BullsFr

WNBA : Chicago Sky – San Antonio Stars, le récap

C’est le dernier match de la saison régulière et le Sky, actuel 4ème, doit l’emporter face à San Antonio pour espérer avoir une chance de gratter une place et avoir un meilleur classement en vue des PO. La tâche ne s’annonce pas simple cat les Stars, au bilan similaire de 15-18, ont le même objectif dans leur conférence.

Avec un groupe enfin au complet, l’objectif est surtout d’être préparé au mieux pour les PO mais ne pas subir le même faux départ qu’hier contre Indiana sera crucial pour ne pas sombrer. GO SKY !!

Starting 5 San Antonio : Johnson – Hammon – McBride – Adams – Appel
Coach : Dan Hughes
Absent(s) : Danielle Robinson

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Clements – Young – Breland – Gatling
Coach : Pokey Chatman (15-18)
Absent(s) : Epiphanny Prince – Sylvia Fowles – Elena Delle Donne

1er Quart :

A voir le Starting 5, on sent que Chicago s’en fout de sa place et est déjà content d’être en PO … C’est en tout cas un festival de briques en tout genre qui démarre ce match avec Danielle Adams qui tente des THREES et le Sky qui dégaine mi distance, sans grand succès, à part Courtney Clements qui profite de la 1ère titularisation de sa carrière (et du peu de pression apparent sur ce match) pour se montrer. Vandersloot plante un THREE puis Quigley rentre un Jumper ligne de fond pour donner une petite avance (17-12) face à une équipe de San Antonio qui n’a pour l’instant que Michelle Adams avec ses rebonds et sa présence près du cercle pour se maintenir à distance. Clements continue son show avec une interception et le lay-up en contre attaque, elle compte déjà 8pts à 4/4 après 10 mins ou le Sky est mené 22-21, à cause de 2 jumpers de Johnson et Alexander dans les dernières secondes.

2ème Quart :

Les stars débutent par un 8-2 rapide avec pas mal d’accès au cercle tandis que le Sky continue de prendre des tirs mi distances en 1ère intention, l’occasion d’observer un splendide AirBall de 5 mètres signé Gennifer Brandon. San Antonio déroule et gonfle son avance (38-25). Symbole de ce match, une passe fabuleuse de Vandersloot pour Gatling seule sous le cercle, qui loupe son lay-up, 3 secs plus tard, panier des Stars !! 31 des 43pts de San Antonio viennent de la raquette ou des lancés !! EN 15 MINS !! Un THREE de Clements puis un And One de Brandon réduisent un petit peu l’écart mais pas de quoi lancer un comeback qui s’annonce déjà comme désespéré … surtout vu l’accumulation de bourdes de Brandon !! 51-35 à la pause …

Courtney Clements vs Stars

3ème Quart :

Chicago reprend avec énormément d’énergie, piquant 2 ballons et scorant 4pts de suite sur des contre attaques. Un block de Gatling est le 200ème pour le Sky cette saison, devenant la seule équipe l’histoire de la WNBA à atteindre ce chiffre 2 ans de suite !! Néanmoins San Antonio ne tarde pas à répliquer et conserve son avance en jouant vite vers l’avant et toujours en trouvant des espaces Inside. De plus le belle énergie du début du quart à rapidement disparue et Chicago a du mal à enchaîner les bons moves et prendre les bonnes décisions. C’est assez brouillon par séquence et du coup difficile de revenir. Faulkner signe un superbe drive dans les derniers instant pour conclure le quart, 65-54 San Antonio.

4ème Quart :

Le rythme a considérablement ralenti et San Antonio se contente de gérer son avance sans prise de risque inutile, sans forcer plus que ça. Chicago tente de revenir mais manque de souffle et de précision. Un bon And One de Quigley réduit l’écart à -10 (72-62), mais dans l’ensemble c’est trop brouillon et ça part trop de balle, sanctionné directement par la bonne circulation de balle des Stars, qui trouvent des shoots ouverts sans difficulté. A part sur des lancés francs, Chicago a bien du mal à répliquer et la défaite est désormais inévitable mais Chicago n’a jamais cherché à remporter cette rencontre en jouant à fond. Score final, 84-72 San Antonio.

BoxScore :
Sky vs Stars boxscore

Sky Player of the Game : – Courtney Clements (17pts à 8/11, 3asts) –

Impressions : Le Sky a été surclassé dans tout les domaines, du début à la fin. Il n’y avait aucune illusion à se faire et les absences pour repos de Fowles, Prince et Delle Donne ont annoncé la couleur dés le début. On a pu revoir Vandersloot, Courtney Clements en a profité pour se montrer, Allie Quigley a posée une main, 4 phalanges sur le trophée de meilleure remplaçante mais dans l’ensemble ça manquait de souffle et de cohésion face à une équipe rodée et dangereuse.

Pas grand chose à tirer donc de ce dernier match de saison régulière. Place désormais aux PO, les 2èmes de suite pour Chicago, qui récupère tout ses blessés au meilleur des moments. Ce sera face à Atlanta, facile 1er de la Conférence Est. Game 1 vendredi soir. GO SKY !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *