BullsFr

WNBA Finals Game 1 : Phoenix vs Chicago

ON Y EST !! 9 ans après la création de la franchise voilà le Chicago Sky en finale !! Une journée historique pour la franchise qu’il ne faudra pas gâcher face à l’armada de Phoenix, qui a signé une saison régulière à 29-5 (record WNBA) et possède une expérience des grands rendez vous tout simplement incomparable.

Difficile de dire si Delle Donne va mieux même si les derniers jours de repos ont du être bénéfiques, mais il est certain qu’elle est l’une des clés d’un éventuel succès du Sky dans ces finales. Le Mercury est le grandissime favori mais Chicago s’est fait un malin plaisir de déjouer les pronostiques jusqu’ici, pourvu que ça dure. GO SKY !!

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Prince – Young – Delle Donne – Fowles
Coach : Pokey Chatman
Absent(s) : –

Starting 5 Phoenix : Taurasi – Taylor – Bonner – Dupree – Griner
Coach : Sandy Brondello
Absent(s) : –

1er Quart :

Phoenix réussi son début de match avec d’entrée un gros pressing défensif qui met la pression sur le Sky, qui déjoue et commet des erreurs (passe en tribune, violation des 24 secondes), tandis qu’offensivement le Mercury trouve de bons tirs Inside et mi distance. Un THREE de Taurasi signe un 9-0 d’entrée qui fait mal, même si le rythme fini par arriver au fil des minutes avec 2 paniers rapides de Vandersloot et un Runner de Delle Donne !! Une bon passage rapidement calmé par la seule Griner, qui se fait plaisir en bâchant 2 fois Fowles puis Breland, soit 3 gros blocks dans la même minute !! Phoneix est clairement 2 tons au dessus dans tout les compartiments du jeu et domine sans trembler, imposant son avantage physique et technique. Griner pose déjà sa 4ème bâche et le Sky prend l’eau de toutes parts. Encore heureux que le Mercury gâche des contre attaques, sinon l’écart serait beaucoup plus violent : A peine 15-8 après 10 mins.

2ème Quart :

Faulkner réduit vite la marque mais ensuite Phoenix va reprendre son activité de rouleau compresseur avec Candace Dupree et Griner qui pulvérise la raquette adverse et score sans difficulté. Même Fowles ne peut rien faire face à Griner, qui lui plante un Jumper puis un Hook sur la tronche comme si elle jouait comme une enfant … En attaque Chicago ne parvient pas à faire circuler la balle et trouver de bons tirs, Fowles est maîtrisée, Delle Donne fait ce qu’elle peut et Prince décide enfin de se bouger avec un splendide And One (mettant fin à 15 éches sur les 17 derniers tir du Sky) mais ensuite elle force et gâche pas mal de munitions. En face ça exécute proprement et sans déchet, une véritable leçon et un match déjà à sens unique … Griner bâche #6 sur Quigley et le Mercury signe un impressionnant et destructeur 25-8 sur les 8 dernières minutes !! 42-20 à la pause !!

Prince drives vs Mercury G1

3ème Quart :

Toujours autant en difficulté avec son dos, Delle Donne n’est pas là pour la reprise, remplacée par Breland. Mais ça ne change rien, le Sky se fait pulvériser sur presque chaque action, même si Dupree rate ses 2 premiers tirs du soir … C’est une véritable démonstration de jeu collectif et d’une équipe qui parvient à jouer de ses forces tout en profitant des lacunes adverses. Chose que Chicago n’a jamais su faire cette saison. L’intensité que met Phoenix à chaque possession défensive annihile totalement Chicago, qui propose toujours aussi peu de mouvement et ne varie pas ses options … Malgré quelques lancés francs dans les dernières minutes, le Sky ne peut que limiter un peu les énormes dégâts qu’affiche le panneau : 56-34 après 3 quarts ..

4ème Quart :

Un long panier de Prince puis 5pts rapides de Quigley dont un THREE donnent un tout petit d’air à Chicago même s’il est difficile de s’enflammer sur ce qui reste de ce match. Phoenix reste confortablement en tête et même avec cette petite série, le Sky n’apparaît pas dans leur rétroviseur … Taurasi plante un THREE dans le coin, Dupree claque un nouveau Jumper et Chicago bascule de nouveau à -25 (71-46). Quigley et Fowles sont les 2 seuls à trouver quelques espaces et ajoutez quelques points au compteur pour éviter que la correction ne soit encore plus violente, mais à par ça, c’est tout simplement un carnage et le Sky n’est clairement pas au niveau. Score final : 83-62.

BoxScore :
Sky vs Mercury G1 BS

Sky Player of the Game : – Sylvia Fowles (19pts à 8/20, 11rbs, 3stls) – Malgré s’être faite contrée 6 fois (!!), elle affiche 8/20 aux tirs, soit proche du 50%. Néanmoins la plupart de ses highlights sont survenus quand Griner était sur le banc. Élue « joueuse du match » ici par défaut, parce qu’il en faut une …

Impressions : On a vite battu des records dans ces Finals, avec un 1er quart à 8pts pour Chicago (pire perf en WNBA Finals) mais aussi le plus gros écart à la pause (+22 Phoenix) et plus grosse adresse sur un match (58% du Mercury), record de contres sur un match pour une joueuse (Griner avec 8) … Une défense étouffante, Griner en tout de contrôle impossible à bouger, Taurasi et Dupree intenables, une absence totale de mouvements collectifs pour le Sky et trop peu de réaction pour espérer revenir, bref, une bien belle soirée de merde. Quand on a plus de tirs contrés (11) que d’assists (10), c’est grave … Chicago n’a pas existé une seule seconde dans cette partie.

Il n’y a absolument rien de positif à retenir de ce game pour le Sky, vraiment rien. Le Game 2 de mardi risque d’être tout aussi douloureux à regarder, d’autant que Delle Donne continue de souffrir de son dos … Mais malgré tout : GO SKY !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *