BullsFr

Chicago Sky – Connecticut Sun (30/08/15)

Sur une série de 3 succès de rang et officiellement qualifié pour les PO avec la victoire d’hier à Atlanta, le Sky est sur une bonne dynamique en cette fin de saison pour obtenir le meilleur spot possible pour les Play-Offs. La réception de Connecticut, moins bonne équipe de l’Est, doit permettre de poursuivre la série, même en l’absence de Pondexter (malade) et Delle Donne, toujours en délicatesse avec son pied.

Il faudra donc trouver d’autres solutions offensivement, comme elles ont su le faire à Atlanta. Contrôler le tempo et les rebonds seront des éléments importants également pour chercher un succès qui pourrait s’avérer précieux pour le classement final. GO SKY !

Starting 5 Connecticut : Thomas – Faris – Lacy – Little – Bone
Coach : Anne Donovan
Absent(s) : Alex Bentley – Chiney Ogwumike – Alyssa Thomas

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Quigley – Young – Breland – DeSouza
Coach : Pokey Chatman (18-11)
Absent(s) : Elena Delle Donne – Cappie Pondexter

1er Quart :

Le match démarre sur un rythme assez calme ou Chicago prend les devant avec de bonnes attaques du cercle et une bonne présence Inside avec Breland et De Souza actives offensivement. Connecticut réagit rapidement avec Bone et Lacy qui font également le taf sous le cercle pour créer des brèches et mettre leur équipe en tête (9-8). Pas pour longtemps car dés que le Sky accélère, les paniers faciles et les contre attaques s’accumulent. Mais les bons efforts des locales en attaques sont vite réduits à néant par l’activité et le jeu de passe du Sun, qui accède aisément au cercle et joue les yeux dans les yeux avec Chitown. Du coup ça nous donne un match équilibré (18-18), mais avec la science du jeu de Vandersloot, qui distribue bien le jeu, Chicago termine mieux le quart avec de bons shoots ouverts, à l’image de Quigley. Après 10 mins, ça fait 24-18 Chicago.

2ème Quart :

Sous le regard de Tim Hardaway, Chicago se maintient difficilement en tête malgré les bons assauts adverses, notamment Kelsey Bone qui bénéficie de nombreuses positions avantages près du cercle. Le Sky réplique en retrouvant une bonne circulation de balle et en imposant un tempo plus soutenu qu’au début. Un THREE de Vandersloot fait du bien ainsi qu’une défense plus concentrée pour bloquer les espaces sur les ailes, à l’image de cette bâche énorme à 2 mains signée Cheyenne Parker ! Les débats restent néanmoins serrés avec le Sun qui se bat bien sur les rebonds et pousse la balle en contre attaque en plus d’imposer plus d’intensité défensivement, provoquant des pertes de balles bêtes chez l’adversaire. A force, Connecticut passe devant mais Vandersloot a le dernier mot avec un Jumper dans les dernières secondes. A la mi-temps, le Sky mène péniblement 34-33.

Erika De Souza vs Sun

3ème Quart :

Vandersloot dirige parfaitement la manoeuvre entre attaque agressive du cercle ou distribution sur un plateau. Elle permet au Sky de se maintenir en tête en imposant son rythme et une bonne circulation de balle, tandis que l’intensité défensive continue de malmené Connecticut, qui a du mal à enchaîner malgré quelques espaces près du cercle vite corrigé par Chicago, avec notamment Breland qui pose une énorme bâche sur Bone. Un Jumper de Breland met les siennes à +10 (49-39) tandis que le Sun peine à trouver des solutions pour répliquer, les espaces se faisant rares et l’intensité est plutôt côté Sky. Les entrées de Parker, Laney et Faulkner ne font pas baisser cette intensité et on sent que Chicago a le contrôle des opérations. Connecticut déjoue devant le pressing défensif adverse et perd de nombreux ballons, se retrouvant à -8 après 3 quarts : 55-47.

4ème Quart :

Perdersen enchaîne les mauvais choix et n’aide pas vraiment son équipe dans sa tentative de retour au score. Les premières minutes sont tout de même assez hachées et le rythme s’en ressent. Il faut attendre les retours de De Souza et Breland pour retrouver de l’adresse Inside et une intensité défensive qui manquait depuis quelques minutes. Néanmoins Connecticut ne lâche pas le morceau et se laisse surprendre par l’activité et l’énergie de Gray, qui enchaîne 2 paniers et une superbe passe pour Bone avant un THREE qui met les siennes devant (64-62). Chicago n’y arrive plus sur jeu placé et semble à court de solutions. Quigley égalise alors qu’on rentre dans la dernière minute avant qu’un panier de Laney ne soit refusé pour une faute offensive peu évidente … Thomas est envoyée aux lancés ou elle fait 2/2, puis le tir de Quigley est contré avant que Bone ne plie l’affaire aux lancés, victoire du Sun 72-68.

BoxScore :
Sky vs Sun BS

Impressions : Encore un match qui ne s’est pas joué à grand chose, mais cette fois la balance n’a pas penchée du bon côté. Il faut dire que sans Delle Donne et Pondexter, il fallait s’attendre à souffrir offensivement pour avoir des options variées et régulières, mais avec les efforts de Vandersloot, Young, Quigley et De Souza, ça a longtemps été suffisant mais les dernières minutes ont été fatales avec une équipe de Connecticut qui aura affiché une combativité et une énergie de tout les instants, notamment dans la lutte aux rebonds et les prises de positions Inside. Au final il ne manquait pas grand chose mais les détails ont fait la différence.

Il ne reste que 4 matchs et le prochain va valoir son pesant de cacahuètes : la réception de New York jeudi soir ! Espérons que Delle Donne et Pondexter pourront retrouver le groupe pour cette rencontre d’une importance capitale. GO SKY !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *