BullsFr

Eastern Conference Semifinals, Game 3 : Sky vs Fever

C’est do or die ce soir entre Chicago et Indiana, qui s’affrontent pour la dernière foi afin d’obtenir une place en finale de conférence. Le Fever a su faire le nécessaire au Game 2 pour s’offrir un Game 3, avec un banc très productif et une rigueur défensive de tout les instants, maîtrisant notamment Delle Donne qui a eu beaucoup de mal à exister. Ça ne pourra pas être le cas ce soir si Chicago veut passer. Il faut un réveil impératif de sa star pour se qualifier.

Il faudra également être capable d’éviter les turnovers en pagaille et s’adapter aux nombreuses prises à 2 en proposant plus de solutions. Le Fever arrive avec le momentum et il faudra rapidement les calmer sous peine de vivre une soirée compliquée. GO SKY !

Starting 5 Indiana : January – Johnson – Coleman – Catchings – Larkins
Coach : Stephanie White
Absent(s) : –

Starting 5 Chicago : Vandersloot – Pondexter – Delle Donne – Breland – De Souza
Coach : Pokey Chatman (1-1)
Absent(s) : –

1er Quart :

Comme au Game 2, Catchings se met rapidement en évidence avec un THREE et 2 lancés bien provoqués, tandis que le Sky est obligé de répliquer par des tirs de loin, l’accès au cercle leur étant bloqué. Heureusement, Delle Donne claque un THREE puis enchaîne avec un And One tout en maîtrise. On aura clairement besoin d’une Delle Donne de gala pour s’imposer, elle claque d’ailleurs un nouveau THREE et un Jumper, prouvant qu’elle a conscience d’avoir le destin du Sky dans ses mains. Indiana réplique à chaque fois et rend ce match très équilibré, avec une belle faculté à e frayer un chemin au cercle avec de bons mouvements. Les paniers s’enchaînent sans discontinuer et on part sur des bases énormes avec un rythme effréné. Coleman fait très mal avec ses THREES, déjà 3 dans ce quart et Clarendon loupe le tir au buzzer, laissant les 2 teams à égalité après 10 mins : 28-28.

2ème Quart :

Les 2 équipes continuent de bombarder à tout va et de se répondre à grands coups de Jumper et de jeu collectif bien en place. Le rythme ne faiblit pas et le spectacle est là, à l’image d’une splendide passe dans le dos de January pour un THREE de Johnson ! Chicago a du mal à contenir les pénétrations adverses et sont souvent prises à défaut sur de simples écrans et cuts. Et comme Indiana lutte bien sur les rebonds, elles passent devant à plusieurs reprises, et si Chicago égalise rapidement à chaque fois (40-40 puis 42-42), ça ne dure pas et le Fever prend un léger ascendant (48-42), toujours avec une mobilité et une vitesse d’exécution que le Sky n’arrive pas à freiner. Delle Donne rentre un nouveau THREE mais Indiana tient bien avec une défense resserrée sur les dernières minutes pour couper l’élan des locales, qui sont menés à la pause : 52-47.

Elena Delle Donne vs Fever in PO

3ème Quart :

Delle Donne cale une bâche énorme sur Coleman qui partait seule au Lay-Up puis va planter un nouveau THREE, son 5ème de la soirée, de l’autre côté. Malgré ça, Indiana reste devant et déjoue sans trop de difficulté la défense de zone que Chicago met en place, prenant même 7 longueurs d’avance sur un oubli défensif ridicule de la part du Sky ! Coleman claque encore un THREE tandis que les mauvais choix offensifs s’accumulent pour Chicago, sans doute trop pressée de revenir, mais entre violation des 24s et mauvais tirs, difficile de les voir revenir rapidement dans ce match, surtout en prenant une technique pour un coup de coude de Breland … Néanmoins elles réussissent quelques bons stops défensifs et réduisent leur retard avec 2 jumpers de Delle Donne (30pts) et un THREE de Quigley. Mais malgré ces bons effort, le Fever reste à +8 après 3 quarts : 71-63.

4ème Quart :

Alors que Breland fracasse le pléxi sur une brique monumentale, January passe un step back et Larkins fait d’énormes dégats Inside en prenant les positions préférentielles et rentrant des paniers importants, dont un And One qui met les siennes à +12. Le momentum est pour Indiana, surtout que si Chicago parvient enfin à placer quelques stops défensifs, notamment avec 2 gros blocks de Breland, l’attaque est trop précipitée. Mais Delle Donne n’abandonne pas et rentre un Jumper puis 2 lancés, avant qu’un THREE dans le coin de Quigley ne réduise l’écart à 5 pts (87-82). On rentre dans les 2 dernières minutes et Indiana fait mieux que tenir bon avec un THREE de Catchings, mais Vandersloot répond d’un And One dans la foulée … Mais Coleman réussie encore un THREE qui semble mettre fin à la saison du Sky, qui envoie Indiana aux lancés mais ne prennent même pas les rebonds sur les rares loupés adverses … Score final 100-89 malgré 40pts de Delle Donne …

BoxScore :
Sky vs Fever G3 BS

Impressions : Énorme désillusion pour le Sky, qui sort des PO malgré l’avantage du terrain alors qu’elles clamaient haut et fort que cette année était la bonne pour le titre ! Mais quand on trouve le moyen d’encaisser 100pts à domicile dans un match qu’il ne faut absolument pas perdre, on peut se poser des questions … Delle Donne a pris les choses en main, enfin, avec un match somptueux (40pts, Career High en PO, 15/22 dont 5/10 à 3pts, 6rbs) et Vandersloot a établi un record avec 14 assist, mais comment espérer grand chose quand on laisse l’adversaire shooter à 57.8% et venir dominer et faire sa loi sous les 2 cercles, en plus d’obtenir des shoots totalement ouverts à 3pts ?? Coleman a fait 5/7 longue distance avec peut être 2 tirs contestés. La circulation de balle d’Indiana aura eu raison des largesses défensives du Sky qui n’ont jamais su corriger le tir (sans mauvais jeu de mot). Le Fever a pris l’ascendant au fil des minutes et Chicago n’a jamais pu briser leur élan, se précipitant dans la piège en voulant rapidement revenir et prenant des tirs farfelus. Comme quoi, la SR et les PO ça n’a rien à voir … Chicago avait sweepé le Fever en saison régulière : 4-0 avec des écarts de 23, 26, 6 et 24 pts …

Au final cette défaite et cette élimination laissent place à d’énormes regrets et un hiver ou il y a aura de nombreuses choses sur lesquelles réfléchir pour trouver enfin le moyen d’obtenir ce trophée. GO SKY !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *