BullsFr

WNBA : Chicago Sky – Phoenix Mercury, le récap

Affiche de gala ce soir à la All State Arena entre 2 équipes aux trajectoires opposés car si Chicago enchaîne les déconvenues depuis un mois et demi entre blessures et défaites (3-10 depuis début juin), Phoenix par contre se promène (8 succès de rang, 14-3 au total) et écrase tout sur son passage. Griner joue un Basket de très très haut niveau, Dupree et Taurasi font bien plus qu’apporter leur expérience et le banc est très complet et dangereux.

A Chicago on continue de survivre sans Delle Donne et Vandersloot, mais vu les derniers matchs, il faudra un miracle pour l’emporter ce soir. Le retour dans le 5 de Sylvia Fowles doit permettre de se relancer. GO SKY !!

Starting 5 Phoenix : Taurasi – Taylor – Bonner – Dupree – Griner
Coach : Sandy Brondello
Absent(s) :

Starting 5 Chicago : Faulkner – Prince – Young – Breland – Fowles
Coach : Pokey Chatman (8-11)
Absent(s) : Courtney Vandersloot – Elena Delle Donne

1er Quart :

Mis à part un THREE de Taurasi, Chicago débute à fond avec un jeu rapide pour chercher Fowles Inside et une défense serrée près du cercle ou Breland et Fowles débutent déjà une Block Party. On voit des rebonds, de l’envie, du rythme, tout ce qu’on a loupé depuis plusieurs semaines, pourvu que ça dure !! Le Sky met de l’intensité et Phoenix a du mal à répondre, n’arrivant pas à grand chose offensivement malgré de bonnes positions pour Griner près du cercle. Le soucis est que malgré tout Chicago ne score pas énormément et le Mercury n’est donc pas loin derrière et n’a besoin que de 2 paniers de suite pour revenir à -2 (12-10) … Heureusement un THREE de Quigley et un Jumper mi distance de Young permettent au Sky de rester devant après 10mins : 18-15, mais gare au réveil de Phoenix …

2ème Quart :

Le rythme a considérablement diminué et on cherche plus à construire les actions même si ça reste parfois très très brouillon avec un manque de communication évident sur certains possessions. Malgré tout Chicago parvient à rester devant, même si c’est de peu, et applique une défense qui, sans être fabuleuse, à le mérite d’être active et rend difficile l’accès au cercle. Fowles propose du mouvement et sert clairement de point d’encrage mais a parfois du mal à finir ses actions face à Griner qui veille au grain. Mais à force d’insister sur Fowles sans chercher à varier les solutions offensives, Phoenix s’adapte et anticipe bien les lignes de passes pour créer des balles perdues. C’est grâce à un repli rapide que Chicago évite de subir le jeu rapide de Phoenix, qui brille habituellement en appuyant sur le champignon, et que le score est toujours en leur faveur à la pause malgré un THREE dans les dernières secondes : 30-29.

Jamierra Faulkner vs Mercury

3ème Quart :

Sylvia Fowles prend les choses en main avec 2 bons paniers près du cercle dont un avec la faute de Griner, prenant l’ascendant dans leur duel. Taurasi prend une technique et Fowles en rajoute avec un And One après un gros rebond offensif … puis un splendide Reverse après un THREE de Taurasi !! Griner se venge sur Young avec une bâche monstrueuse et lance Bonner pour un And One qui égalise à 42-42. Encore une fois le manque de diversité offensive est fatal et quand Fowles ne marque plus Phoenix prend les devants avec un And One de Griner, qui bâche Faulkner dans la foulée. L’attaque est de nouveau en panne sèche, les turnovers s’enchaînent, les fautes aussi, mais la dernière minute est folle : Faulkner sort une passe fabuleuse pour un And One de Fowles, Quigley claque un long jumper puis Faulkner, encore elle, place une accélération terrible et grille tout Phoenix pour déposer un Lay-Up dans l’ultime seconde !! 51-51 après 30 mins.

4ème Quart :

Le match s’emballe de plus en plus et Gatling répond avec un TurnAround Jumper avec la planche à un THREE de Penny Taylor !! S’ensuit une série de shoot tout plus précipités les uns que les autres des 2 côtés, une sorte de « hourra Basket » avec très peu d’organisation et pas mal de déchet … Mais au jeu de gâcher des actions, dur de faire mieux que Chicago, avec Prince qui envoie brique sur brique et une absence globale d’implication aux rebonds qui fait franchement peur. A l’expérience, le Mercury fait la course en tête, de peu, mais avec un peu plus de maîtrise et une bien meilleure gestion du chrono et une circulation de balle plus propre. Quigley perd 2 ballons cruciaux sur des passes lamentables dans les 90 dernières secondes, offrant presque à elle seule la victoire à Phoenix, qui n’en demandait pas tant … 72-66 Phoenix score final.

BoxScore :
Sky vs Phoenix BoxScore

Sky Player of the game : – Sylvia Fowles (23pts, 11rbs, 3stls, 3blks) – Principale menace offensive, elle a apporté au maximum de ce qu’elle pouvait faire mais n’a pas été aidé par l’attentisme de ses partenaires qui lui ont filé la balle et l’ont laissée se démerder avec. Et même comme ça on score pas beaucoup … Un beau duel avec Griner et une forme de plus en plus resplendissante. Au moins une bonne news.

Impressions : Par rapport aux derniers matchs, on a pu voir un léger mieux sur quelques séquences offensivement. Problème, un léger mieux avec le niveau de jeu actuel, ça reste franchement pauvre et surtout trop irrégulier pour rêver. Chicago n’arrive à rien en attaque, toujours les mêmes soucis, répétés match après match : manque de variation, pas assez de soutien du banc, rotation limitée et une énergie totalement absente. Ou est Breland, au début de saison si brillant ? (3pts ce soir à 1/3), ou est Prince, censée apporter son scoring ? (1/14 aux tirs ce soir) Qui pour prendre ses responsabilités ?? Seuls Fowles, Young et Faulkner sont au niveau depuis 10 jours, ça fait peu quand on est déjà privé de Delle Donne et Sloot !!

4ème défaite de rang, la 9ème en 12 matchs, on continue de s’enfoncer inexorablement. Une réaction doit intervenir au plus vite, mais c’est difficile de l’envisager ce dimanche avec un déplacement à Atlanta, qui domine la conférence Est … Néanmoins, GO SKY !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *