BullsFr

Seattle Storm vs Chicago Sky (14/08/15)

On rentre dans les 10 dernières journées de la saison régulière et si le Sky veut viser le haut du classement il va devenir impératif d’enchaîner les succès, d’autant que New York a gagné plus tôt dans la soirée. En déplacement à Seattle (6-18, pire bilan de la ligue), il va falloir retrouver une cohésion collective, surtout avec le retour de Delle Donne, qui n’avait jamais jouée à Seattle avant, blessée ou malade à chaque fois.

Retrouver un bon flow offensif et bien débuter le match pour éviter de mettre le Storm en confiance seront des données importantes, espérons que e Sky a retenu les leçons des dernières défaites pour s’éviter toutes mauvaises surprises. GO SKY !

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Pondexter – Delle Donne – Breland – De Souza
Coach : Pokey Chatman (14-10)
Absent(s) : –

Starting 5 Seattle : Bird – Lloyd – Clark – Tokashiki – Langhorne
Coach : Jenny Boucek
Absent(s) : –

1er Quart :

Chicago démarre en cherchant systématiquement la prise de position Inside avec De Souza qui fait partie sa puissance pour rentrer 2 hooks et obtenir 2 lancés face à une raquette assez peu vive. D’ailleurs le Sky est également sur tout les rebonds, avec De Souza encore mais aussi une prise offensive de Delle Donne qui score de près pour mettre les siennes à 13-7 tandis que Seattle a du mal à freiner l’élan adverse et subit plus qu’autre chose. Elles finissent par trouver un peu de rythme offensivement avec quelques bonnes positions près du cercle grâce à l’ex joueuse du Sky Markeisha Gatling, qui enchaîne les bons moves (8pts à 3/3) pour ramener les siennes à 20-18. Mais ça ne durera pas car Delle Donne et la bonne entrée de Quigley redonnent un peu d’air à leur formation, qui finira mieux le quart et sera en tête de 7pts : 27-20.

2ème Quart :

On repart sur des bases relativement similaires avec Seattle qui tente d’apporter un peu plus d’énergie dans ses attaques du cercle, provoquant des fautes qui hachent le jeu et cassent le rythme du Sky. Mosqueda et Tokashiki signent chacune un And One en force pour mettre les visiteuses dans le bonus après seulement 3:20 et Bird égalise à 35-35, encore sur lancé, la conclusion quasi systématique de chaque possession du Storm. 2 jumpers de Pondexter redonnent de l’air au Sky, qui tente de remettre un peu de rythme et d’emballer la rencontre, sans grand succès car Seattle parvient toujours à obtenir des lancés qui cassent le jeu, si bien qu’elles auront eux 19 lancés francs sur cette 1ère mi-temps, qui se terminera néanmoins sur une avance relativement tranquille de Chicago : 52-41 après … des lancés de Pondexter et Vandersloot et 50% aux tirs (18/36) !

Jessica Breland rebond vs Storm

3ème Quart :

Sans les lancés, Seattle n’a que peu de ressources offensives et on s’en rend compte avec ce début de quart bien vilain de leur part tandis que le Sky enchaîne les Jumpers mi distance pour un 8-0 rapide ! L’écart prend de sacrées proportions (60-41, +19). Mais le temps mort pris par Jenny Boucek porte visiblement ses fruits avec une meilleure circulation de balle pour Seattle et 2 THREES d’Alysha Clark qui réveillent la foule ! Le Storm a décidé de passer la seconde et repart à la conquête de lancés précieux pour réduire la marque sans manger le chrono, avec encore Gatling qui fait le ménage sous les 2 cercles, ramenant les siennes jusqu’à -10 (69-59). Seattle pousse et le public avec, surtout quand la talentueuse Rookie Jewell Lloyd score dans l’ultime seconde pour réduire l’écart à 8 petites longueurs (71-63) !

4ème Quart :

Vandersloot, née à 10kms de Seattle, plante 5pts de suite dont un Catch’n’Shoot THREE pour calmer l’élan du Storm, qui manque de répondant et se laisse de nouveau distancer (80-67). Seattle réagit bien et tente de se relancer mais n’arrive pas à revenir à mieux que 9-10pts malgré de bons shoots et des systèmes mieux exécutés. Pendant ce temps Breland et Delle Donne se régalent de Jumpers mi distance sans grande difficulté, rendant compliqué un éventuel retour des locales. Les minutes défilent en faveur du Sky et alors qu’un THREE de Bird ramène les siennes à -8 (90-82) à 1:20 de la fin, le nouveau Jumper de Breland, automatique à la Pau Gasol à cette distance, met fin aux rêves de Seattle, Chicago fini par empocher une bonne victoire à l’extérieur : 94-84 au final.

Vandersloot with ball at Storm

BoxScore :
Sky at Storm BS

Impressions : Chicago s’est facilité la tâche en attaquant ce match par le bon bout d’entrée de jeu avec de l’énergie et une bonne circulation de balle pour attaquer le cercle. Et même quand Seattle s’est rapproché grâce à des lancés ou avec un bon run dans le 3ème quart de passer de -19 à -8, le Sky n’a jamais tremblé et a afficher une belle sérénité pour s’imposer assez aisément au final. La domination aux rebonds (36 prises dont 28 pour le trio De Souza, Breland, Delle Donne et 14 rebonds offs) aura été la clé, car 14 rebonds off à l’extérieur, ça n’arrive pas comme ça ! Pour son « homecoming », Vandersloot a brillé (21pts, 8asts) et continue de s’imposer comme l’une des meilleures meneuse de la ligue, tandis que Breland a été extrêmement précieuse par ses shoots mi distance. Delle Donne n’a pas eu plus besoin de forcer que ça et c’est tant mieux.

La suite, c’est encore On The Road, à Los Angeles plus précisément, dimanche soir. L’occasion de prendre une revanche sur les Sparks qui étaient venues s’imposer avec autorité dans l’Illinois. Méfiance car depuis le retour de Parker elles sont diaboliques, mais Chicago doit engranger les succès pour au moins chercher l’avantage du terrain en PO. GO SKY !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *