BullsFr

Phoenix Mercury vs Chicago Sky (28/07/15)

1ère confrontation entre Chicago et Phoenix depuis les WNBA Finals de l’an dernier ou l’équipe de l’Arizona s’était imposée avec la manière ! Cette saison le Mercury a débuté doucement avant de monter en puissance avec le retour de suspension de Griner, au point de s’imposer comme un sérieux trouble fête à l’Ouest, voir un candidat à sa propre succession.

Côté Sky, la pause du All Star Weekend a parmi de réaliser un énorme coup en cédant Sylvia Fowles qui ne jouait pas pour récupérer Erika De Souza ! La Brésilienne va faire ses débuts ce soir dans ce match revanche entre 2 des équipes les plus excitantes de la ligue. GO SKY !

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Pondexter – Delle Donne – Breland – Dos Santos
Coach : Pokey Chatman (11-6)
Absent(s) : Tamera Young

Starting 5 Phoenix : Mitchell – Currie – Dupree – Bonner – Griner
Coach : Sandy Brondello
Absent(s) : Marta Casademont

1er Quart :

Chicago démarre fort en attaquant le cercle à outrance et en prenant de bons rebonds offensifs avec l’activité de Dos Santos qui fait le ménage Inside malgré l’énorme avantage de taille de Griner, qui bénéficie de pas mal de ballons en attaque mais peine à les exploiter jusqu’ici, avec 2 lay-ups loupés sur des prises à 2 énergiques. Du coup le danger vient de DeWanna Bonner qui intercepte des passes et provoque des lancés. Une accumulation de mauvais choix offensifs du Sky permet à Phoenix de repasser devant (14-13) sur des contre attaques. Un THREE de Quigley redonne des couleurs à l’attaque des visiteuses mais pour le reste ça reste encore très brouillon et précipité. Heureusement que les rebonds offensifs sont là, avec De Souza et Breland pour assurer la 2ème lame. Suffisant pour finir en tête après 10 mins intenses : 22-19.

2ème Quart :

Quigley claque un nouveau THREE et offre d’avantages de solutions offensives au Sky, même si ces dernières insistes plus souvent pour attaquer le cercle que ressortir, malgré parfois des prises à 3 quand Delle Donne s’approche trop du cercle. Pendant ce temps Phoenix loupe un nombre incroyable de Lay-Ups et peine à varier ses solutions offensives face au bon pressing de Chicago, qui prend 10 pts d’avance (33-23) sur une contre attaque conclue par Quigley de nouveau. Tant que Chicago parviendra à faire la différence aux rebonds, avec encore une bonne prise offensive de Dos Santos, rien de grave ne peut leur arriver. Leur avance grimpe même à +17 (40-23) sur 4 paniers de suite de Pondexter !! Mais le Sky va se relâcher et permettre à Phoenix, avec encore Bonner très active ainsi que Candace Dupree, de réduire la marque et revenir à 44-31 à la pause.

Elena Delle Donne with ball at Mercury

3ème Quart :

Phoenix débute mieux avec plus de rythme et revient sous les 10pts (44-35), provoquant la colère de Pokey Chatman. Malgré de bonnes positions de tirs, rien ne rentre côté Sky avec la balle qui ressort du cercle à plusieurs reprises, et cette fois plus de rebonds offensifs pour rattraper le coup. Chicago cumule les fautes, étant déjà dans le bonus et toujours sans inscrire le moindre point, le compteur restant bloqué à 44 pendant de longues minutes, avant ENFIN un panier de Breland, après 5:20 dans ce quart !! Mais entre les lancés qui s’enchaîne et les rebonds offensifs, le Mercury revient vite et ce qui devait arriver arriva : Bonner égalise à 50-50 après un And One … il y avait 44-23 Sky à un moment, c’est donc un 27-6 run en cours pour Phoenix ! Bonner est On Fire et score à l’envie, 16pts dans ce quart, mais Breland score un hook au buzzer. 58-55 Chicago.

4ème Quart :

1 gros rebond offensif et 2 paniers de suite de la Rookie Cayla Francis permettent à Phoenix de faire la course en tête. Ce sont ces dernières qui ont désormais le contrôle des rebonds, avec Griner plus impliquée et une équipe de Chicago qui semble avoir du mal à répondre au défi physique. Delle Donne tente de relancer les siennes avec 2 lancés puis un Coast to Coast conclu en Step Back. Mais malgré ses efforts Phoenix parvient à maintenir son avance grâce à son pressing défensif qui lui offre quelques contre attaques bien gérée. Mais Delle Donne ne lâche pas l’affaire : And One puis Jumper mi distance et l’écart n’est plus que d’un pt à l’entame de la dernière minute (76-75). Phoenix loupe 2 shoots et Chicago à la balle pour la dernière possession, Delle Donne plante un énorme And One à 4.3secs du terme ! 78-76 Sky mais Bonner rentre 2 lancés et obtient l’OT …

Prolongation :

Delle Donne croit obtenir 2 nouveaux lancés mais les arbitres ont en fait sifflé une violation des 24 secs sur son shoot ! Le score reste à 82-82 avant un THREE 2 bons mètres derrière la ligne signé … Booner évidemment … MAIS QUIGLEY PLANTE UN THREE DANS LA FOULÉE !! Mais Bonner a décider que ce soir était son soir et elle plante un nouveau THREE à 1:20 du terme pour faire 88-87 Phoenix … On rentre dans les 20 dernières secondes, Delle Donne loupe son Jumper, prend le rebond off mais se fait bâcher par Griner ! Leilani Mitchell est envoyée aux lancés, ou elle met le 1er mais loupe le second, offrant une dernière chance au Sky, 89-87 et 3.9secs à jouer. Delle Donne tente le THREE, mais le loupe. Victoire de Phoenix 89-87.

BoxScore :
Sky vs Mercury BS

Impressions : Quel dommage ! Après une si belle première mi-temps pleine de promesses avec une domination flagrante au rebonds et dans l’agressivité, prenant jusqu’à 19pts d’avance, perdre ce match de cette manière fait extrêmement mal. Au fil des minutes c’est Phoenix qui a pris le momentum, avec la même recette : les rebonds offensifs et une défense plus agressive, à l’image de Griner, bien plus présente en seconde période. Bien entendu, les 16pts dans le 3ème quart de Bonner (34pts au final à 10/17 dont 11/11 aux lancés) ont bien aidé. On attendait le duel Delle Donne / Griner, mais celui opposant Delle Donne à Bonner était tout aussi spectaculaire. Mais le résultat final reste une déception pour Chicago qui n’aura pas su maintenir son niveau d’intensité sur plus que les 20 premières minutes.

Désormais, place à 5 matchs de suite à la maison pour Chicago, avec la réception de Los Angeles vendredi soir pour débuter. Il faudra profiter de ces 5 matchs pour lancer la course à la 1ère place de l’Est, que New York va tenter de conserver le plus longtemps possible. GO SKY !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *