BullsFr

WNBA Finals Game 2 : Phoenix vs Chicago

Totalement dépassées au Game 1, les filles de Pokey Chatman doivent se reprendre immédiatement et montrer un tout autre visage lors de ce Game 2 déjà crucial. Plus de variété offensive, plus de mouvement, couper les contre attaques, s’imposer aux rebonds, les missions sont nombreuses pour le Sky, d’autant qu’Elena Delle Donne ne pourra apporter qu’une maigre contribution.

Aux autres d’hausser leur niveau de jeu, notamment Epiphanny Prince, pour surprendre Phoenix et repartir à Chicago avec 2 matchs à disputer au lieu d’un. LET’S GO SKY !!

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Prince – Young – Delle Donne – Fowles
Coach : Pokey Chatman (0-1)
Absent(s) : –

Starting 5 Phoenix : Taurasi – Bonner – Dupree – Griner
Coach : Sandy Brondello
Absent(s) : –

1er Quart :

Dés les 30 premières secondes, Griner score sur la tronche de Fowles et la bâche de l’autre côté !! Le ton est donné d’entrée et ça se confirme ensuite, avec Chicago qui est trop gêné pour accéder au cercle et est en difficulté sur jeu placé … et comme elles ne profitent pas de quelques contre attaques, même après la sortie de Griner qui a pris un doigt dans l’oeil, ça va vite devenir compliqué !! Au moins le Sky est solide défensivement et empêche Phoenix de creuser l’écart, avec de bonnes rotations et une présence solide aux rebonds. C’est d’ailleurs un énième rebond offensif qui offre un And One à Delle Donne, mais derrière Bonner calme Chicago avec 2 steals, un lay-up et un And One … De quoi briser l’élan des visiteuses, qui se retrouvent à -7 après 10 mins (21-14) et malgré quelques bons efforts près du cercle.

2ème Quart :

2 jumpers mi distance de Prince redonne des couleurs à l’attaque du Sky en plus de revenir à -2 (22-20). Un bon passage qui lui donne de la confiance, rentrant un nouveau Jumper puis prenant un rebond offensif pour servir Delle Donne qui claque un THREE rapide. A part ce THREE Chicago prend le temps de poser le jeu et faire tourner les 24 secondes, tandis que Phoenix va vite, surtout avec Griner sur le banc. Quigley met même les siennes devant mais plusieurs lancés bien provoquer permettent au Mercury de vite reprendre les commandes. Le Sky pousse et fait pratiquement jeu égal mais à chaque fois Taurasi trouve le moyen de les repousser, rentrant un THREE puis un And One avec la 3ème faute de Delle Donne … Le Mercury retrouve petit à petit son emprise sur le match et perturbe grandement les offensives adverses … jusqu’au nouveau coup que prend Griner, cette fois le coude Goodlett dans la face. Mais Taurasi qui calme tout le monde avec un nouveau THREE puis un And One d’Erin Phillips qui intercepte une remise en jeu dans les dernières secondes. A la pause … 51-36 Phoenix … 20-5 Run …

EDD vs Mercury G2

3ème Quart :

2 nouveaux bons Jumpers de Prince font du bien mais Chicago ne fait pas l’effort défensivement et concède des espaces grotesques et des lay-ups faciles. Le Mercury prend 19 pts d’avance (59-40) avant un bon réveil du Sky avec Delle Donne et Vandersloot pour 2 bons paniers qui concluent de bons mouvements de balle tandis que Fowles est par contre toujours autant en difficulté (0/7) !! Mais sans efforts défensifs, tout ça n’a aucun intérêt, Phoenix score à l’envie, de toute les manières, jeu placé, contre attaque, de près, de loin et sans transpirer … L’écart grimpe sans cesse et Chicago ne parvient pas à stopper l’hémorragie. Il n’y a plus de bataille au rebond, plus de protection du cercle, plus de combativité ou d’envie, comme si le Sky savait que ce match, ces finales, étaient déjà pliées … A la fin du quart, c’est +23 … 74-51 …

4ème Quart :

Vivement la fin parce que là Chicago n’y est plus du tout … plus aucune envie d’aller au rebond, plus aucune énergie en attaque, autant qu’elles déclarent forfaits et partent en vacances sur le champ, ce sera moins humiliant … Phoenix ne force même plus et score en marchant, prenant jusqu’à 31 longueurs d’avance avec des attaques en 2 passes et des tirs totalement démarqués !! Bizarrement Delle Donne est toujours sur le parquet mais elle initie et conclue un 10-0 run. Juste dommage que ce soit trop tard : -21 et 4:50 à jouer. Forcément ça n’ira pas plus loin que ça et le Mercury pourrait aligner 5 vendeuses de Pop Corn que l’équipe gagnerait encore … 2 passes en tribunes puis 4 rebonds offensifs concédés sur l’ultime action concluent une nouvelle soirée cauchemardesque du Sky … Au final ça fait 97-68 …

BoxScore :
G2 vs Mercury

Sky Player of the Game : – Elena Delle Donne (22pts à 8/12, 2/2 à 3pts, 4rbs) – Un peu hésitante au début elle est montée en régime au fil des minutes, semblant oublier sa douleur au dos mais sans jamais forcer non plus, laissant le jeu venir à elle pour scorer dans des moments importants. Sa sortie pour 3 fautes à quelques minutes de la mi-temps à été l’élément déclencheur de l’énorme run du Mercury.

Impressions : Si Chicago a quelque peu donner l’illusion de tenir le rythme pendant environ 1 quart-temps et demi, la suite n’a été qu’une nouvelle prestation solo du Mercury, qui a écrasé Chicago avec une maîtrise folle et une exécution parfaite. Le Sky a encore affiché ses limites plus que criantes mais à surtout fait quelque chose qu’elles n’avaient pas encore fait : elle ont baissé les bras. Après c’être tant battu pour arracher 2 qualifications, elles n’y sont plus. Dans leur tête c’est fini et difficile de leur en vouloir tant Phoenix survole les rencontres et affiche un niveau de jeu bien au dessus de ce que Chicago à son maximum peut espérer produire sur un match entier … Les seuls points positifs sont les bons matchs offensivement de Prince et Delle Donne.

Le sweep est annoncé pour vendredi, il semble désormais évident. Espérons que les filles auront envie de relever la tête malgré tout. GO SKY !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *