BullsFr

WNBA : Chicago Sky – Tulsa Shock, le récap

Les temps sont durs et les défaites s’accumulent assez dangereusement pour le Sky, toujours privés de Delle Donne et de Sylvia Fowles et qui ont eu jusqu’ici un calendrier favorable puisque la réception de Tulsa ce soir sera le 11ème match à la maison en 14 rencontres. Viendra ensuite une série de 5 déplacements qu’il serait bien d’aborder avec une nouvelle victoire dans la besace, histoire d’emmagasiner un maximum de confiance.

Le duel Vandersloot / Diggins risque d’être une clé importante de ce match, si « Sloot » parvient à contenir Diggins, née près de Chicago et 5ème meilleure scoreuse de la ligue, Chicago peut espérer empocher un succès qui ferait du bien. GO SKY !!

Starting 5 Tulsa : Diggins – Sims – Hodges – Johnson – Paris
Coach : Fred Williams
Absent(s) : Tiffany Jackson Jones

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Prince – Young – Breland – Goodlett
Coach : Pokey Chatman (6-6)
Absent(s) : Sylvia Fowles – Elena Delle Donne

1er Quart :

Le match débute sur un rythme assez lent et pas mal de fautes qui cassent le jeu. Chicago fait bien circuler la balle et parvient à trouver de bons angles de tirs tandis que Tulsa compte sur Paris, numéro 1 de la ligue aux rebonds pour se créer des secondes chances. Un THREE d’Hodges met le Shock devant (11-8) et voilà les visiteuses en confiance, avec Odyssey Sims et Diggins pour allumer les mèches. A chaque fois que le Sky réussi à scorer, la réponde est immédiate côté Tulsa avec des THREES signés Hodges et Sims qui ruinent les bons efforts de Breland qui se bat sur chaque ballon. Du coup c’est le Shock qui mène après 10 mins, 27-24.

2ème Quart :

Superbement décalée par Faulkner, Quigley plante 2 THREES de suite du même spot et met les siennes devant (31-27). Le temps mort de Fred Williams n’y change rien, Allie est dans la zone et claque un 3ème THREE, en déséquilibre. Mais le Sky ne profite pas de ce coup de chaud pour creuser l’écart tant la défense est en retard et laisse des boulevards à Tulsa pour attaquer le cercle. On assiste quand même à de superbes moves avec Faulkner qui part dans des dribbles endiablés et Breland qui signe un Fade Away après une splendide feinte. Petit à petit c’est le Sky qui impose son rythme et le marquage individuelle s’est resserré et malgré quelques ratés en attaque elles prennent 10pts d’avance (46-36) sur un nouveau Jumper de Breland, qui aura fait la différence jusqu’ici avec sa détermination et sa volonté de tout les instants. A la pause, Chicago mène 48-38, après avoir limité Tulsa à 11pts dans ce quart.

Jessica Breland shoot vs Tulsa

3ème Quart :

Vandersloot intercepte une balle mais Diggins défend parfaitement la contre attaque avant de lancé sa propre contre attaque puis d’inscrire un THREE en catch’n’shoot !! Elle prend petit à petit le meilleur dans ce match-up et si en face Breland continue d’apporter de précieuses solutions offensives, on sent Tulsa qui pousse fort pour revenir et y met plus d’intensité, signant un 11-2 et ont donc inscrits autant de pts en 4mins que lors des 10 précédentes … Chicago se reprend avec Vandersloot qui se jette pour sauver une balle qui semblait perdue, puis Quigley et Faulkner réussissent un And One chacune pour redonner de l’air au Sky, qui reste devant après 3 quarts : 68-62.

4ème Quart :

Un énorme block de Breland sur Sims puis 2 lancés de Prince donnent 8 longueurs d’avance au Sky et c’est encore cette avance qu’elle possèdent avec 5 mins à jouer, après un superbe démarrage et Lay-up de Faulkner, dont le jeu me rappelle Jamal Crawford à ses débuts. Tulsa reste assez proche et provoque énormément de lancés pour revenir sans manger le chrono. Quigley manque un THREE et Hooper réussi le sien sur la contre attaque, ramenant les siennes à -3 et redonnant de l’espoir au Shock, qui défend dur et enchaîne les prises à 2 pour provoquer des pertes de balle et ce qui devant arriver arriva : Glory Johnson égalise sur un And One musclé face à Breland. Il reste 19 secondes. Prince temporise, se place tête de raquette et shoot mais manque. 88 partout, prolongation.

Prolongation :

Breland ayant 5 fautes, Glory Johnson continue de la provoquer offensivement, mais Breland réplique de l’autre côté et augmente encore et encore son Career High, atteignant 26pts … avant de commettre sa 6ème faute !! Dés lors Chicago passe en Small Ball avec la seule Gatling Inside et 4 arrières, et si Prince égalise à 4 reprises avec ses Jumpers et ses lancés (9pts de suite pour elle), de l’autre côté Tulsa attaque le cercle trop facilement vu le manque de taille adverse. D’ailleurs c’est sur un rebond offensif que Hooper récupère la balle et plante un THREE assassin à l’entame de la dernière minute (102-99). Faulkner se fait bâcher puis Diggins réussie un Floater qui calme toute la salle. Un panier qui sera suffisant puisque Chicgao envoie 2 parpaings ensuite. Tulsa s’impose pour la 1ère fois de la saison à l’extérieur, 105-99.

BoxScore :
Sky vs Tulsa box score

Sky Player of the Game : – Jessica Breland (26pts à 12/16, 10rbs, 5asts, 7 blks) – Tout simplement le meilleur match de sa carrière !! Record de points et de contres, un investissent total sur chaque action, un shoot mi distance dévastateur et une présence défensive intimidante. Sa sortie pour 6 fautes à changée le match. Du très très lourd !!

Impressions : C’est la 1ère victoire à l’extérieure pour Tulsa cette saison et la 1ère fois que cette franchise vient gagner à Chicago !! Une défaite qui fait mal car le Sky a eu l’avantage pendant de longues minutes et ont craqué sur la fin. Les problèmes de fautes ajouté au manque de rotation intérieur ont été déterminants, notamment quand Breland est sortie pour 6 faute en OT et que Chatman est passée en Small Ball. le Shock en a profité pour scorer presque exclusivement Inside/ Pour moi c’est une erreur de Chatman, qui aurait pu aligner Gatling/Goodlett à l’intérieur pour les 3 minutes qu’il restait. Prince a tout tenté, peut être parfois un peu trop, mais le manque de diversité offensive a été préjudiciable là encore.

6ème défaite en 7 matchs, il serait grand temps qu’on retrouve Sylvia Fowles et Elena Delle Donne sur le parquet, elles qui ont repris les entraînements collectifs. Espérons que ça arrive vite car la série de 5 déplacement qui arrive, à commencer par Connecticut mercredi, n’annonce rien de bon. GO SKY !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *