et des contre attaques. Des espaces se créent près du cercle et les Mystics signent un 10-0 qui fait mal à ce moment du match. Prince, encore elle, ramène les siennes à -5 (66-61) sur un lay-up compliqué mais Chicago a trop de difficulté à trouver un bon shoot pour vraiment recoller, surtout en cumulant autant de balles perdues. Hartley réussie un And One en contre attaque puis Lawson plante un THREE qui semble plier le match (74-63, 2:30) !! Un nouveau THREE de Prince réduit l’écart à -6 à l’entame de la dernière minute mais les Mystics concluent l’affaire aux rebonds sans trembler pour s’assurer la victoire 79-68.

BoxScore :
Mystics vs Sky BoxScore

Sky Player of the Game : – Epiphanny Prince (17pts à 6/13, 6rbs, 4asts, 3stls) – Titulaire pour la 1ère fois de la saison, « Piph » a montré qu’elle était capable d’assurer le scoring en l’absence de Delle Donne et Fowles. Présente dans tout les secteurs du jeu, elle a livrée une prestation complète qui est rassurante pour la suite.

Impressions : Le Sky a tenue la distance pendant 3 quart-temps avant de craquer physiquement à la fin et laisser la victoire s’échapper. Dommage car de bons efforts ont été faits mais le manque de rotation et de fraîcheur ont été préjudiciable. Néanmoins, soulignons le soucis de match-up entre la jeune Rookie Gennifer Brandon et l’expérimentée Meesseman, qui l’a dominée de la tête et des épaules sans transpirer. Pokey Chatman aura du s’adapter et proposer autre chose en terme de match-up mais ça reste compliqué avec les absentes et gageons que face à Breland, la Belge aurait eu plus de mal mais c’est ainsi.

Malgré encore pas mal d’erreurs défensives assez incroyables, Chicago a longtemps été dans le match et montré des choses intéressantes offensivement avec la belle activité de Faulkner entre autre. Tout n’est clairement pas à jeter mais il faudra vite récupérer les blessés pour enfin exploiter notre potentiel au maximum. Prochain match le 18 contre New York. GO SKY !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *