BullsFr

Connecticut Sun vs Chicago Sky (11/06/15)

Après un back-to-back d’entrée, le Sky a eu 4 jours de repos avant de retrouver les parquets ce soir. Une bizarrerie du calendrier dont il faut espérer qu’elles ont su profiter pour faire quelques réglages défensifs et revenir à bloc après une défaite difficile à Tulsa. Il faudra aussi apprendre à vivre sans Allie Quigley, le Best 6th Women de l’an dernier est partie disputer l’EuroBasket et devrait manquer la quasi totalité du mois de juin.

Face à une équipe de Connecticut toujours difficile à manœuvrer, notamment Inside avec Little et Ogwumike en relai, il faudra se serrer les coudes et varier les options offensives pour s’en sortir, Delle Donne ne va pas claquer 40 pions tout les soirs. GO SKY !!

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Pondexter – Young – Delle Donne – Goodlett
Coach : Pokey Chatman (1-1)
Absent(s) : Allie Quigley

Starting 5 Connecticut : J.Thomas – Bentley – A.Thomas – Little – Bone
Coach : Anne Donovan
Absent(s) : Chiney Ogwumike

1er Quart :

Début de match catastrophique pour le Sky qui reprend sur les bases de son match à Tulsa : aucune aide offensive, pas de mouvement pour faire circuler la balle, des tirs forcés et dégueulasses, tandis qu’en face Connecticut cherche systématiquement à attaquer le cercle et y trouve des espaces sans forcer pour déjà mener 7-0. Quelques bons moves de Goodlett Inside donne un peu de couleurs à l’attaque du Sky mais ça ne dure pas. Même avec pas mal de secondes chances et la bonne énergie de la Rookie Cheyenne Parker, Chicago a un mal fou à régler la mire et poser son jeu. Tout le contraire du Sun qui dégaine d’un peu partout avec bonheur, variant jeu intérieur et extérieur. Les locales mènent 21-14 et déroulent un beau Basket, même Little y va de son THREE et offre une belle avance aux siennes, qui mènent déjà 26-16 après 10 minutes à sens unique.

2ème Quart :

On repart sur les mêmes bases d’une équipe du Sun qui s’impose Inside et trouve d’autres solutions quand la raquette est bouclée. Le 5 aligné par Chatman est tout sauf homogène et personne ne semble vouloir prendre de tir et tout donner à Delle Donne, qui provoque bien 2 lancés. Un THREE de Bentley met Connecticut à +13 (35-22). Delle Donne commence néanmoins à enchaîner les moves intéressants et rapproche son équipe malgré qu’elle soit totalement esseulée. Feinte, post up, elle multiplie les actions offensives de classe pour maintenir son équipe dans la course. Elle a inscrit 12 des 20pts de Chicago dans ce quart jusqu’ici … Mais ça marche, car Connecticut ne sait pas comment l’arrêter et peine à enchaîner offensivement, manquant même des lay-ups tout cuits. Si bien qu’un Rainbow Jumper de Vandersloot à la dernière seconde met le Sky à -1 à la pause : 39-38.

3ème Quart :

Vandersloot met les siennes devant pour la 1ère fois du match même si c’est de courte durée. Mais le Sky a repris confiance offensivement et enchaîne de bons moves, même si l’attaque du cercle est encore assez rare. Delle Donne rentre un circus shoot mais quelques turnovers les empêche de repasser devant. Malgré tout Connecticut n’en profite pas pour prendre le large, la faute à des actions précipitées la plupart du temps. Le score n’évolue pas beaucoup et malgré un bon Floater de Delle Donne, on semble trop se contenter de dégainer à 6 mètres dés qu’on a un petit peu d’espace, ça donne une cascade de brique et une présence quasi inexistante aux rebonds. C’est finalement McCaughley, autre Rookie du Sky, qui met son équipe devant avec un joli move en post-up. Après un 3ème quart bien vilain des 2 côtés, Chicago est devant 52-50. Tout reste à faire.

4ème Quart :

Avec une Delle Donne de nouveau entreprenante et qui provoque bien pour aller au cercle, Chicago se maintient en tête et prend une légère avance (57-52). Un avantage qui va rapidement fondre devant une équipe de Connecticut avec plus d’énergie et qui pousse le Sky à commettre quelques erreurs et des passes difficiles. Quelques contre attaques et de nouveau quelques espaces près du cercle leur permettent même de repasser devant, grâce à un 8-0 rapide ou le Sky est souvent pris à défaut trop facilement. Pondexter retrouve un peu d’énergie et garde les siennes dans la course pour offrir une fin de match serrée. Pondexter égalise à 65-65 avec 10 secs à jouer d’un lay-up difficile, mais Alyssa Thomas obtient 2 lancés à 1.9 secondes du terme, sur la 6ème faute de Vandersloot. Elle met les 2 et Delle Donne envoie un Air Ball à 8 mètres … Victoire de Connecticut 67-65 …

BoxScore :
Sky at Sun BS

Impressions : Quel dommage d’avoir laissé échapper ce match alors que les efforts conssenti pour revenir étaient bons. Mais justement, se faire autant distancer d’entrée, ça se paye sur le long terme et peut être que le Sky n’avait plus les idées claires à la fin. En tout cas le problème reste le même qu’à Tulsa : on compte trop sur Delle Donne et même si Vandersloot et Pondexter apporte des solutions, ça manque de variété et personne d’autre n’apporte un écho offensif suffisant. Défensivement on a encore souffert Inside et ça risque d’être problématique toute la saison. Peu de rebonds, quasi aucun box out, difficile d’espérer exister dans ces conditions. Et que dire de l’apport du banc, fantomatique sans Quigley ?

Il y a encore pas mal de boulot pour régler les automatismes, espérons que ça vienne vite quand même. Prochain match dimanche à Indiana, GO SKY !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *