BullsFr

WNBA PO, Eastern Semifinals, G1 : Indiana vs Chicago

C’est une première dans l’histoire du Sky, qui va jouer ses premières finales de conférence ce soir. En face, la bête noire Indiana, qui semble prendre un malin plaisir à faire parti des « premières » du Sky, étant déjà leurs premiers adversaires en PO, l’an dernier (pour un sweep 2-0). Espéront que l’histoire ne se répétera pas cette fois et on a pu voir au 1er tour que le Sky ne lâchera rien et se battra jusqu’au bout.

Catchings sera une fois de plus l’élément clé du Fever même si le banc aura également de bons arguments à faire valoir. La bataille s’annonce difficile mais pas impossible, Chicago a la confiance nécessaire pour faire douter Indiana. GO SKY !!

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Prince – Young – Delle Donne – Fowles
Coach : Pokey Chatman
Absent(s) : –

Starting 5 Indiana : January – Zellous – Catchings – Coleman – Larkins
Coach : Lin Dunn
Absent(s) : –

1er Quart :

Le match débute sur un rythme effréné avec 2 équipes qui n’hésitent pas à pousser et vite chercher les meilleures positions avant les replis défensifs et malgré pas mal de loupés près du cercle pour le Sky (Young, Fowles), et une January déjà en feu (7 des 8 premiers pts du Fever), les débats sont équilibrés, Chicago tirant partie de son avantage de taille Inside. Le pressing défensif du Fever leur permet malgré tout d’être en tête, provoquant des pertes de balle adverse et profitant de contre attaques. 2 THREES de January, encore elle, puis Lucas, donnent 7 longueurs d’avance aux locales, dans une salle bien remplie, mais un 4-0 du Sky dans la dernière minute rapproche les 2 formations : 21-18 après 10 mins !!

2ème Quart :

Un magnifique drive puis Lay-up de Faulkner réduit encore la marque dans un match déjà plein d’intensité et toujours aussi rythmé !! Mais elle n’est pas la seule joueuse du banc à se signaler, Lynetta Kizer en face fait un gros taf pour démarquer ses partenaires ou profiter d’espaces pour scorer. Chaque bataille au rebond est une lutte acharnée, ça se jette sur chaque balle, c’est vraiment un beau match de Baskzt féminin jusqu’ici et Fowles n’est pas la dernière pour se gaver de rebonds offensif et provoquer des lancés. Mais Indiana parvient à conserver son avantage avec encore sa super défense, avec des prises à 2, des switchs rapides et des contacts bien physiques. Du coup le Fever prend un peu le large (38-29, puis 42-33), ce qui sera le score à la mi-temps après un loupé de Prince (0pt jusqu’ici) au buzzer …

Sylvia Fowles FT at Fever G1

3ème Quart :

Le Fever ne met pas longtemps à dépasser les 10pts d’avance, face à une équipe de Chicago qui peine à faire circuler la balle et mettre Delle Donne, Fowles ou Prince dans des positions favorables. Difficile d’exister dans ces conditions, d’autant que personne ne prend le relai et qu’Indiana score à peu près à l’envie sur quasiment chaque action, avec des espaces sidérants sur les ailes !! Le rythme est quelque peu retombé même si le Fever pousse pour continuer d’accroître son avance, mais le Sky signe un 6-0 rapide et resserre sa défense pour limiter l’accès au cercle. Hélas, la Rookie Lucas dégaine de loin et calme les ardeurs de Chicago, qui termine le quart avec 12 pts de retard : 60-48.

4ème Quart :

La défense de Chicago près du cercle s’intensifie, avec une grosse présence aux rebonds et plus de mouvement, ce qui crée des contre attaques pour le Sky, qui revient à -3 sur un bon THREE de Quigley (62-59) !! 11-0 Run, est ce qu’on va encore assister à un incroyable retour au score pour le Sky ? Possible, surtout en continuant de gober autant de rebonds offensifs, avec encore Fowles qui réussi un And One après avoir pris le dessus sur sa vis à vis dans les airs. L’intensité monte d’un cran et la salle fait savoir qu’elle apprécie quand Zellous décolle pour contrer Fowles !! Le score n’évolue plus pendant plus de 2mins et le chrono joue en faveur d’Indiana, toujours devant malgré les bons efforts de Chicago … Mais Zellous, encore elle, semble plier l’affaire avec un THREE à 1:11 de la fin (69-63). Débute alors l’interminable défilé aux lancés francs, avec le Fever qui ne tremble pas pour assurer son succès, 77-70.

BoxScore :
Sky at Fever G1 BS

Sky Player of the Game : – Sylvia Fowles (20pts à 6/12, 8/10 aux lancés, 14rbs, 3blks) – Dominatrice sous les 2 cercles pendant la majorité du match, avec 14 prises dont 6 offensives qui ont fait du bien à l’attaque du Sky. Une des seule à avoir fait le taf en défense également.

Impressions : On a bien failli revivre le scénario des Games 1 et 3 de la série précédente mais le Fever a su conserver son avance et enfoncer le clou quand il le fallait. Leur défense a été très forte et sans les rebonds offensifs de Fowles ça aurait été un blowout. Quand au Sky, avant de se réveiller au dernier quart on les a vu bafouiller leur Basket, perdre des ballons bêtement et manquer d’inspiration offensive, à croire que Fowles, Delle Donne et Prince ne peuvent pas avoir un gros match en même temps !! Il va falloir trouver un moyen d’impliquer tout le monde au Game 2 sous peine de connaitre le même sort que l’an dernier.

Ce Game 2, il aura lieu lundi soir à Chicago, ce serait bien de voir une salle au moins aussi pleine que celle d’Indiana pour soutenir l’équipe, ce serait déjà une petite victoire pour la franchise. GO SKY !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *