BullsFr

Eastern Conference Semifinals, Game 2 : Fever vs Sky

Chicago peut dés ce soir obtenir sa qualification pour le prochain tour, après avoir remporté sa place pour les WNBA Finals la saison dernières sur ce même parquet ! Indiana a longtemps été la bête noire du Sky mais les choses se sont inversées depuis la série de l’an dernier, la franchise de l’Illinois ne fait plus de complexe et impose désormais sa loi.

Il faudra que ce soit le cas ce soir pour s’éviter un Game 3 stressant à la maison. Assurer la qualification dés ce soir permettra d’attendre sereinement la suite, mais entre les nombreuses pertes de balle du Game 1 et un manque de répondant au défi physique, il va falloir s’accrocher. GO SKY !

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Young – Delle Donne – Breland – DeSouza
Coach : Pokey Chatman (1-0)
Absent(s) : –

Starting 5 Indiana : January – Johnson – Coleman – Catchings – Larkins
Coach : Stephanie White
Absent(s) : –

1er Quart :

Déjà excellente lors du Game 1, Tamika Catchings démarre à fond et son énergie est contagieuse, le Fever se battant bien sur les rebonds et les prises de positions Inside, même si Chicago réplique avec des lancés et une bonne circulation de balle pour trouver des shoots ouverts près du cercle, avec Vandersloot qui cut ou De Souza qui impose sa puissance. Les défenses ont du mal à se mettre en place et ça donne pas mal d’attaques rapides et d’espaces, ce dont profite Delle Donne pour prendre confiance. Mais Indiana s’ajuste et resserre les boulons, provoquant des pertes de balle adverses, pour passer devant pour la 1ère fois (18-16) avec une entrée pleine d’énergie de Zellous. Même des triple chances ne rentre pas pour le Sky, qui s’en sort bien avec un score de parité après 10mins ou elles ont commis pas mal d’erreurs mais le Fever n’en a pas profité. 20-20.

2ème Quart :

Shenise Johnson réussi un gros And One en force et confirme qu’Indiana se battra à fond, au Sky de répondre à ce défi physique tout en évitant les Foul Trouble. Chicago reste au contact grâce à sa supériorité aux rebonds et 2 bons paniers de Faulkner pour équilibrer les débats. Les 2 teams se répondent coups pour coup, avec January intenable pour se créer son shoot, tandis que Pondexter inscrit son 1er panier de ces PO pour égaliser à 31-31. Mais entre le nouveau And One de Zellous et l’entrée surprise de Lynetta Kizer, Indiana est supérieur dans l’intensité et le public donne de la voie. Un Jumper rapide de Quigley et 2 lancés d’une Delle Donne très discrète permettent de revenir à -2 (42-40), égalisant même d’une superbe passe de Delle Donne pour Parker seule sous le cercle. Hélas, January a le dernier mot avec un Jumper dans les ultimes secondes. 44-42 Fever à la pause.

vandersloot_wide_091915

3ème Quart :

Delle Donne claque un THREE dans le coin d’entrée mais le Fever continue de provoquer des pertes de balle en pagaille et ce fait plaisir sur les contre attaques, Zellous en tête ! Comme depuis le début de cette série, les 2 équipes se livrent une vraie lutte de tout les instants, De Souza signe un splendide And One avec un Hook main gauche mais Catchings répond d’un THREE dans le coin ! Les 2 équipes s’échangent l’avantage au score pendant de longues minutes dans une rencontre intense ou l’ont sent bien la rivalité entre les 2 franchise, avec pas mal de contacts et d’engagement. Lynetta Kizer continue de surprendre son monde, aidant bien les siennes à prendre 7pts d’avance avec encore des pertes de balles à la pelle pour Chicago, incapable d’imposer son rythme. Un énorme THREE de Quigley dans les ultimes secondes ramène Chicago à 69-65.

4ème Quart :

Allie Quigley claque un nouveau THREE puis Pondexter intercepte la remise en jeu et rentre un lay-up. En un rien de temps, tout est relancé (71-70) et la guerre des tranchés peut continuer, avec une réponse rapide d’Indiana mais Pondexter insiste avec 2 nouveaux Jumpers tête de raquette ! Et on repart sur un échange incessant de l’avantage au score même si au fur et à mesure Chicago souffre devant le pressing adverse et force des tirs qui n’ont pas lieu d’être (Faulkner, Pondexter). Et cette fois le Fever en profite pour se créer une petite avance qui va s’avérer décisive. Catchings est dans tout les bons coups et l’énorme rebond offensif de January à la dernière met fin au suspense, Indiana arrache un Game 3 à Chicago en s’imposant 89-82.

BoxScore :
Sky at Fever G2 BS

Impressions : C’est mérité pour Indiana qui aura été l’équipe la plus combative et déterminé de la première à la dernière seconde ! Survolté, le Fever a mis la pression d’entrée sans jamais lâcher. Delle Donne a été la cible constante de prises à 2 voir 3 et s’en est rarement sortie (11pts à 3/9). Privés de l’impact de sa star, le reste du Sky n’a pas su hausser son niveau de jeu, à part les Splash Sisters (33pts à 14/23 pour Vandersloot/Quigley). Défensivement, De Souza et Breland ont su tenir la baraque par séquence mais sur l’ensemble de la rencontre le Fever a été bien au dessus dans tout ce qui est impact, implication et application défensive, repli, attaque du cercle … Elles ont fait déjouer Chicago en modifiant leur façon de jouer par rapport au Game 1 et jamais le Sky n’a su/pu s’adapter.

Il y aura donc un match 3 couperet et il aura lieu à Chicago lundi soir. Les ajustements évoqués après le G1 n’ont pas été réalisés, cette fois il va falloir s’y mettre, sous peine d’une grosse désillusion. GO SKY !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *