BullsFr

Chicago Sky vs Atlanta Dream (21/07/15)

Dernier match avant la coupure du All Star Game et il ne faudra pas se louper pour Chicago, afin d’atteindre cette pause avec le plus gros momentum possible et prendre provisoirement la tête de la conférence Est, avec New York (10-5) qui joue à Seattle plus tard dans la soirée. Avec la lancée actuelle, l’optimisme est de mise côté Sky, qui a trouvé son 5 idéal et chacune s’est adaptée à son rôle à la perfection, même si l’absence de Breland redistribue les cartes.

Attention quand même à Atlanta car même si elles sont dernières à l’Est, ça reste un affrontement dangereux et McCoughtry tentera tout pour venir jouer un mauvais tour au Sky. A Chicago de faire le nécessaire et maintenir son niveau de jeu actuel pour s’assurer quelques jours de repos dans la tranquillité. GO SKY !

Starting 5 Atlanta : Carter – Hayes – McCoughtry – Hodges – De Souza
Coach : Michael Cooper
Absent(s) : Sancho Lyttle

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Pondexter – Laney – Delle Donne – Dos Santos
Coach : Pokey Chatman (10-6)
Absent(s) : Tamera Young – Jessica Breland

1er Quart :

Dans un match qui démarre sur un rythme assez intense et ou Atlanta cherche à s’approcher le plus possible du cercle, avec Hodges qui bénéficie de pas mal de ballons, c’est Pondexter qui se met en évidence avec un Jumper tête de raquette et un Reverse en plus d’un bon travail d’écrans et de mouvements offensifs. Atlanta prend 2 techniques pour des contacts trop appuyés et Chicago en profite pour passer devant et accélérer le tempo et trouver Goodlett seule sous le cercle à 2 reprises. Mais ce rythme va vite retombé avec un festival de fautes et de lancés, Chicago cassant systématiquement les actions quand le Dream part en contre attaque. Vandersloot se montre entreprenante et signe un And One autoritaire ainsi que 2 lancés bien provoqués. Atlanta égalise aussi sur lancés francs et le score ne bougera plus malgré un dernier tir d’Hayes. 20-20 après 10 mins.

2ème Quart :

Quigley inscrit 2 jumpers dont un Step Back puis 2 lancés pour réveiller le Sky mais il y a des largesses défensives dont profitent le Dream pour répondre systématiquement. Ça devient presque un concours entre Quigley, qui claque un THREE, et Shoni Schimmel qui réussi un Lay-up puis un Jumper à 6 mètres. Pas le duel le plus attendu mais ça reste intéressant et le match est serré, avec des contacts et de bonnes luttes aux rebonds. Hayes claque un THREE et crée pas mal de danger tandis que Chicago a du mal à répondre au défi physique, avant que Delle Donne ne provoque la 3ème faute de McCoughtry. Avec encore un rythme relativement lent et pas mal de lancés, Chicago est derrière mais se maintient à une possession d’écart, forçant pas mal de voyages sur la lignes. Ajavon réusi un And One et Atlanta, qui bénéficie de beaucoup d’espaces, est devant à la pause : 48-44.

Allie Quigley Jumper vs Dream

3ème Quart :

Pokey Chatman reprend avec un 5 différent, Quigley et Goodlett remplaçant Laney et Dos Santos, tandis que Delle Donne inscrit enfin un panier. Le Sky tente de s’approcher du cercle mais bute sur l’activité et l’énergie de DeSouza, tandis que Tiffany Hayes commet déjà sa 5ème faute. Delle Donne réussie un Coast to Coast avant que Quigley n’enchaîne un And One spectaculaire puis un Jumper qui met les siennes devant (55-54). Un bon run qui relance les locales et auquel Atlanta peine à répondre, d’autant que le Sky contrôle les rebonds. Seule Ajavon trouve des espaces et dynamise l’attaque de Dream. Ça continue de batailler sec sur chaque play et si Dos Santos perd 2 ballons pour des marchés un peu stupides, elle se rattrape en provoquant un marché de De Souza et en plaçant un splendide lay-up après rebond off dans la dernière seconde ! 67-62 Chicago après 3 quarts.

4ème Quart :

Chicago parvient à trouver beaucoup d’espace près du cercle et Delle Donne en profite pour rentrer quelques lay-ups. Mais dés que cet accès est bloquer, le Sky arrose et Atlanta profite des rebonds pour tenter de réduire la marque. Tiffany Hayes rentre encore un superbe panier mais elle finie par commettre sa 6ème faute et sort. Delle Donne claque un THREE dans le corner et Faulkner intercepte pour un easy lay-up qui donne 8pts d’avance aux siennes (78-70). McCoughtry répond d’un THREE mais à part ce panier Atlanta ne rentre plus rien, n’obtient plus d’espace et cafouille ses actions face au pressing adverse. Quigley plante un THREE assassin qui fait +10 (83-73). Et même si Ajavon réussi un 3+1, ça ne relance pas son équipe et Delle Donne fini le travail avec 2 lancés et un Jumper avec la planche. Le Dream revient à -5 à 30 secs du terme mais Chicago reste calme et rentre ses lancés. Victoire 97-92.

BoxScore :
Sky vs Dream BS

Impressions : Même si ça a mis du temps à se mettre en place, Chicago a su développer et poser son jeu au fil des minutes pour répondre au défi physique imposé par Atlanta et instaurer son propre rythme, plus posé et axé sur plus d’attaque du cercle pour provoquer des lancés, ou elles tremblent rarement. Atlanta a également été présente dans la raquette adverse et à longtemps su répondre, avant de subir un écart meurtrier au milieu du 4ème quart. A ce moment là le Dream n’avait plus l’énergie pour tenter un comeback et a laissé Chicago s’emparer provisoirement de la tête de la Conférence Est, suivant les résultats de New York d’ici la coupure All Star.

Une coupure All Star ou Delle Donne et Pondexter seront présentes, la première dans le 5 de départ, la seconde sur le banc. Pour les autres, c’est repos et retour sur les parquets mardi prochain à Phoenix pour démarrer au mieux la seconde moitié de la saison. GO SKY !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *