BullsFr

Eastern Conference Semifinals, Game 1 : Sky vs Fever

Nous y voilà enfin ! Après 34 matchs de saison régulière ou l’équipe aura su monter en puissance au fil des semaines, il est l’heure de montrer que tout ça n’a pas servi à rien. Ce 1er tour de PO face à Indiana, qu’on retrouve pour la 3ème fois en 3 ans, doit être la première étape vers la terre promise, l’objectif numéro 1 du Sky.

Avec Pondexter de retour, l’équipe est au complet et aura à coeur de rapidement envoyer un message. La bataille Inside risque de faire rage et la meilleure défense devrait faire la différence. GO SKY !

Starting 5 Indiana : January – Johnson – Coleman – Catchings – Achonwa
Coach : Stephanie White
Absent(s) : Lynetta Kizer

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Young – Delle Donne – Breland – De Souza
Coach : Pokey Chatman
Absent(s) : –

1er Quart :

Avec peut être un peu de nervosité, Chicago a du mal à rentrer dans ce match et commet pas mal de turnovers face à la bonne présence défensive d’Indiana, qui n’en profite pas pour prendre les devants, avec pas mal de loupés près du cercle. Néanmoins au fil des minutes le Sky retrouve son jeu avec Vandersloot qui dirige la manœuvre et trouve bien De Souza et Breland Inside. Tout les points des locales sont inscrit dans la raquette avec une bonne activité des intérieures pour se libérer, tandis que Quigley signe son entrée avec un splendide And One ligne de fond,pt puis un Jumper et un THREE !! La Best 6th woman se met immédiatement en évidence et son équipe impose désormais un rythme soutenu et se fait plaisir, comme sur une passe FABULEUSE de Quigley pour Vandersloot qui finie de manière acrobatique. Dos Santos score au buzzer et Chicago mène déjà 24-15 après 1 quart.

2ème Quart :

Le Sky continue de procéder par des attaques rapides, souvent après une défense de haute niveau qui empêche le Fever de s’exprimer et trouver des positions préférentielles. Vandersloot claque 2 jumpers à 6 mètres, l’un sur l’aile, l’autre tête de raquette et les locales s’envolent sans le moindre point pour Delle Donne ou Pondexter (30-21) !! Shenise Johnson est l’une des rares à trouver des espaces côté Indiana et plante un THREE qui fait du bien, puis Tamika Catchings démontre qu’elle est l’une des joueuses les plus combative de la lgieu, présente sur chaque bataille au rebond et auteur d’un And One en force qui relance son équipe. Chicago s’est quelque peu endormi et tarde à réagir devant le regain d’énergie du Fever, qui contrôle désormais le tempo. Le Sky loupe ses 5 derniers tir et atteint la pause avec un seul pt d’avance : 36-35, seulement 2 pour Delle Donne.

Vandersloot drives vs Fever G1

3ème Quart :

Malgré quelques loupés près du cercle, notamment par Coleman et Catchings, Indiana reste au contact avec une défense toujours plus agressive pour couper les lignes de passes, contester chaque tirs et provoquer des erreurs bêtes côté Sky, qui reste devant plus à cause de la maladresse du Fever que par ses exploits offensifs. Delle Donne commence doucement à hériter de plus en plus de tickets shoots et reçoit les chants « MVP, MVP » lors de son 1er passage aux lancés. Mais à force de manquer des opportunités de revenir et passer devant (3/16 aux tirs dans ce quart jusqu’ici), Indiana subit et un THREE de Quigley brise leur bel élan. Coleman prend les choses en main avec un THREE et un bon move sous le cercle, mais Chicago répond systématiquement, souvent avec Quigley. Néanmoins ça reste très serré comme match : 54-51 Sky après 3 quart-temps.

4ème Quart :

A force d’effort Indiana prend les commandes de la rencontre, avec Zellous et Coleman qui enchaîne les paniers sans contestation. Chicago est clairement battu dans l’intensité mais c’est sans compter sur Allie Quigley, complètement IN THE ZONE : Un nouveau THREE en total déséquilibre, un gros rebond devant Coleman et 2 assists pour De Souza et Vandersloot ! La Best 6th Woman a remis les siennes sur les bons rails (61-58) et ne s’arrête pas là avec un nouveau Jumper tête de raquette. Mais le Fever a du répondant et repasse devant dans un match serré et indécis au possible. Catchings claque un nouveau THREE mais Delle Donne lui répond dans la foulée mais Catchings met 2 lancés avec la 6ème faute de De Souza … Le suspense reste entier et une succession de TO’s offre une balle d’égalisation à Indiana, mais Catchings loupe son THREE et Vandersloot va sceller le sort de ce match aux lancés francs. Score final : 77-72 CHICAGO !!

BoxScore :
Sky vs Fever G1 BS

Impressions : PFIOOOOOOOOOU QUE CE FUT DUR !! Indiana aura livré une véritable bataille à Chicago tout au long de la soirée, imposant une énorme énergie défensive et sans une adresse défaillante sous le cercle pour profiter des temps faibles de Chicago, elles auraient pu se mettre à l’abri. Ce ne fût pas le cas et Chicago a repris les commandes sous l’impulsion des Splash Sisters Courtney Vandersloot (19pts à 8/16, 5asts) et Allie Quigley (20pts à 8/14 dont 3/4 à 3pts, 4rbs, 6asts) pour s’imposer au finish. Néanmoins on a pu voir que le Sky a souffert face au pressing adverse et a commis pas mal de pertes de balle évitables. Pondexter n’a jamais réussie à se mettre en rythme mais ça viendra progressivement, tandis que le secteur intérieur a souvent été pris à défaut, ça fait quelques trucs à régler d’ici le G2.

Le Game 2, ce sera samedi soir à Indiana. Chicago peut déjà se qualifier en cas de succès à l’extérieur. Un match important donc, ou il faudra imposer son propre tempo d’entrée plutôt que subir. GO SKY !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *