BullsFr

Chicago Bulls – Philadelphie 76ers, le récap

Le weekend a bien démarré pour les Bulls puisqu’ils ont réussi à se débarrasser de Marquis Teague, tradé aux Nets, tout en économisant de l’argent. Pour ponctuer cette belle journée, une victoire à la maison contre Philadelphie serait la bienvenue. Ces derniers connaissent un gros coup de moins bien plutôt prévisible après un début de saison canon qui avait pas contre surpris tout le monde.

La tâche ne sera pas simple mais si le groupe parvient à être appliqué, discipliné comme ce fût le cas lors des derniers matchs, tout en étant capable de hausser le ton défensivement, alors il n’y aura pas grand soucis à se faire … Mais on ne sait jamais avec ces Bulls là, capable du meilleur comme du pire soir après soir … GO BULLS !!

Starting 5 Philadelphie : Carter Williams – Anderson – Turner – Young – Hawes
Coach : Brett Brown
Absent(s) :

Starting 5 Chicago : Hinrich – Butler – Dunleavy – Boozer – Noah
Coach : Tom Thibodeau (18-20)
Absent(s) : Derrick Rose

1er Quart :

0/4 aux tirs, 2 balles perdues, y’a pas à dire, Chicago sait démarrer un match !! Il faut attendre des lancés pour voir les premiers points mais même là ça pêche (2/4 pour Boozer). Les 76ers ne sont pas forcément plus adroit, du coup ils ne s’envolent pas et lorsque les Bulls règlent un peu la mire, toujours avec Boozer mais aussi Dunleavy et surtout une circulation de balle plus rapide, ils prennent vite les devants (12-9 après un 8-2 run). Ça ne dure pas longtemps car ils enchaînent beaucoup trop de turnovers et Evan Turner inscrit 2 paniers de suite pour faire recoller les siens. Boozer prend une technique absolument ridicule puis Gibson fait tourner en bourrique la défense des Sixers avec 2 spin moves de toute beauté. Chicago a fait preuve de plus de combativité sur les dernières minutes et mènent logiquement 24-19 après 12 mins de jeu.

DJ Augustin shoots vs 76ers

2ème Quart :

DJ Augustin est le patron sur le parquet avec 2 superbes assists au millimètre pour Gibson et Butler tandis que Mohammed met une bonne bâche à Wroten. Ce dernier dont ensuite être porté jusqu’au vestiaire car il se tord la cheville droite tout seul. La défense des Bulls fait le taf et bloque systématiquement Philly, surtout quand ces derniers tentent d’aller au cercle, que ce soit par Williams ou Carter Williams, qui se prend une violente bâche signé Noah. Alors ils tentent des THREES, mais enchaînent les briques (0/9), sachant qu’à leur dernier match ils ont fait 2/20 from Downtown … Pendant ce temps les Bulls se promènent avec un Augustin impérial à la mène, avec encore 2 caviars pour Noah puis un Runner gagnant. Du coup les locaux s’envolent, prenant 20pts d’avance (49-29) sur une nouvelle combinaison Augustin/Noah qui se conclue par un Dunk violent du pivot Français !! C’est sur cette marge que les 2 équipes rejoignent les vestiaires : 51-31.

3ème Quart :

Les premières minutes sont assez engagés avec des Sixers plus combatifs et des Bulls peut être un peu endormis par leur avance, mais ils vont vite se ressaisir sur un THREE de Dunleavy puis Noah qui enchaîne un nouveau Dunk, un And One, encore un Dunk … puis une passe de QuarterBack pour Butler qui Dunk en contre attaque !! Philadelphie est totalement dépassé par le rythme et le pressing défensif qu’impose Chitown, ainsi que par la qualité de son collectif (21 assists sur 29 paniers !!). Noah va même réussir un jumper à 6m50 qui donne 32 pts d’avance aux siens (72-40) et ça commence vraiment à devenir gênant pour les 76ers, sans réussite de loin et incapables d’aller provoquer Inside. Carter Williams donne une bonne assist à Dedmon mais ça ne va pas plus loin, 78-51 après 3 quarts.

4ème Quart :

Snell plante un nouveau THREE pour calmer Philly juste au cas ou ils décideraient d’y croire et de revenir. Chicago déroule sans forcer, multipliant les passes et les extra passes pour tenter d’impliquer tout le monde, encore avec un Augustin fabuleux, qui plante un nouveau THREE !! Thibs décide de donner du temps de jeu à Cartier Martin … ET PART S’ASSEOIR !! C’est un véritable événement à Chicago : Thibs assis pendant un game c’est du jamais vu !! A tel point que les caméras font des plans dessus à plusieurs reprises. Erik Murphy aussi a droit à quelques minutes tandis que le match est plié depuis belle lurette. Nazr Mohammed claque 2 gros Dunks puis Augustin permet aux siens de dépasser les 100 pts, synonyme de Big Macs gratuits pour les fans présents. Score final 103-78.

Nazr Mohammed to the rim vs 76ers

Le BoxScore : http://espn.go.com/nba/boxscore?id=400489469

L’homme du match côté Bulls : – DJ Augustin (19pts à 7/10, 8asts, 3stls) – Symbole de l’excellente prestation collective de l’équipe (27 assists sur 40 paniers, 7 joueurs à 7pts ou +), il a été l’un des principaux artisans de ce large succès, rendant le match facile par sa vision du jeu et ses capacités de Playmaker. Tour à tour distributeur ou scoreur, que ce soit en pénétration ou from Downtown, il a peut être enfin trouvé à Chicago le club qu’il lui fallait pour que sa carrière décolle.

Analyse : Difficile de tirer de véritables enseignements ou tout du moins de conclusion sur ce genre de match à sens unique. On retiendra que le groupe à affiché un sérieux et une détermination sans faille, jouant simplement comme ils ont l’habitude de le faire et le talent a fait la différence. Une grosse défense, un banc productif (44 pts), un collectif bien huilé, il n’y a rien à jeter dans ce qu’on a vu ce soir. Bon en étant tatillon on pourrait critiquer une petite gourmandise à 3pts chez certains (coucou Snell) mais ce serait vraiment chercher la petite bête. Tout est néanmoins à relativiser tant Philly a affiché de criantes lacunes dans quasiment tout les compartiments du jeu et a vraiment fait peine à voir.

On revient à 1 victoire d’un bilan équilibré (19-20) avant de recevoir des Lakers bien mal en point lundi. Il faudra en profiter pour continuer de développer de la confiance et enchaîner les résultats positifs. Dans le jeu ça va nettement mieux, il faut que ça suive au classement. GO BULLS !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *