BullsFr

Chicago Sky vs Seattle Storm (06/09/15)

Après un succès de haute volée sur le parquet de New York, Chicago a une nouvelle opportunité de se rapprocher du Liberty avec cette réception de Seattle, équipe qui aura galéré toute la saison et dont la prochaine défaite signifiera l’élimination de la course aux PO. Même avec l’absence de Pondexter, le Sky se doit de remporter ce match pour continuer à s’affirmer dans le haut du classement, tandis qu’Indiana pousse fort derrière.

Pour ce faire, on pourra compter sur le duo Delle Donne / Vandersloot, qui cartonne actuellement, tandis que le banc est désormais d’une efficacité redoutable avec Quigley en chef de file. Comme toujours, s’imposer aux rebonds et gérer le tempo du match seront les clés pour s’imposer. GO SKY !

Starting 5 Seattle : Goodrich – Loyd – Clark – Langhorne – Gatling
Coach : Jenny Boucek
Absent(s) : Monica Wright – Abby Bishop – Sue Bird

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Young – Delle Donne – Breland – DeSouza
Coach : Pokey Chatman (19-12)
Absent(s) : Cappie Pondexter

1er Quart :

Malgré la sortie rapide de Breland, touchée à la cheville droite, Chicago démarre très fort en contrôlant les 2 raquettes, les rebonds et en poussant la balle offensivement, avec Vandersloot en chef de file avec déjà 6pts et une maîtrise totale du tempo. Le Sky est déjà largement au dessus niveau intensité, agressivité et volonté défensive. Tout ça nous donne un départ canon : 16-0 Chicago après 5:20 !! Seattle parvient enfin à inscrire un panier, sur un lay-up, mais a toute les peines du monde à trouver de bons shoots et des espaces, tandis que le jeu en extra passe des locales fonctionne à merveille, avec un peu de réussite quand Vandersloot rentre un Jumper à 6mètres sur une jambe au buzzer des 24 secondes !! Breland revient et Dos Santos se fait plaisir sous le cercle, la domination est totale dans ce 1er Quart, conclu sur le score de 26-15.

2ème Quart :

Seattle trouve plus d’espace et parvient à régler la mire, revenant à -6 (29-23) sur un THREE signé O’Hea. Mais le banc du Sky a de la ressource avec Parker très active sous le cercle et le duo Faulkner/Quigley qui profite de la moindre erreur adverse pour frapper fort. Laney signe également une entrée en jeu efficace et pleine d’énergie, permettant à Chicago de reprendre 16pts d’avance (39-23) tandis que Seattle repasse par une longue période sans le moindre panier. Langhorne parvient à stopper l’hémorragie avec quelques bonnes positions Inside mais c’est loin d’être suffisant pour calmer la folie offensive du Sky qui fait feu de tout bois et prend 20pts d’avance (47-27), inscrivant au passage son 1500ème pt en WNBA. La encore la domination est quasiment sans partage et Seattle souffre, commettant de nombreux TO’s préjudiciables. A la pause : 51-35 Chicago.

Jamierra Faulkner in the air vs Seattle

3ème Quart :

Chicago a besoin de quelques minutes pour se remettre dans le match niveau intensité mais comme le Storm n’en profite pas vraiment pour réduire grandement son déficit, ça passe. Mais le Sky reprend ses esprits en même temps que le contrôle du match, toujours avec sa rapidité d’exécution et la variété de son jeu, alternant ballon Inside ou tir lointain avec un égal bonheur. Néanmoins Seattle se bat et tente de revenir avec Loyd, probable ROY, qui parvient à se frayer des chemins et créer des espaces. Mais Allie Quigley claque 2 THREES de suite pour tuer dans l’oeuf les idées de comeback du Storm ! Ces dernières loupent même des contre attaques à 2 contre un, non récompensées d’un pressing défensif intéressant pour provoquer les pertes de balle. En vain, Chicago reste tranquillement devant, arrivant au dernier quart avec 18pts d’avance, 68-50.

4ème Quart :

Quigley claque un nouveau THREE dans le coin tandis que Faulkner réalise un match tout bonnement splendide en terme d’intensité défensive. 3 fois déjà qu’elle chipe la balle et part seule en contre attaque ! Ce duo là suffit à maintenir Seattle à distance respectable, s’évitant tout tentative de retour du Storm, qui peine à obtenir le moindre stop défensif. Faulkner refait le coup interception/lay-up et l’avance revient autour des 20pts et grimpe même à 24 (86-62). La victoire est acquise depuis longtemps et le bout du banc vient terminer la soirée, Gemelos claque un THREE et Faulkner continue d’intercepter tout ce qui passe, pour un succès de prestige : 93-65.

BoxScore :
Sky vs Storm BS

Impressions : Après l’énorme succès au Madison Square Garden (+22), Chicago enchaîne avec un nouveau BlowOut (+28) et confirme qu’elles sont en grande forme au meilleur des moments, à une semaine du début des Play-Offs ! Et ce succès aura été obtenu grâce à un effort collectif de 1er choix : Entre Quigley (17pts en 18mins), Faulkner (14pts, 6asts, 6stls), Dos Santos (9pts) et les autres, le banc a inscrit 57pts !! Soit juste 8pts de moins que tout l’équipe de Seattle ! Delle Donne n’a pas eu à forcer (11 tirs pris pour 13pts), et les starters ont pu souffler un peu, même si le prochain match n’est pas avant vendredi. Mais entre l’énergie déployée d’entrée de jeu, la qualité de l’animation offensive et la concentration tout au long du match pour ne pas se laisser remonter, on a assisté à une prestation pleine et qui donne confiance pour la suite.

En gagnant contre Minnesota, New York s’assure de finir en tête à l’Est. Chicago peut donc terminer 2ème au mieux et pourrait obtenir ce spot de manière définitive à la prochaine défaite d’Indiana, qui affronte encore Washington, Atlanta et New York d’ici la fin. Pour Chicago, il reste la réception de Tulsa vendredi et le déplacement à Connecticut dimanche à gérer. Avec du repos et le prochain retour de Pondexter, les choses s’annoncent passionnantes à suivre. GO SKY !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *